Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
0
Votre note : Aucun(e)
3
Moyenne : 3 (13 votes)
Titre original : Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
Genre : Fantasy
Réalisateur : Luc Besson
Scénario : Luc Besson
Musique : Eric Serra
Pays : France
Durée : 105 min
Année : 2010
Sortie France :
Sortie DVD Français :
Entrées France : 1 602 720
Budget : 31 000 000 €

Synopsis

En cette année 1912, Adèle Blanc-Sec, jeune journaliste intrépide, est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris débarquer en Égypte et se retrouver aux prises avec des momies en tout genre. Au même moment à Paris, c'est la panique ! Un oeuf de ptérodactyle, vieux de 136 millions d'années, a mystérieusement éclos sur une étagère du Jardin des Plantes, et l'oiseau sème la terreur dans le ciel de la capitale. Pas de quoi déstabiliser Adèle Blanc-Sec, dont les aventures révèlent bien d'autres surprises extraordinaires...

Anecdotes

L’essentiel du tournage s'est fait en studio. Les décors ont nécessité près de huit mois de préparation et ont été développés sur près de 800 m2, comprenant des reconstitutions de lieux historiques tels que le Louvre ou encore la grande pyramide d’Egypte.

Cela faisait dix ans que Luc Besson souhaitait acquérir les droits d'adaptation de la bande dessinée de Tardi. A l'époque, ils avaient été cédés à un réalisateur de renom mais le projet n’a jamais vu le jour. Lorsque le réalisateur a appris que les droits étaient de nouveau disponibles, il a immédiatement proposé de les racheter.

Images : Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec

Teaser 1

Teaser 2

Trailer VF

Derniers commentaires

Portrait de Nandrolone

par Nandrolone (America's Most Wanted - 420 avis)

Y'a pas mal de mauvaises critiques sur ce film et ça m'etonne un peu ... personellement je l'ai trouvé reussi, peut être parce que je découvrais le personnage grace au film, je n'ai jamais lu la BD auparavant et puis je suis peut être un peu tordu aussi.

J'ai adorais la personalité du film, l'ambiance parfoit décallé, Les acteurs super agréable aussi, Louise Bourgoin à fond dans son rôle, Jean-paul Rouve bien marrant et le petit passage de mon acteur préféré Philippe Nahon toujours parfait. Très bel effets spéciaux aussi, certes inégales mais impressionnant quand même.

Ce film-la j'en attendais rien et pourtant son univers m'a accroché. c'est une bonne surprise .

publié le 24/07/2012 - 00:57
Portrait de AqME

par AqME (America's Most Wanted - 604 avis)

2
 

Adapter des bandes dessinées européennes est à la mode en ce moment. On a eu Tintin de Spielberg, les Schtroupmfs de Raja Gosnell, je ne parle même pas des Astérix, Iznogoud, Lucky Luke ou encore Blueberry. Bref, tout ça pour dire que les albums à bulles et à vignettes ont le vent en poupe et que ce n'est pas étonnant de voir un type comme Luc Besson proposer une adaptation de la série des Adèle Blanc-Sec de Tardi. Ce n'est pas étonnant car le monsieur choisit la facilité depuis quelques temps déjà et que se baser sur quelque chose de préexistant est bien plus facile que de faire un scénario complet et original. Malgré toute mon aversion que j'ai envers ce réalisateur, je me lance dans l'aventure, espérant quelle soit rafraîchissante, drôle et nerveuse. Alors qu'en est-il? Les aventures de la journaliste à la grande gueule sont-elles si extraordinaires? Luc Besson a-t-il retrouvé la flamme de ces premiers films? Louise Bourgoin est-elle une vraie actrice et pas une bimbo insupportable dont le physique n'est que son faire-valoir?

Le scénario du film est relativement crétin, mais je ne sais pas si cela est fidèle aux bande dessinées car je ne les ai pas lues. Néanmoins, il me semble que le coup du ptérodactyle et de la momie sont dans deux albums différents. Pour faire simple, on va suivre les aventures d'Adèle Blanc-Sec, journaliste et romancière, qui se trouve en Égypte pour ramener une momie. En même temps, à Paris, un ½uf de ptérodactyle s'ouvre et sème la zizanie dans tout Paris. Elle va donc se retrouver dans un concours de circonstance dans les deux affaires, car elle compte bien redonner vie à cette momie pour une raison bien précise et elle veut donc trouver la personne qui a donné vie à l'oiseau préhistorique. Mélangeant grossièrement le policier avec le fantastique, ce film accumule des tares en matière de débilités, d'humour aussi fin qu'un sanglier et surtout en tant qu'ambiance. Même si l'on est devant une adaptation de BD, il faut tout de même que l'ambiance serve à quelque chose, qu'elle instaure où de l'angoisse ou un monde à part. Or, ici, le monde semble se perdre entre une époque très début XIXème, ce qui est bien, et une autre époque plus moderne et pas en adéquation avec l'histoire du film. Le plus gros défaut vient du fait que le ton oscille entre humour pour gosse et gros blockbuster américain. On retrouvera un peu de Nuit au musée mais aussi un peu de nanar de chez Asylum, de ce fait, même si le film ne se prend pas au sérieux, on le regarde comme tel et on s'emmerde.

Le casting du film aurait pu augurer le meilleur, malheureusement, c'est sans compter sur le talent du gros Besson. Le monsieur sait s'entourer, mais depuis quelques temps, il y a du relâchement et ce film le prouve. D'ailleurs, je ne suis pas sûr que ce fut judicieux de filer le rôle principal à Louise Bourgoin. Elle n'a aucun charisme, aucun talent et livre une prestation lambda, sans charme et surtout sans imposer son personnage. D'ailleurs, c'est pour cela que bien souvent on voit davantage Caponi, incarné par Gilles Lellouche qu'elle. Ce dernier reste très peu convaincant d'ailleurs. Grimé comme au carnaval et représentant le cliché du flic obèse, fainéant et hautain, son personnage est d'une inutilité crasse. Mathieu Amalric, excellent acteur et metteur en scène fait pale figure ici et son rôle de méchant est complètement raté à cause d'un maquillage grossier et d'un personnage peu marquant. Jean-Paul Rouve tient le pire rôle du film, un chasseur totalement débile qui fera rire les moins de cinq ans, mais c'est bien tout! Enfin, le vieux Dieuleveut est un personnage navrant, ressemblant plus à un trisomique en fin de vie qu'à un grand chercheur. Même Philippe Nahon se demande ce qu'il vient faire dans ce métrage. Un peu mot aussi sur les effets spéciaux, qui sont ratés, comme le film. Le ptérodactyle fait très faux, notamment dans les interactions avec des personnages et je ne parle même pas des momies aussi rigides que du verre.

Au final, Adèle Blanc-Sec est un film raté et assez médiocre. Le scénario n'est pas assez fouillé, mais surtout le film peine à trouver un ton adéquate. On ne sait pas pour qui est le film, des enfants ou des adultes. On peut le remarquer entre les effets spéciaux bon enfant et la scène où l'on voit les nichons de Bourgoin. Heureusement que le film est rythmé car sinon, c'est la sieste assurée. Ou la colère pour les fans de Tardi. Bref, un film très moyen qui veut se faire du beurre sur un environnement désespérément creux et qui montre qu'adapter une BD européenne, c'est du sacré boulot. Pour ma part, je déconseille ce film.

publié le 10/04/2012 - 23:58

par Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 avis)

3
 

J'ai trouve le film pas trop mal, certes je ne connais rien a la bd .Gilles lelouche je l'ai trouvé pas trop mal dans le film ,et Almarich ca passe.J'ai passé un bon moment quand meme ,sympa la fin, voila .

publié le 17/02/2012 - 18:10
Portrait de Warhammer

par Warhammer (Serial Killer - 853 avis)

1
 

Je sais qu'il n'est pas facile de retranscrire les BD européennes en film, tout simplement parce que la plupart ne sont pas faites pour ça. Etant collectionneur de BD et possédant toute la collec des "adéle blanc-sec", j'ai crains le pire en sachant que luc besson allait faire un film se basant sur les 4 premiers albums, alors faire 2 films c'est possible mais en faire qu'un seul, là non!! L'univers de TARDI est bien trop riche pour résumer le tout en si peu de temps. Les premiéres minutes m'ont rassuré: le Paris de l'époque est bien reconstitué, le début de l'histoire est fidéle à la BD, ce mélange d'absurde et de fantastique avec des personnages trés caricaturaux, mais où est passé l'univers sombre et relativement violent de la BD? Mais je comprends, il faut remplir le porte-monnaies et faire en sorte que toute la famille puisse aller voir le film et vendre un max de DVD, ce manque d'audace ne m'a pas surpris de la part de besson, on est bien loin du grand bleu, leon ou nikita. Si encore il n'y avait que ça mais le twist final avec toutes les momies est tout simplement ridicule et le pire est la fameuse "adéle blanc-sec" qui dans la BD est posée, torturée et ne sourit absolument jamais, on est bien loin de la adéle survoltée campait par louise bourgoin qui par ailleurs s'en sort avec les honneurs. Besson nous sert une soupe indigeste et bien fade que moi perso, je n'ai pas du tout apprécié. Bref j'ai mis 2 pour l'encre et le papier comme dirait mon ancien prof de dictée.

publié le 16/02/2012 - 14:00
Portrait de Jason71

par Jason71 (Graine de psychopathe - 109 avis)

4
 

La célèbre Louise Bourgoin embarquée d'office dans une superproduction de Besson adaptant la célèbre BD du même nom n'était pas au meilleur de sa forme, mais cela reste un bon divertissement.

publié le 09/04/2011 - 21:03
Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Dernieres Critiques

Dans le même genre