Massacre au Camp d'Eté (Robert Hiltzik - 1983)

Massacre au Camp d'Eté
0
Votre note : Aucun(e)
8
Moyenne : 8 (21 votes)
Titre original : Sleepaway Camp
Genre : Slasher
Réalisateur : Robert Hiltzik
Scénario : Robert Hiltzik
Musique : Edward Bilous
Pays : États-Unis
Durée : 88 min
Tags :
Appartient à la série :
Massacre au camp d'été
Année : 1983
Sortie US :
Budget : 350 000 $

Synopsis

Deux enfants, Peter et Angela, font du bateau avec leur père sur un lac. Un hors bord perd le contrôle et vient les percuter de plein fouet. 8 ans plus tard. Angela vit désormais chez sa tante et son cousin Ricky. Tous les deux partent pour un camp de vacances. Toujours traumatisée par l'accident, Angela ne parle qu'à son cousin. Elle provoque l'énervement des autres filles car elle ne pratique aucune activité. Alors qu'elle risque de se faire violer par le cuisinier, son cousin Ricky arrive juste à temps. Peu de temps après, le cuisinier se fait assassiner alors qu'il préparait un bac d'eau bouillante. Angela devient le souffre-douleur des autres enfants du camp qui n'arrêtent pas de l'embêter, excepté Paul, un jeune garçon qui succombe à son charme. Bientôt, d'autres meurtres affreux se produisent dans le camp. Les victimes sont toujours des personnes qui ont ennuyé Angela peu de temps avant...

Images : Massacre au Camp d'Eté

Sleepaway Camp Trailer

Trailer VO

Derniers commentaires


par Dr West (I am Legend - 1253 avis)

Un bon slasher de la belle époque 80's, de bons meurtres et un bon suspens. Un final un peu bizarre mais bon c'est la grande époque!!!

publié le 12/10/2014 - 20:21
Portrait de VonRolling


par VonRolling (America's Most Wanted - 414 avis)

8
 

Sleepaway Camp – Robert Hiltzik – 1983 – 8/10

Dans la lignée des slasher movies tels que Friday the 13th, il existe une multitude de films plus ou moins similaires reprenant les mêmes concepts à des fins commerciales. Sleepaway Camp fait partie du lot. Pourtant, ce serait une erreur de le laisser enfoui dans la masse car il bénéficie d’atouts réellement originaux.

En effet, le film de Robert Hiltzik développe des sujets inédits liés au sexe et aux difficultés qu’engendre l’adolescence au cours d’une série de meurtres en camp de vacance. Lorsque l’identité du tueur est finalement révélée, on est bien loin des clichés habituels du boogeyman ou du simple psychopathe. Perso, le film m’a paru de plus en plus intéressant au fil du visionnage. La scène finale m’a même fait frissonner.

Bien entendu, époque oblige, c’est kitch à mort ! Mini T-shirts pour hommes, maillots de bain ultra-rétros ou encore mulets et moustaches, tout y est pour s’en payer une sacrée tranche ! 5 ans après Jaws 2, Sleppaway Camp ressort la même toile de fond (sans gros poisson affamé). D’un autre côté, ça ajoute aussi beaucoup de charme.

Mais qui est le mystérieux tueur qui semble vouloir protéger Angela ? En attendant de réponde à cette question, le film balance de bonnes petites scènes d’horreur relativement originales au milieu d’activités plus ou moins entrainantes. Malgré quelques longueurs, l’ensemble redevient efficace dans la dernière partie.

Seule l’actrice interprétant Angela restera dans les mémoires, avec son regard insondable. Dommage que Felissa Rose n’est pas rempilé pour les 2 suites. Le changement fera vraiment mal à la franchise…

Sleepaway Camp mérite donc amplement son statut de film culte. Car on peut le dire : pour intégrer de tels sujets dans un slasher, surtout aussi kitch, il fallait en avoir une belle paire !

publié le 23/09/2014 - 10:55
Portrait de Thierry


par Thierry (America's Most Wanted - 425 avis)

6
 

Un petit slasher daté mais sympathique, gâté par des incohérences mais bénéficiant d'un final inattendu. Les amateurs de films d'horreur des années 80 devraient apprécier.

publié le 21/11/2013 - 22:33
Portrait de JasonChris5


par JasonChris5 (Graine de psychopathe - 116 avis)

6
 

Ce slasher, serait dans la lignee de Vendredi 13, en l'apparence, mais cette difference ne tourne pas a son avantage justement, celle de la s½ur qui est en fait un garçon, la decouverte de cet assassin que l'on fait carrément dans les dernieres minutes du film...

J'ignore pourquoi s'etre autant compliqué la vie à avoir imaginé un tel principe sur ce tueur ou tueuse a en juger ! Et c'est ce qui fait perdre pas mal à ce slasher qui aurait pu etre une bien meilleure reussite je trouve.

Ceci dit, le lieu est correctement approprié au scenario, ainsi que son déroulement, son enchainement des meurtres tous aussi cruels les uns des autres.

Un slasher tres difficile à cerner pour s'en faire un avis positif apres chacun peut en faire son avis mais le mien est clair, je ne le conseillerai pas plus que cela.

publié le 17/09/2013 - 01:56
Portrait de Warhammer


par Warhammer (Serial Killer - 901 avis)

10
 

Comme vivahorror je déplore que ce film ne soit disponible qu'en version anglaise uniquement et j'en profite pour pousser un coup de gueule. J'aimerais qu'on m'explique comment un film qui est déjà passé à la TV française (sur la cinq à l'époque) en version française donc, ne soit dispo qu'en anglais et ce n'est pas le seul film qui est souffre de cet état de fait, la liste des films d'horreurs cultes qui sont également dans ce cas est longue. Je suppose que tous les fans de film d'horreurs comme moi doivent trouver celà frustrant, d'autant que mon anglais est trés moyen,si encore c'était sous-titré en anglais,mais que nenni. Moi je trouve celà inadmissible, on est en 2012 quand meme.

Sinon pour le film, c'est une tuerie, une perle des années 80 qui mérite toute votre attention,un film qui à l'époque m'a foutu une sacré frousse grâce à un final incroyable qui surprend encore de nos jours. Certes maintenant que je le revois, je trouve qu'il a un peu vieilli et fait moins peur (forcément à force d'ingurgiter du gore) que dans mes souvenirs, mais à voir absolument surtout si vous etes fans des 80's.

publié le 29/03/2012 - 13:40

Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Dernieres Critiques

The Following
7
Douce nuit - sanglante nuit 4: l'initiation
2
Paranormal Diaries
2
Cruel Jaws
0
Once upon a time
8
Aux Yeux des Vivants
8