Retour sur Horreur.net


Retour sur Horreur.net

Retour aux Dossiers

Introduction - Historique
Les films:
Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4 - Partie 5
 Les actrices - Les acteurs- Les acteurs-  Les réalisateurs
Filmographie complète 

 

 

 DOSSIER:  HAMMER

Dossier réalisé par Stéphane 

Horreur.net - Dossier HAMMER

II / LES FILMS (suite)

          * La Malédiction des Pharaons (The Mummy)

 Des archéologues britanniques font des fouilles en Egypte afin de retrouver le sarcophage de la princesse Ananka. Trois ans plus tard, après être revenu en Angleterre avec le sarcophage, une malédiction semble s’abattre sur eux : le vieux savant Stephen Banning devient fou et se fait assassiner, puis c’est au tour d’un autre archéologue de se faire tuer. Le fils de Banning, John, se fait à son tour attaquer par une créature terrifiante : une momie…

 

            C’est un excellent film d’aventure fantastique que nous livre la Hammer avec The Mummy et Christopher Lee est impressionant, tout recouvert de bandelettes. Il combat à nouveau Peter Cushing, toujours abonné au rôle de héros. On peut toutefois noter quelques petits problèmes de scénario : en effet, la Momie semble être immunisée contre les balles pendant tout le film sauf à la fin où elle succombe dans le marais ! Bizarre…

La Hammer produit ensuite une comédie burlesque adaptée de l’histoire de Jekyll and Hyde : The Ugly Duckling. Puis Fisher nous livre deux films assez cruels : The Stranglers of Bombay et Les Deux Visages du Docteur Jekyll.

* Les Etrangleurs de Bombay (The Stranglers of Bombay)

 

Le capitaine Lewis fait une enquête en Inde pour tenter d’expliquer le pourquoi de la disparition inexpliquée de milliers de voyageurs. Il découvrira l’existence d’une secte très cruelle, adorateur de la déesse Kali…

 

* Les Deux Visages du Dr. Jekyll (The Two Faces of Dr. Jekyll)

 

Le Dr. Jekyll vient de mettre au point une drogue capable de séparer le bien du mal. Il avale lui-même le sérum et devient Mr. Hyde. Sous cette apparence, il se rend dans un night-club et tombe sur Kitty, la femme de Jekyll. Hyde domine complétement Jekyll et viole sa « propre » femme qui se suicide…Hyde continue de faire le mal, pendant que Jekyll essaye tout pour se débarasser de son double maléfique…

 

            Ces deux films de Terence Fisher sont surement les plus « cruels » du réalisateur. Le premier, tourné en noir et blanc pour rendre les événements plus réalistes, nous montre arrachage de langue, crévement des yeux des prisonniers avant de les étrangler…un film très sadique, dominé par la divine Marie Devereux, qui, bien que muette pendant le film, est une parfaite représentation du mal.

Les Deux visages du Dr. Jekyll est également un film hautement pessimiste. Jekyll vit une véritable descente aux Enfers, les personnages ne sont guère sympathiques, Londres nous est montré sous ses aspects les plus sombres…A noter une variation intéressante du thème Jekyllien : Jekyll est laid et Hyde est beau.

 

            C / 1960 – 1969

 

L’âge d’or de la Hammer Films. Une multitude de films d’épouvante vont inonder les écrans. Cushing et Lee en seront évidemment les principaux « héros ». On assistera à maintes reprises au retour de Dracula, le Baron Frankenstein reprendra ses activités, le Fantôme de l’opéra fera son apparition, des hordes de créatures vampires se répandront sur les écrans, la Gorgone sera aussi de la partie, tout comme les morts-vivants et la Femme Reptile, les monstres préhistoriques seront également de sortie et ont assistera à une prolifération de « Hammer Girls » toutes plus jolies les unes que les autres…Une grande décennie pour la Hammer !

 

* Les Maîtresses de Dracula (The Brides of Dracula)

 

Le Baron Meinster est devenu un vampire. Il est retenu dans son château par sa mère qui se charge de lui fournir des victimes. Une jeune institutrice française, Marianne, libère le Baron, ne connaissant pas sa véritable nature. Libre, Meinster vampirise sa mère et s’attaque à des villageoises. Alerté par le curé, le Docteur Van Helsing se rend sur les lieux pour affronter le vampire avant que celui-ci n’épouse Marianne…

Pas de Christopher Lee dans ce film et encore moins de Dracula… Ce qui n'enlève rien au charme de cet excellent film de vampires, encore réalisé par Terence Fisher.

 

* L’Empreinte du Dragon Rouge (The Terror of the Tongs)

 

Afin de venger le meurtre de sa fille par la société secrète du Dragon Rouge, le capitaine Jackson va tenter d’infiltrer cette puissante organisation pour pouvoir les traîner en justice. Il gagnera la confiance de Lee, ravissante jeune femme mais devra lutter contre Chung King, l’impitoyable chef des Tongs…

 

Avant de s’attaquer au mythe du Loup-Garou, la Hammer produisit une aventure de Robin des Bois, considéré comme le plus mauvais film de Fisher : Le Serment de Robin des Bois.

* La Nuit du Loup-Garou (The Curse of the Werewolf)

 

En Espagne, un mendiant est emprisonné et traité comme un animal. Il sera rejoint par une servante sourde-muette. Elle sera violée par le mendiant. Elle s’enfuira et sera sauvé par le professeur Carido. Mias elle mourra en donnant naissance à un petit garçon, Léon. Devenu adulte, Léon se change les nuits de pleine lune en loup-garou et tue des innocents…

 

           Malgré le succès de ce film, la Hammer ne produisit pas de suite, contrairement à Dracula ou Frankenstein. On peut rapprocher le maquillage du loup-garou de celui de Jean Marais dans « La Belle et la Bête ».

 

* The Shadow of the Cat

 

Ella Venable lègue dans son testament sa maison et sa fortune à son mari Walter. Elle se fait assassiner par Andrew, son serviteur, sous les yeux de Tabatha, le petit chat d’Ella. Walter rejoint Andrew ainsi que la gouvernante Clara pour enterrer le corps d’Ella dans les bois, toujours observé par Tabatha. Après trois jours, il prévient la police de la disparition de sa femme. Les trois conspirateurs décident d’éliminer le seul témoin du crime : Tabatha. Mais le chat ne l’entend pas ainsi…

 

* Taste of Fear

 

La jeune Penny se rend en France pour rendre visite à son père qu’elle n’a pas vu depuis longtemps. Mais à son arrivée, sa nouvelle belle-mère lui dit qu’il a du s’absenter pour affaire. Pendant son séjour, Penny a des visions du cadavre de son père et commence à croire que sa raison vacille. On appelle un docteur pour l‘examiner mais les visions persistent et Penny pense que son père a été assassiné par sa belle-mère et le docteur …

 

            Avec Taste of Fear, la Hammer se lance dans une nouvelle voie, popularisé par « Les Diaboliques » de Clouzot : le thriller psychologique. Suivront également Paranoiac, Nightmare, Maniac,  The Nanny, Crescendo, Fear in the Night, Straight on till morning

Elle produira également quelques drames comme The Damned, Hell is a City…et des films de pirates tels The Pirates of Blood River, The Scarlet Blade, The Devil-Ship Pirates…sans oublier ce qui fait son succès, les films fantastiques.

SUITE..

 Nous Contacter - Textes © Horreur.net 2000-2014 - Version 5 (La version 6 arrive bientôt !) - www.horreur.net Tout droits réservés

Concours - Jeux gratuits (DVD, places de cinéma à gagner)

Flux RSSActualité du cinéma d'horreur

Liens et sites amis

Le groupe facebook "Horreur.net" - Le Twitter Horreur.net

Culture G : Régie Publicitaire