La Nuit du Jugement (Stephen Hopkins - 1993)

La Nuit du Jugement
0
Votre note : Aucun(e)
7
Moyenne : 7 (2 votes)
Titre original : Judgement Night
Genre : Thriller
Réalisateur : Stephen Hopkins
Musique : Alan Silvestri
Pays : États-Unis
Durée : 110 min
Tags :
Année : 1993
Sortie US :

Synopsis

Quatre copains, voulant se rendre à un match de boxe à Chicago, se retrouvent coincés dans des embouteillages sur l'autoroute. Pour arriver plus vite, ils prennent la première sortie et tentent de trouver un autre chemin pour arriver à temps au match. Mais ils trouvent coincés dans une sordide banlieue, et sont témoins d'un meurtre affreux et brutal. Le tueur ne veut laisser aucune trace et décide donc de les tuer également ...

Images : La Nuit du Jugement

Derniers commentaires


par Captain Nono (America's Most Wanted - 336 avis)

8
 

Quatre potes se rendent à un match de boxe à Chicago. Pris dans les embouteillages du vendredi soir, ils décident alors de quitter le périphérique pour prendre un raccourci, avant de se perdre dans les faubourgs déshérités de la ville. Témoins du meurtre sommaire d'un homme en pleine rue, ils sont alors pris en chasse par quatre tueurs fermement déterminés à ne laisser aucun témoin derrière eux ...

Scénario ultra simpliste basé sur une véritable chasse à l'homme en milieu urbain, ce film de Stephen Hopkins ne s'embarrasse pas de détails pour nous narrer une traque interminable et trépidante à travers une cité-dortoir de Chicago. J'insiste sur l'environnement urbain, qui assure ici une véritable et authentique identité au film. Le décor est sinistre, sombre et menaçant, clairement hostile aux protagonistes. Emilio Estevez, acteur que j'apprécie beaucoup et qui n'a malheureusement pas eu la carrière qu'il méritait, interprète ici le personnage principal, qui aux côtés de Jérémy Piven, Cuba Gooding Jr. et Stephen Dorff, vont devoir cavaler toute la sainte nuit pour espérer échapper aux balles de Fallon, alias Denis Leary, ici très bon en véritable pourriture, et de ses trois sbires, dont un habitué des rôles de bad-guys de l'époque, j'ai nommé Peter Greene (le méchant Dorian dans The Mask.

Un très beau casting pour un film d'action au rythme parfaitement soutenu, doté d'un bon suspense et de personnages aux réactions crédibles, dont les personnalités se dévoilent à mesure que la situation se dégrade, tant pour les "gentils" que pour les "méchants" d'ailleurs, en témoigne la scène dans les égoûts, où Fallon, qui sent que la situation lui échappe, perd son sang froid et tue lui-même un de ses hommes. Certes, on se demande à maintes reprises comment les quatre amis se sont débrouillés pour ne pas échapper plus tôt à leurs poursuivants, et comment ces derniers s'y prennent-ils pour les retrouver à chaque fois ... autant de petites "inepties" peu gênantes et finalement inhérentes à ce genre de scénario, où la grosseur des ficelles s'avère proportionnelle à l'efficacité de l'ensemble.

Sorti discrètement en 1993, ce film reste aujourd'hui trop méconnu au vu de ses qualités. Un très bon survival urbain !

publié le 25/04/2011 - 21:38
Portrait de Dark Musician


par Dark Musician (Graine de psychopathe - 140 avis)

6
 

Film d'action/suspense typiquement début 90, c'est l'histoire d'une intense poursuite, d'une chasse à l'homme. Le scénario n'est pas très convaincant, la fin non plus, mais la force du film réside dans son ambiance énervante et les acteurs sous adrénaline.

publié le 30/04/2008 - 06:44

Dernieres Critiques

La Maison au Bout de la Rue
4
Sinbad
7
Délivrance
8
Colline a des Yeux, La
6
Dôme
8
Bates Motel
7

Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon