Shadow of Death (Robert Kirk - 1988)

Shadow of Death
0
Votre note : Aucun(e)
5
Moyenne : 5 (2 votes)
Titre original : Destroyer
Genre : Horreur
Réalisateur : Robert Kirk
Musique : Patrick O'Hearn
Pays : États-Unis
Durée : 94 min
Année : 1988

Synopsis

Condamné à la chaise électrique, le tueur Ivan Moser se transforme alors, sous les effets de l'électricité, en un surhomme invincible. Il devient alors le serial killer le plus puissant de l'histoire, semant la terreur dans la prison...

Anecdotes

Lyle Martin Alzado (3 avril 1949 - 14 mai 1992), qui joue dans "Destroyer" le rôle du serial-killer Ivan Moser, était un professionnel de football américain joueur de ligne défensive de la Ligue nationale de football célèbre pour son style intense et intimidant de jouer.

Il a joué 15 saisons, partage son temps entre les Broncos de Denver , Cleveland Browns et le plus célèbre des Los Angeles Raiders, avec lesquels il a remporté un championnat de Super Bowl XVIII. Alzado meurt après une bataille contre le cancer en 1992 à l'âge de 43 ans.

D'un père italo-espagnol et une mère juive. Quand il avait 10 ans, la famille déménage à Cedarhurst, à Long Island. Son père est parti de la famille pendant qu'il était au Lycée de Lawrence.

Alzado a participé à d'innombrables organisations de jeunesse, en remportant la Byron "Whizzer" pour le service communautaire en 1977.

Alzado poursuivit sa carrière d'acteur à la fois dans le cinéma et la télévision, apparaissant surtout dans des comédies axée sur les jeunes et les rôles aventuriers.

Il a fait une apparition dans le "Super Mario Bros Super Show" en 1989.

Il était un boxeur amateur et en 1979 il a combattu dans un match d'exhibition contre le grand Muhammad Ali.

Alzado a joué dans la sitcom "Learning the Ropes" où il a joué un directeur d'école secondaire dont le secret alter ego est un catcheur professionnel connu sous le nom "le maniaque masqué."

Alzado est probablement le plus connu pour être l'un des premiers sportifs d'admettre l'utilisation de stéroïdes anabolisants.

Dans les dernières années de sa vie, pendant qu'il luttait contre une tumeur au cerveau qui a finalement causé sa mort à l'âge de 43 ans, Alzado a affirmé que son abus de stéroïdes l'a finalement conduit directement à sa maladie mortelle.

Selon certains rapports, Alzado a utilisé l'hormone de croissance naturelle, récolté à partir de cadavres humains, par opposition aux hormones de croissance synthétiques.

Cependant, peu avant sa mort, Alzado a raconté pour un magazine sportif:
"J'ai commencé à prendre des stéroïdes anabolisants en 1969 et je n'ai jamais cessé d'en prendre. Maintenant, je suis malade, et j'ai peur.
Nous ne sommes pas nés pour avoir 300 lb (140 kg) ou de sauter 30 pi (9,1 m), mais tout le temps que je prenais des stéroïdes, je savais qu'ils me faisaient mieux jouer.
Je suis devenu très violent sur le terrain, et en dehors j'ai fait des choses que même des fous ne feraient pas.
Regardez-moi maintenant: mes cheveux tombent, j'oscille quand je marche et je dois m'accrocher à quelqu'un pour me soutenir, et j'ai du mal à me souvenir de choses du passé.
Mon dernier souhait? Que personne ne meurt jamais de cette façon!"

Images : Shadow of Death Shadow of Death Shadow of Death Shadow of Death

Destroyer(1988)

Bande Annonce VO

Derniers commentaires

Portrait de Gory Freddy

par Gory Freddy (I am Legend - 2739 avis)

8
 

Je ne suis pas d'accord avec mon estimé collègue et ami Dexter, dit "Le Dexy-joli" dans les toilettes des bars à camionneurs. Pas que je ne respecte pas son avis, il a le droit de ne pas être d'accord avec moi, mais sachant que j'ai bon goût, il se trompe forcément. Mais chuuuuut, ' faut pas lui dire, y va encore nous faire sa vexatée...

Peut-être que ce qui l'a gêné le plus, c'est que vu qu'apparemment ce film n'existe qu'en VO, il n'a pas dû pouvoir profiter de toute la subtilité des dialogues. "Muaaaaaaarrrrrggghh!", "Oh maille God(michet)!", "Os cours", "pÔ content!", 'Aaaaaaaaaaarrrrrrgggghhh!", et tant d'autres encore plus bÔs z'encore... Néanmoins, la splendeur de l'ensemble permet aisément de comprendre se qui se passe, tant l'intelligence transpire à chaque instant de ce film, se mettant en connection intellectuelle immédiatement avec vous, s'affranchissant sans peine de la barrière des langages.

Connaissant suffisamment l'anglais en fait, j'ai pu suivre un peu les dialogues en dehors de l'action. Il y a un ton décalé et assez second degré par moments qui est très plaisant. Anthony Perkins qui joue le rôle d'un metteur en scène de nanars aux prises avec une Diva bas-de-gamme, est d'ailleurs excellent ! Quant à Lyle Alzado (paix à son âme, l'abus de stéroïdes aura eu raison de sa santé 4 ans plus tard. Voir la rubrique "Anecdotes" que j'ai postée sur la fiche), il campe un salopard très jouissif, pas très subtil, limite débile (voire carrément en fait. Lol !), passant son temps à rire sarcastiquement, mais franchement bien bien jouissif !

Si Le Dexy-joli s'est plaint de problèmes de rythme (mais on s'emmerde souvent quand on ne peut suivre tous les dialogues), la fin dépote bien, franchement, et on s'amuse comme des enfants devant un spectacle certes pas très intellectuel, mais bien plus divertissant que certains films d'Ôteurs à-la-con...

publié le 24/07/2012 - 18:41
Portrait de Dexter

par Dexter (Serial Killer - 819 avis)

2
 

Rhytme inexistant, effets speciaux passable, Destroyer n'attire qu'ennuie profond et baillement. Reste la présence d'Antony Perkins, qui comme Michael Caine dans Jaws 4 pourra t-on se demander ce qu'il fait ici ! A défaut de montré le serial killer le plus puissant, Destroyer se limite finalement à nous montrer le plus énervant, ce limitant à rouler des yeux, faire une tête de constipé et à rire comme un naze tout du long. Même pour un nanars ça ne le fait pas.

Domaine rationnel 2/10 et domaine nanars 4/10.

publié le 04/04/2011 - 11:52
Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Dernieres Critiques

Vampire academy
4
I, Frankenstein
6
Condemned to Live
7
Nurse
7
Penance
2
Shark : Le monstre de l'apocalypse
2

Dans le même genre