Alien : La résurrection (Jean-Pierre Jeunet - 1997)

Alien : La résurrection
0
Votre note : Aucun(e)
7.48235
Moyenne : 7.5 (85 votes)
Titre original : Alien Resurrection
Genre : Science-Fiction
Réalisateur : Jean-Pierre Jeunet
Musique : John Frizzell
Pays : États-Unis
Durée : 109 min
Appartient à la série :
Alien
Année : 1997
Sortie France :
Sortie US :
Sortie DVD Français :
Entrées France : 2 523 389
Box-Office US : 47 748 610 $
Budget : 70 000 000 $

Synopsis

Deux cents ans après la mort de l'officier Ripley, une équipe de généticiens ressuscite la jeune femme en croisant son ADN avec celui d'un Alien. Le cauchemar reprend. A bord de la station Auriga, Ripley donne naissance à un fils qui lui est aussitot enlevé. Prisonnière, elle s'efforce de renouer avec son lointain passé humain. Bientôt un autre vaisseau rejoint l'Auriga. Parmi l'équipage composé de brutes et de mercenaires, Ripley decouvre une belle jeune femme, Call, avec laquelle elle ne tarde pas a se lier d'amitié.

Anecdotes

Une des scènes les plus marquantes du film reste le passage filmé sous l'eau avec deux aliens qui nagent agilement vers un groupe de passagers tentant de quitter le vaisseau en passant par les cuisines inondées. Cette scène a été une des plus compliquées à tourner du fait que l'actrice Winona Ryder est ablutophobe et qu'un grand nombre de prises a dû être réalisé.

Alien Resurrection Trailer

Trailer

Derniers commentaires

Portrait de Warhammer


par Warhammer (Serial Killer - 902 avis)

6
 

Si les trois premiers opus font l'unanimité chez nous autres, ce ne sera pas le cas de cet Alien resurrection. Il faut dire qu'il alterne le très bon et le moyen, prenons le scénario par exemple, qui aligne parfois les incohérences énormes:

-quand Winona Ryder tombe dans l'eau touchée par une balle et qu'elle réapparaît quelques instants plus tard de l'autre côté, on se demande encore comment elle a réussit ce miracle.

-le militaire qui nous dit gentiment que le vaisseau se met en marche vers la terre et qu'il arrivera dans 3h00, je dis pourquoi pas mais quelques temps plus tard nous voyons le vaisseau avancer tranquillement vers jupiter, là j'étais mort de rire et il n'était même pas en hyper-espace, là je dis bravo les scénaristes ils réinventent les distances spatiales avec une ignorance qui je l'espére pour eux est totalement assumée.

- j'aimerais aussi qu'on m'explique comment un alien peut passer d'une reproduction ovipare en vivipare en quelques jours, même s'il s'agit pas d'un animal normal, quand même c'est un peu gros. Mais il faut bien justifier l'arrivée de cet alien humanoïde qui pour le coup est réussi et constitue l'un des points forts du film, celui-ci est moins instinctif que l'alien normal mais plus intelligent et encore plus terrifiant.

Cet opus a pour moi un intérêt plutôt visuel dans l'ensemble, il faut avouer qu'à ce niveau-là Jean-pierre Jeunet a fait du beau boulot agrémenté de passages gores assez marquants et d'effets spéciaux de bons niveaux.

Côté casting, c'est plutôt sympa. Hormis l'inusable Sigourney Weaver on retrouve un Ron Perlman fidèle à lui-même, c'est l'un des rares acteurs à rendre un second rôle attractif, chapeau. Bref il y a à boire et à manger comme on dit, mais cela reste un bon divertissement.

publié le 22/04/2013 - 13:36


par Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 avis)

6
 

Ce film est plutot reussi. Aprés, Sigourney en mère des aliens, c'est un peu exageré. On suit les personnages qui se baladent, traquéss par des aliens. Des scènes gores tres réussies, des cadavres à la pelle, des bébêtes à gogo. Que demander de plus? Les dialogues sont bof, mais parfois drôles, humour noir oblige. En gros une bonne réussite, bien realisée. A voir.

publié le 26/03/2013 - 19:08
Portrait de SupRGmie


par SupRGmie (Graine de psychopathe - 126 avis)

10
 

Ce quatrième opus est sympa comme tout! Bon mélange d'action et d'humour avec une pointe de mélancolie par moments. Ripley est devenue le 8ème passager comme le montre son tatouage. Elle est en partie alien et c'est cette relation qui est interessante car on ne sait jamais si elle ne va pas tourner sa veste. Sigourney Weaver a l'air de s'amuser dans ce film et son personnage se montre plus cynique qu'avant. Franchement, c'est un bon final pour cette tétralogie!

publié le 02/10/2012 - 17:00


par Captain Nono (America's Most Wanted - 336 avis)

8
 

A la fin du troisième opus de la saga, Ellen Ripley, se sachant condamnée par l'alien qu'elle portait dans son ventre, se suicidait en se jetant dans un four de lave en fusion lors d'une scène mémorable, évitant ainsi de tomber entre les mains des scientifiques de la Compagnie Weyland-Yutani, qui voulaient extraire l'alien (une reine) de son corps pour l'utiliser à des fins militaires. Après avoir survécu aux massacres du Nostromo, de LV-426 et enfin de Fiorina 16, Ellen Ripley tirait enfin sa révérence d'une manière brutale et définitive. Enfin c'est ce que l'on croyait, jusqu'à la sortie de ce quatrième opus au titre évocateur...

Deux cent ans après les évènements survenus sur Fiorina 16, voilà que des scientifiques militaires sont parvenus à créer un clone d'Ellen Ripley à partir d'un échantillon de sang prélevé avant sa mort. Grâce à ce clone, les scientifiques extraient l'embryon de la reine Alien du corps de Ripley afin de se concocter un petit élevage sympathique de xénomorphes... Un pitch de départ un peu tiré par les cheveux, mais néanmoins acceptable si l'on prend en compte les potentielles avancées scientifiques réalisées dans un tel laps de temps. Toujours est-il que la maudite Ripley n'a pas fini d'en baver avec ces foutues créatures psychopathes !

Réalisé par Jean-Pierre Jeunet, le film a bénéficié en grande partie des effets spéciaux réalisés par une compagnie française, et cela se voit d'emblée à l'écran. Visuellement, le film est particulièrement réussi et propose une identité graphique qui lui est propre. Sans oublier la composition sonore de John Frizzell, qui ajoute énormément à l'ambiance oppressante instaurée dans le film. Bref, le climat est immersif et rentre parfaitement dans la logique de l'univers de la saga : un bon point ! Maintenant, Jean-Pierre Jeunet a opté pour une orientation résolument portée vers l'action - efficace, certes - mais au détriment d'un suspense qui faisait la fierté des épisodes précédents, et que l'on ne retrouve pas forcément ici...

Casting impeccable, avec de véritables "gueules", telles que Michael Wincott, Ron Perlman, Brad Dourif, et même le petit frenchy Dominique Pinon. Côté féminin, Sigourney Weaver a quelque peu perdu de son sex-appeal depuis Alien 3, désormais très (trop) masculine et toujours aussi à l'aise dans son rôle de leader. A ses côtés, la présence de la jolie Wynona Ryder apporte une petite touche de "tendresse" à cet univers si viril et musclé. Personnellement, j'ai beaucoup aimé le personnage du black à rastas, mais j'ai également regretté que le film ne laisse pas plus de place à ses personnages, de manière générale trop stéréotypés et enfermés dans une posture unique. Ca manque de surprises à ce niveau-là !

Quelques nouveautés chez les aliens, à commencer par leur faculté à se mouvoir de manière plutôt aisée sous la flotte, ainsi que l'apparition de l'hybride à face de pet - le rejeton de Ripley - particulièrement laid et agressif. Un choix scénaristique discutable, mais qui amène néanmoins son petit effet. Ce quatrième opus se révèle au final respectueux de l'univers dont il est issu, rythmé et efficace lors des nombreuses scènes d'action qu'il propose. Un meilleur développement des personnages et peut-être davantage de scènes intimistes, comme avait su le faire Aliens en son temps, aurait été appréciable.

Difficile de tenir sa place en succédant aux ½uvres mythiques de Ridley Scott, James Cameron et David Fincher ! Jean-Pierre Jeunet s'en sort plutôt bien... en attendant un cinquième volet ?

publié le 06/09/2012 - 12:07
Portrait de Doomsday-


par Doomsday- (Newbie - 7 avis)

6
 

La valse des réalisateurs continue, et cette fois-ci c'est le français Jean-Pierre Jeunet (le fabuleux destin d'Amélie Poulain, la cité des enfants perdus), qui est aux commande de ce quatrième film, un quatrième film qui à mon goût, est le moins bon de la saga ! L'ensemble offre une vision assez différente, aussi bien par son rythme prenant rapidement forme, que par son visuel éclaté sous acide, la globalité extérieure a tendance à ressembler à une sorte de "Space opéra". Le retour d'un personnage emblématique de la série, s'avère plutôt crédible et réserveront quelques bonnes séquences, chargé en émotion ! Une bonne dose d'action, qui ne captive pas totalement, des revirements de situation un peu trop gros, et une fin guère convaincante... Sans aucun doute le plus faible de la franchise, Alien, la résurrection, parviendra néanmoins à divertir les inconditionnels fans de la saga, sans vraiment apporter de renouveau dans son déroulement.

publié le 14/07/2012 - 22:16

Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Dernieres Critiques

The Following
7
Douce nuit - sanglante nuit 4: l'initiation
2
Paranormal Diaries
2
Cruel Jaws
0
Once upon a time
8
Aux Yeux des Vivants
8