SHINING

Genre : Epouvante

TAGS:
- adaptation de roman
- ecrivain
- enfant mort
- fantôme
- hôtel

 

SHINING (1980)

Titre original : The Shining
Titre(s) alternatif(s) : -

Réalisateur(s) : Stanley Kubrick
Scénario : Stanley Kubrick, Diane Johnson
Stephen King (roman)
Casting : Jack Nicholson, Shelley Duvall, Danny Lloyd, Scatman Crothers, Barry Nelson

Musique : Wendy Carlos Rachel Elkind

Durée : 120 mn (version cinéma) 146 mn (version longue)
Pays : Etats-Unis Royaume-Uni

Appartient à la série des:
- Shining

forumVenez en parler sur le forum !

Staff

8.978.978.978.978.978.978.978.978.97 (8.97)

Lecteurs

8.408.408.408.408.408.408.408.40 (8.40 - 237 votes)

DVD/BR (1)

Vidéos (2)

SYNOPSIS :

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le "Shining", est effrayé à l'idée d'habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles évènements passés...

ANECDOTES :

Il existe une version longue de 146mn.

Pour les scènes en extérieur, les immenses tas de neige autour de l'hôtel étaient constitués de petites billes de polystyrène. Dès que Jack se met à hurler dans le labyrinthe enneigé, et ce jusqu'à la fin du film, les acteurs ne sont plus doublés, on entend leurs vraies voix.

L'une des anecdotes les plus célèbres en ce qui concerne le film se rapporte à l'un de ses premiers plans, quand une caméra aérienne suit la voiture dans les montagnes. Les cinéphiles égratignent le perfectionnisme légendaire de Kubrick en évoquant l'ombre, clairement visible dans le coin inférieur droit de l'écran, de l'hélicoptère qui a fait la prise de vue. * Pour le dernier plan du film, Kubrick a repris une photo ancienne réelle sur laquelle a été incrusté le visage de Jack Nicholson.
Dans une scène : Jack (en colère) envoie valser des cercles en inox, l'un d'eux heurte l'objectif de la caméra.
Jack Nichsolson interprète un personnage qui porte le même prénom que lui : Jack/John Torrance, comme dans le premier Batman, de Tim Burton, où Jack Nicholson joue Jack Nappier. De même, le jeune acteur Danny Lloyd interprète le petit Danny, qui a donc aussi le même prénom que lui.
Dans le livre, l'hôtel maléfique disparaît après l'explosion de la chaudière, dans le film seul Jack meurt.
Le film qui passe à la télévision lorsque Danny parle à sa mère et à son double, symbolisé par son doigt, est Un été 42, l'un des films favoris de Kubrick.
La mention « Redrum » est l'épellation inversée de murder (meurtre). Ce fait est par ailleurs souligné par le « D » et le deuxième « R » tracés à l'envers.
"Heeeeeere's Johnny !" lancé par Jack se montrant après avoir brisé une porte à la hache, est une référence à l'entrée en scène de Johnny Carson lorsqu'il animait le Tonight Show.

Au début, Stephen King était opposé au choix de Jack Nicholson pour interpréter Jack Torrance parce qu'il était persuadé qu'il ne ferait pas l'affaire, l'associant trop à McMurphy dans vol au dessus d'un nid de coucou. Finalement, Stephen King s'est dit satisfait du résultat.
Lors de sa sortie, les critiques l'ont considéré comme l'un des pires films de la décénnie car ils trouvaient que la présence de Jack Nicholson chassait tout ce qu'il y avait d'effrayant dans le livre.
Il récolta même 2 nominations aux Razzie Awards (Pire actrice pour Shelley Duval et pire réalisateur pour Stanley Kubrick)

Néanmoins, Scatman Crothers obtenu en 1981 le Saturn Award du Meilleur Second Rôle.
Trois nominations aux mêmes Saturn Award célébraient le film: Meilleur Film d'Horreur, Meilleur Réalisateur (Stanley Kubrick) et Meilleure Musique (Béla Bartók, "Music for strings, percussion and Celesta Movement III")

 

Sortie France :

16 Novembre 1980

 

Entrées France :

2 359 705

Sortie US :

23 Mai 1980

 

Box-Office US :

$44,017,374

Sortie du DVD français :

26 Septembre 2001

 

Budget :

19 000 000 $

CRITIQUES :

Horreur.net

Julien 10/10
Laurent 9.0/10
Geoffrey 10/10
Max 7.0/10
 

8.978.978.978.978.978.978.978.978.97 (8.97)

Lecteurs

8.408.408.408.408.408.408.408.40 (8.40 - 237 votes)

Critique de JohnStevenson (8/10)

Le film d'épouvante revu et corrigé par Stanley Kubrick, ça donne ça ! Shining est sans conteste l'un des plus brillants films de genre jamais créé. Tout dans ce film est fait pour que le résultat soi... Lire la suite

Critique de Warhammer (8/10)

Un monument de l'épouvante c'est clair,qui m'a foutu une sacré frousse étant môme. Kubrick nous distille une ambiance éprouvante à souhait avec cette musique bien glauque. Les décors intérieurs et ... Lire la suite

Critique de SupRGmie (2/10)

Désolé mais je me suis ennuyé et je n'ai ressenti aucune peur. Le côté malsain est sous exploité. Les acteurs ne cassent pas des briques, à commencer par Shelley Duvall! Très déçu! Quand je pense a... Lire la suite

Critique de JasonChris5 (10/10)

Tres certainenment avec "L'Exorciste" en premier, le deuxieme meilleur film d'épouvante jamais réalisé et pour moi imbattu à aujourd'hui... "Shining" explique son succès en trois monstres si je peux m... Lire la suite

Voir les avis des lecteurs (221 commentaires)
Ajoutez le votre !

 

  

Ont participé à l'amélioration de cette fiche:

STANLEY KUBRICK a également réalisé:

-Eyes Wide Shut (1999)
-Full Metal Jacket (1987)
-Barry Lyndon (1975)
-Orange mécanique (1971)
-2001: l'odyssée de l'espace (1968)
-Docteur folamour (1963)
-Ultime razzia, L' (1956)
-Baiser du tueur, Le (1955)
-Fear and desire (1953)

DANS LE MEME GENRE

Cercle, Le Die Sister Die! Otra Vuelta de Tuerca Berserk!

Votre note

RUBRIQUES

pub

 Nous Contacter - Textes © Horreur.net 2000-2014 - Version 5 (La version 6 arrive bientôt !) - www.horreur.net Tout droits réservés

Concours - Jeux gratuits (DVD, places de cinéma à gagner)

Flux RSSActualité du cinéma d'horreur

Liens et sites amis

Le groupe facebook "Horreur.net" - Le Twitter Horreur.net

Culture G : Régie Publicitaire