The Butcher (Kim Ji-Won - 2007)

The Butcher
0
Votre note : Aucun(e)
4
Moyenne : 4 (3 votes)
Titre original : The Butcher
Genre : Horreur
Réalisateur : Kim Ji-Won
Scénario : Kim Ji-Won
Durée : 75 min
Année : 2007

Synopsis

Un groupe de gens ont été enlevés, et se retrouvent maintenant enchaînés dans des flaques de leur propre sang, dans un vieil abattoir abandonné. Tout près, une équipe de vidéastes discute. les pauvres gens vont être torturés méticuleusement, un seul à la fois, et le tout sera immortalisé sur vidéo...

Images : The Butcher

Derniers commentaires

Portrait de Dd48

par Dd48 (Copycat Killer - 70 avis)

4
 

Film tout simplement gore et pas terrible du tout. Donc pour les personnes qui aiment le gore je le conseille, mais pour les autres, je le DÉCONSEILLE !!!

publié le 09/02/2012 - 07:41

par Pardaillec (Newbie - 1 avis)

2
 

Ce qu'il y a de bien avec les "faux snuffs", c'est que ça fait toujours un méchant buzz sur Internet : Chaque produit issu de ce sous-genre underground serait alors le film le plus insoutenable jamais vu sur un écran, le plus choquant, le plus malsain...sans compter les petites anecdotes par lesquelles, systématiquement, quelqu'un ou une autorité quelconque aurait soupçonné le film d'être en fait un vrai "snuff" et obligé ses auteurs à montrer "patte blanche" ( qu'on se souvienne par exemple du "coup" de Charlie Sheen qui fit un signalement au FBI après avoir été traumatisé par Guinea Pig 2 )

The Butcher s'inscrit donc dans ce filon qui doit sans doute sa naissance au Cannibal Holocaust de Deodato et qui a déjà été alimenté par un certain nombre de bandes plus ou moins craspecs : Les deux premiers "Guinea Pig", et plus récemment ' The Tumbling Doll of Flesh" au Japon, "Snuff 102" au Mexique, la série des "August Underground" ou encore "The Great American Snuff Film" aux States...et j'en passe... The Butcher, quant à lui, est sud coréen et relève d'une logique similaire à celle adoptée par ses prédecesseurs : lieu unique, pas de musique, pas ou quasiment pas de scénario, personnages vides, tortures à répétition avec une insistance toute particulière pour la souffrance des victimes, filmage en temps réel qui vise à placer le spectateur dans une situation de voyeurisme imposé...Phénomène ici accentué par la seule idée originale du film, qui utilise alternativement des caméras subjectives placées sur la tête des bourreaux et des victimes... Pour le reste, ceux qui ont déjà "goûté" aux films précités ne seront guère surpris par son déroulement. Ca fait très "porno" dans la manière de faire, assez amateur dans la réalisation, assez vain dans la démarche, assez ennuyeux dans le déroulement. Au final, on est assez content d'avoir vu un film extrême et d'avoir supporté ce que bien d'autres trouvent insupportable, on se sent assez crétin d'avoir ressenti ça et on culpabilise de s'être parfois senti frustré parce qu'on aurait aimé encore plus de gore et d'excès dans l'ignominie...

Avis aux amateurs donc, et uniquement à eux, qui apprécieront peut être le fait que, contrairement à certains de ses congénères, The Butcher a le bon goût de proposer une photo pas trop dégueulasse, de ne pas trop filmer dans la pénombre et d'offrir ainsi une lisibilité satisfaisante dans les moments les plus atroces. Tu parles d'une cerise !

publié le 30/05/2010 - 10:14
Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Dernieres Critiques

Tesis
9
L'Anthropophage
6
Tulpa - Perdizioni mortali
2
Vampire academy
4
I, Frankenstein
6
Condemned to Live
7

Dans le même genre