Shadowz - la plateforme de VOD
Voir la fiche complète du film : Jeu d'Enfant (Tom Holland - 1988)

Jeu d'Enfant

Un concept ingénieux plutôt bien exploité par Tom Holland. On regrettera cependant le manque d'hémoglobine...
Publié le 1 Janvier 2008 par JulienVoir la fiche de Jeu d'Enfant
8
Poupée

Un tueur psychopate connu sous le nom de "l'étrangleur", Charles Lee Ray (Brad Dourif), est poursuivi par deux policiers jusque dans un magasin de jouets. Après que son acolyte Eddie l'a laissé tombé, Ray n'a d'autre choix que de transférer son âme dans une poupée (!). Il jette son dévolu sur l'une des fameuses poupées "Brave Gars" du magasin, qui font fureur auprès des jeunes garçons...
Le jeune Andy est un petit garçon sans histoires, élevé par sa mère, vendeuse dans la bijouterie d'un grand magasin. Pour son anniversaire, Andy rêvait d'avoir une poupée "Brave Gars". Malgré ses faibles revenus, la mère d'Andy parvient à se procurer une poupée en l'achetant à un clochard. Andy découvre alors que la poupée parlante, Chucky, a de sombres desseins en tête...

A quoi avons-nous à faire avec ce film ? A un film d'horreur ? Non, pas vraiment. Child's Play s'apparente plus à un film policier dans sa trame principale. Le réalisateur Tom Holland a cependant bien assimilé certains mécanismes de la peur qui fonctionnent à merveille avec le spectateur de base. Ainsi, la scène où la mère d'Andy menace la poupée de la jetter dans le feu s'il ne parle pas est assez efficace. Lorsqu'elle laisse échapper la poupée et que celle-ci roule sous le fauteuil, on assiste à une séquence de suspense bien emballée. Les plans sont bien pensés (la caméra se place sous le fauteuil tandis que la mère de Andy soulève lentement le dessous du fauteuil) et l'on est pas abassourdi par une musique stressante. Une autre séquence assez réussie est celle de la "poursuite" en voiture, où le policier, qui a "tué" Lee Ray, en découd avec Chucky. Une scène rondement menée malgré une fin qui laisse... sur sa faim.

Le film a fait couler beaucoup d'encre malgré sa qualité toute relative. En effet, si le film comporte quelques scènes sympathiques, le reste est un peu insipide et longuet. Le réalisateur s'attarde parfois un peu trop sur la mère de Andy, qui cherche par tous les moyens à innocenter son fils, suspecté dans un premier temps, après le meurtre d'une amie de sa mère, qui devait le garder un soir. L'action met également un peu de temps à se mettre en place et l'on commence parfois à s'impatienter et à vouloir voir Chucky en action. Si la poupée est assez bien animée, elle n'est pas franchemment très active et ses meurtres n'ont rien de géniaux. Dommage, on attendait quelques débordements un peu plus sanglants qui auraient été les bienvenue...

Au final, Child's Play n'est pas un mauvais film, loin de là. Mais le concept est vraiment sous-exploité par moment et c'est bien dommage... Cependant, l'idée d'une poupée vivante est suffisament terrifiante et la réalisation de Tom Holland assez bien maîtrisée pour faire de Child's Play un honnête divertissement.

A noter que le film a donné naissance à une véritable franchise et ce ne sont pas moins de 3 films qui ont suivi le film de Tom Holland : Chucky 2 (Jon Lafia/1990), Chucky 3 (Jack Bender/1991) et La Fiancée de Chucky (Ronny Yu/1998). Un cinquième opus devrait voir le jour fin 2004 : Seed Of Chucky, réalisé par le scénariste original : Don Mancini.

Autres critiques

Shark 3D
Un groupe d'étudiants décide de se rendre chez l'une d'entre eux, en Louisiane, pour passer de bonnes petites vacances. Malheureusement pour eux, sur place des squales affamés ont investi le lac, mais ils ne semblent pas être le pire des dangers. Les films de requins sont légion dans le paysage cinématographique. Inutile de citer les références du genre qui ont engendré moult navets,...
V pour Vendetta
« On nous dit de nous souvenir de l'idée et non de l'homme parce qu'un homme peut échouer. Il peut être arrêté. Il peut être exécuté et tombé dans l'oubli. Alors qu'après 400 ans, une idée peut encore changer le monde. Je connais d'expérience le pouvoir des idées. J'ai vu des hommes tuer en leur nom et mourir en les défendant, mais on ne peut embrasser une idée, on ne peut la toucher ou la serrer...
Silent Night, Bloody Night
Attention, cette critique contient des spoilers. Suite à la mort de son propriétaire, brûlé vif, en 1950, un manoir est conservé en l'état durant vingt ans. En 1970, son petit-fils, en manque de liquidité, décide de le revendre à la mairie de la bourgade, qui souhaite détruire cette maison, considérée comme maudite. Après la Nuit des Morts-Vivants , le cinéma d'horreur américain entame...
La Nuit de la grande chaleur
Dans les années 1950 et 1960, la science-fiction se focalise surtout sur le sujet de l’invasion extraterrestre. Majoritairement catégoriser dans le domaine des séries B, cette vague de productions met en avant les grandes peurs sociétales de l’époque. Guerre nucléaire, anticommunisme et, par extension, rejet de l’étranger. Des inquiétudes plus ou moins flagrantes qui trouvent en...
La Stratégie Ender
Adapté du formidable roman d' Orson Scott Card , la Stratégie Ender narre la trajectoire peu commune d'un apprenti soldat malmené par ses camarades : le jeune et surdoué Ender Wiggin, considéré comme une mauviette à cause de sa frêle constitution alors qu'il a, en réalité, du mal à refréner ses accès de violence. On pouvait craindre qu'une telle histoire, passée à la moulinette...