Goldorak (Masayuki Akemi, Tomoharu Katsumata, Masamune Ochiai - 1975)

Goldorak
0
Votre note : Aucun(e)
4.8
Moyenne : 4.8 (5 votes)
Titre original : Yûfô robo Gurendaizâ
Musique : Shunsuke Kikuchi
Durée : 74X 26 mn
Appartient à la série :
Mazinger
Année : 1975
Sortie DVD Français :

Synopsis

Le prince d'Euphor a vu sa planète polluée par des radiations et sa population décimée par l'armée de Véga. Celui-ci s'enfuit en volant leur robot le plus perfectionné: Goldorak.

Actarus trouve refuge sur la Terre, qui ne va pas tarder aussi à subir les attaques du Grand Stratéguerre et de ses sbires, par le biais de Golgoths (Robots autonomes), d'Antéraks (Robots pilotés par un militaire de Véga) ou de Monstrogoths (Animaux gigantifiés et robotisés par Véga), tous plus redoutables les uns que les autres !

Avec l'aide d'Alcor et du professeur Procyon, et par la suite de Vénusia et Phénicia, il va défendre coûte que coûte sa nouvelle patrie à bord du puissant Goldorak...

Anecdotes

Série d'animation, adaptée du Manga de Gô Nagai, produite par la Tõei animation, constituée de 74 épisodes répartis sur 3 saisons, et diffusée au Japon de 1975 à 1978.

Il existe 3 OAV, où intervient plus ou moins Goldorak: "Goldorak contre Great Mazinger", "L'attaque du Dragosaure", ainsi que "Uchu enban daisensõ" qui peut être considéré comme le pilote de la série. Goldorak n'a pas encore le même design, et quelques autres différences sont notables, mais on y voit le prince d'Euphor poursuivi et arriver sur terre, alors que le 1er épisode de la série commence avec Actarus déjà installé sur Terre, et fait référence aux évênements de ce pilote...

Le long métrage "Goldorak: Le Film", n'est en fait qu'un assemblage de plusieurs épisodes de la série.

"Goldorak" est la 3e série des "Mazinger". Lors de sa diffusion au Japon, elle connaîtra un certain succès (contrairement à une idée reçue, les audiences furent aussi bonnes, voire légèrement meilleures que celles de "Great Mazinger", dont Goldorak prenait la relève), mais son succès sera, il est vrai, bien moindre comparé à celui de "Mazinger Z" (premier robot géant piloté de l'intérieur, créé lui aussi par Gō Nagai, en 1972) ou bien celui de "Getter Robot".

Les Japonais n'ont pas apprécié que leur héros Alcor (qui était le héros de "Mazinger Z") soit relégué au rang de faire-valoir d'Actarus (dont le calme contrastait d'ailleurs avec l'impétuosité des héros de l'époque), mais telle était la volonté de Gō Nagai. En effet, au départ ce dernier ne voulait pas que "Goldorak" soit le troisième volet de la très populaire saga des "Mazinger", mais devant l'insistance de la Toei, il accepta finalement que Alcor (dont le nom original est Koji Kabuto) apparaisse dans "Goldorak", à condition qu'il ait un rôle secondaire.

C'est à l'export que "Goldorak" va obtenir un succès sans précédent : en Italie, au Québec, dans de nombreux pays arabes, ainsi qu'en France, où il est devenu le dessin animé culte de toute une génération : lors de sa première diffusion en France le succès fut immédiat.
Les multiples génériques de la série (quasiment un par diffusion) ont pour certains été disque d'or, des remontages d'épisodes furent proposés au cinéma ("Goldorak: Le Film"), bref "Goldorak" était partout, y compris dans la polémique: il était représenté comme un danger pour les enfants qui le regardait, certains journaux l'accusant de racisme et allant même jusqu'à faire des montages mêlant image de Goldorak et d'Adolf Hitler...
Quoiqu'il en soit de ces polémiques "Goldorak" tint bon, resta à l'époque multi-diffusé, et augmenta la popularité des Manga japonais !

Les voix françaises de la série :
• Daniel Gall : Actarus
• Pierre Guillermo : Alcor
• Michel Gatineau : Professeur Procyon
• Jacques Ferrière : Rigel
• Jane Val : Vénusia
• Marcelle Lajeunesse : Mizar, mère de Banta
• Michèle Berdolet : Aphélie
• Catherine Lafond : Phénicia
• Claude Chantal : Phénicia (épisodes 49-52)
• Jacques Berthier : Véga
• Jeanine Forney : Végalia
• Marc de Georgi : Hydargos
• Jean-Claude Michel : Minos
• Paule Emanuele : Minas
• Henry Djanik : Horos (2e voix)
• Claude Bertrand : Banta, Bélier
• Philippe Dumat : Argoly
• Pierre Fromont : Antarès
• Claude Joseph : Cochir

Images : Goldorak Goldorak Goldorak

Goldorak, le tout premier générique par enrique (1978)

Générique 1

Goldorak, le tout premier générique par enrique (1978)

Générique 2

Goldorak, le tout premier générique par enrique (1978)

Générique 3

Goldorak, le tout premier générique par enrique (1978)

Générique 4

Derniers commentaires

Portrait de Spawn

par Spawn (I am Legend - 1092 avis)

5
 

Même si elle a un peu veilli, cette serie restera un chef d'oeuvre mythique.

publié le 17/07/2008 - 19:01
Portrait de Gory Freddy

par Gory Freddy (I am Legend - 2719 avis)

5
 

Voici la série mythique par excellence! Même ceux qui ne l'ont jamais vu, connaissent son nom: Goldorak. Le plus drôle étant que cette série célébrissime dans le monde, est la 3e avec le personnage d'Alcor, et que dans son pays d'origine, c'est celle qui a eu le moins de succès... A tord, tant elle atteint la perfection! Bien sûr les esprits chagrins, parleront de moment mièvres, d'animation aproximative, de scénarios répétitifs ou d'illogismes... c'est vrai, mais on s'en fout!!! On s'en fout, car cette série à un tel charme, un plus si particulier et tellement irrésistible, que l'on oublie le reste! Les dessins: décors, personnages, vaisseaux, ..., sont absolument fa-bu-leux. Les personnages, des gentils aux méchants sont tous originaux et charismatiques, des plus importants aux secondaires. Quant à la musique (je ne parle pas que du générique), elle est tout simplement génialissime!!! A redécouvrir d'urgence pour tous ceux qui auront la chance comme moi, de posséder les trois coffrets banis de la vente pour des questions de droits...

publié le 10/06/2008 - 22:14
Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Dernieres Critiques

Dans le même genre