Voodoo Academy (David DeCoteau - 2000)

Voodoo Academy
0
Votre note : Aucun(e)
2
Moyenne : 2 (3 votes)
Titre original : Voodoo Academy
Genre : Fantastique
Réalisateur : David DeCoteau
Scénario : Eric Black
Pays : États-Unis
Durée : 90 min.
Tags : école
Appartient à la série :
Voodoo Academy
Direct to Video
Année : 2000

Synopsis

Christopher intègre un pensionnat religieux dirigé par l'étrange Mrs. Bouvier. Cette dernière est en réalité une prêtresse vaudou...

Puppet Master The Legacy trailer - www.elephantfilms.com

Trailer US VO

Derniers commentaires

par Punisher84 (I am Legend - 1708 avis)

1
 

Sincèrement, je croyais avoir tout vu avec David DeCoteau. Je pensais que l’on ne pouvait pas faire pire que la série des BROTHERHOOD. Mais se sacré bonhomme m’a encore pris par derrière (pauvre de moi !). Oui car VOODOO ACADEMY est un must dans le domaine de l’inutile et du n’importe quoi. Là ou majorité de ses bandes étaient plus ou moins drôles, comme THE KILLER EYE, celle-ci n’esquisse même pas plus de deux sourires coupables. Le plus gros étant la découverte des poupées voodoos. Un summum dans le domaine du rire involontaire ! Le film commence de manière étonnement sérieuse. Avec son thème d’introduction diablement efficace, l’on se dit que l’on va enfin voir une série b digne de ce nom. Mais la réalité nous rattrape. Une fois l’intrigue du scénario dévoilée, le film revient dans les standards qui ont fait la réputation peu flatteuse du réalisateur. Des séquences de dialogues très longues et toutes inutiles. De toute façon qu’est ce qui aurait pût servir un scénario qui n’existe quasiment pas ? Au départ une belle promesse. Mais ce qui suit est bien triste… Il suffit de compter le nombre de séquences se prenant de haut et ne procurant que le mépris et la justification des actes pour les personnages. L’inventeur de la poudre de zombies, rien que ça. Tout d’abord un confessional magnétique purifiant les âmes mais surtout des envoutements nocturnes faisant se faire auto-caresser six jeunes garçons se trouvant dans une même chambre. Vous ne rêvez pas ! Si tout ceci avait été traité avec un second degré certains, peut-être que le film aurait passé un tant soit peu. Mais c’est sans compter sur un casting toujours aussi mauvais. Je crois même qu’il s’agit là du pire que j’ai pu voir dans ce domaine. De toute façon, il n’y a rien de bon dans VOODOO ACADEMY. Et surtout pas les effets spéciaux. Très mauvais et souvent plongés dans le noir, ils sont à la limite de l’auto-flagellation. Uniquement parce qu’ils procurent le rire de par leurs laideurs, certains effets sauve le film de l’ennui total. Mais le bonheur s’arrête là et il faut une bonne dose de patience pour arriver au bout sans broncher. Ou alors posséder une télécommande ultra rapide permettant de regarder un film d’une heure et demie en dix minutes.

publié le 15/01/2010 - 23:23

par Dr West (I am Legend - 1238 avis)

4
 

Un pur Decoteau's Film, beaux gosses et fantastique associés!!! Film assez court mais parfois terriblement long!!!

publié le 27/12/2009 - 14:36
Portrait de DorianGray

par DorianGray (I am Legend - 2206 avis)

1
 

Je sais ... 3 avis du même membre pour un même film ... QUEL FILM !!!! Détrompez-vous, mais j'ai décidé de faire une critique sérieuse de chaque film de ce grand maître ... enfin pas trop sérieuse la critique non plus ... Comme une suite à Brotherhood ... voici Voodoo Academy, sorte de star academy du pauvre (déjà que la version télévisée est lobotomisée dès le départ, faut pas demander me direz-vous, braves gens ... et vous aurez raison !!!) ... une école américaine comme tant d'autre ... des mecs en chaleur dorment sur leurs lits ... ils se massent, se tripotent gaiement les muscles et le torse (c'est qu'il fait vraiment chaud dans cette école et que les mecs sont tous semblables : des boeufs au regard vitreux mais bourrés de testostéronnes !!!) ... casting super réduit (6 gosses) pour une Directrice vachement illuminée passant son temps à transformer à l'aide d'un pasteur ses élèves en poupées vaudou (sans doute pour se les enf.........HIIIIIK-CENSURE !!!!! dans la c.........CENSURE) ... faut dire que toute demoiselle regardant ce film ne lui donnera pas tort ... pourtant ce film n'est pas prévu pour les demoizelles (beeeeeek, pas bon, nous dit De Coteau !!!), ni pour les femmes (yeeeeeerk, fait-il avec un geste de dégoût !!!) ... non, ce film c'est mens only ! Pendant 25 minutes, la caméra s'abandonnent qui sur une fesse moulée dans un callebut blanc, qui sur un torse imberbe (rasé quoi !) musculeux, qui sur une ... chaussette blanche (la taille !!!!! hurle De Coteau !!!) ... vous m'aurez à nouveau compris ... à moins d'être un puceau en ruth excité par les fesses masculines (qui sont jolies je n'en disconviens pas ... mais disons pas vraiment de notre bord si j'ose dire - à quand le même type de film avec des filles belles et intelligentes ... SIIIIIIII ça existe !) vous ne trouverez pas grand chose dans ce film à vous mettre sous la dent !

publié le 17/06/2008 - 16:49
Portrait de DorianGray

par DorianGray (I am Legend - 2206 avis)

1
 

Il y avait un scénario à cette merde? Non? Sans blague! Je n'y aurais jamais cru ... entre les très mauvais acteurs, les inévitables golden boys en soquettes blanches et callebut du même type collant et la soi-disant prêtresse débile et cabotine à mort, je me serais cru dans un film de cul ... sans cul, c'est un comble ... ah! C'était DeCoteau!

publié le 01/01/2007 - 00:00
Portrait de DorianGray

par DorianGray (I am Legend - 2206 avis)

1
 

Je sais, je me parle à moi-même ... juste pour faire remarquer que pour faire vendre ses conneries bodybuldées et dénudées, mais prudes (cachez-moi cette fesse suave que je ne saurais voir, a-t-il coutûme de dire!) De Coteau utilise un jeune acteur plutôt connu, c'est-à-dire de qui on a déjà au moins vu la tête (celle qui se trouve au dessus du torse, bien sur) ... ici, c'est Riley Smith qui s'y colle ... on a déjà vu plus moche ... mais plus compétant aussi!

publié le 01/01/2007 - 00:00
Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Dernieres Critiques

Dans le même genre