Angle mort (Dominic James - 2011)

Angle mort
0
Votre note : Aucun(e)
6
Moyenne : 6 (2 votes)
Titre original : Angle mort
Genre : Thriller
Réalisateur : Dominic James
Scénario : Martin Girard
Musique : Louis Côté
Année : 2011

Synopsis

Un couple québécois en voyage dans l'arrière-pays de la République de Santiago croise la route d'un psychopathe qui signe ses crimes en brûlant les corps de ses victimes. Un policier est aussi sur la piste du meurtrier...

Angle mort - Trailer / Bande annonce

Trailer VF

Derniers commentaires

Portrait de Sardaukar

par Sardaukar (America's Most Wanted - 320 avis)

6
 

… du Québec.

Ah quelle sont belles les femmes de mon pays …lalala… Pardon ? Ah oui, ma critique du film.

Premier sentiment à chaud : « mitigé » ! Oui, ce film m’a laissé perplexe plus pour son contenu, que pour sa forme. Comme pour toutes les productions issues de la « Belle Province », la technique est de qualité et n’a rien à envier aux productions US, bien au contraire. Ce qui surprend ici, c’est que malgré une première demi-heure, plutôt efficace, l’on se surprend rapidement à avoir plus d’intérêt pour la relation personnelle des héros, que pour la « chasse à l’homme » menée par le psychopathe… un comble pour le genre. Si vous cherchez des rebondissements, du gore et de la surenchère ? Vous serez déçu, car ici l’on fait dans le sobre tirant sur le réalisme, mais sans surprise pour un public habitué au genre. Ajoutez à ça, une certaine « originalité » dans les scènes, rapidement gâchée par des incohérences et l’opacité de l’intrigue, sans parler du final. Et pourtant, le film n’est pas mauvais et se laisse visionner sans déplaisir. Nous dirons donc que la vrai surprise se situe dans la brièveté de l’œuvre, à peine 1h19. On se dit qu’un bon 30 minutes de plus nu pas été du luxe pour nous permettre de nous attacher aux personnages et améliorer la lisibilité de l’ensemble. A se demander si Dominic James à vraiment pu réaliser le film qu’il souhaitait ou si d’autres considérations ont détérioré se qui devait être... Mais nul ne le saura jamais.

Bref, voici un film ni bon, ni mauvais, parsemé de magnifiques demoiselles, dont la (nouvellement) bankable Karine Vanasse, ainsi que le non moins bellâtre Sébastien Huberdeau, et qui saura vous occuper le peu qu’il dure…

publié le 29/11/2011 - 06:34
Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Dernieres Critiques

L'Anthropophage
6
Tulpa - Perdizioni mortali
2
Vampire academy
4
I, Frankenstein
6
Condemned to Live
7
Nurse
7

Dans le même genre