Voir la fiche complète du film : Jeu d'Enfant (Tom Holland - 1988)

Jeu d'Enfant

Un concept ingénieux plutôt bien exploité par Tom Holland. On regrettera cependant le manque d'hémoglobine...
Publié le 1 Janvier 2008 par JulienVoir la fiche de Jeu d'Enfant
8
Poupée

Un tueur psychopate connu sous le nom de "l'étrangleur", Charles Lee Ray (Brad Dourif), est poursuivi par deux policiers jusque dans un magasin de jouets. Après que son acolyte Eddie l'a laissé tombé, Ray n'a d'autre choix que de transférer son âme dans une poupée (!). Il jette son dévolu sur l'une des fameuses poupées "Brave Gars" du magasin, qui font fureur auprès des jeunes garçons...
Le jeune Andy est un petit garçon sans histoires, élevé par sa mère, vendeuse dans la bijouterie d'un grand magasin. Pour son anniversaire, Andy rêvait d'avoir une poupée "Brave Gars". Malgré ses faibles revenus, la mère d'Andy parvient à se procurer une poupée en l'achetant à un clochard. Andy découvre alors que la poupée parlante, Chucky, a de sombres desseins en tête...

A quoi avons-nous à faire avec ce film ? A un film d'horreur ? Non, pas vraiment. Child's Play s'apparente plus à un film policier dans sa trame principale. Le réalisateur Tom Holland a cependant bien assimilé certains mécanismes de la peur qui fonctionnent à merveille avec le spectateur de base. Ainsi, la scène où la mère d'Andy menace la poupée de la jetter dans le feu s'il ne parle pas est assez efficace. Lorsqu'elle laisse échapper la poupée et que celle-ci roule sous le fauteuil, on assiste à une séquence de suspense bien emballée. Les plans sont bien pensés (la caméra se place sous le fauteuil tandis que la mère de Andy soulève lentement le dessous du fauteuil) et l'on est pas abassourdi par une musique stressante. Une autre séquence assez réussie est celle de la "poursuite" en voiture, où le policier, qui a "tué" Lee Ray, en découd avec Chucky. Une scène rondement menée malgré une fin qui laisse... sur sa faim.

Le film a fait couler beaucoup d'encre malgré sa qualité toute relative. En effet, si le film comporte quelques scènes sympathiques, le reste est un peu insipide et longuet. Le réalisateur s'attarde parfois un peu trop sur la mère de Andy, qui cherche par tous les moyens à innocenter son fils, suspecté dans un premier temps, après le meurtre d'une amie de sa mère, qui devait le garder un soir. L'action met également un peu de temps à se mettre en place et l'on commence parfois à s'impatienter et à vouloir voir Chucky en action. Si la poupée est assez bien animée, elle n'est pas franchemment très active et ses meurtres n'ont rien de géniaux. Dommage, on attendait quelques débordements un peu plus sanglants qui auraient été les bienvenue...

Au final, Child's Play n'est pas un mauvais film, loin de là. Mais le concept est vraiment sous-exploité par moment et c'est bien dommage... Cependant, l'idée d'une poupée vivante est suffisament terrifiante et la réalisation de Tom Holland assez bien maîtrisée pour faire de Child's Play un honnête divertissement.

A noter que le film a donné naissance à une véritable franchise et ce ne sont pas moins de 3 films qui ont suivi le film de Tom Holland : Chucky 2 (Jon Lafia/1990), Chucky 3 (Jack Bender/1991) et La Fiancée de Chucky (Ronny Yu/1998). Un cinquième opus devrait voir le jour fin 2004 : Seed Of Chucky, réalisé par le scénariste original : Don Mancini.

Autres critiques

Dead Season
Attention, cette critique contient des spoilers. Suite à l'apparition d'une épidémie qui a décimé une grande majorité de la population, un groupe de survivants tente d'échapper à l'assaut des zombies, sur une île d'apparence paradisiaque, au large de la Floride. Depuis le succès de l'adaptation cinématographique du jeu vidéo Resident Evil , il y a dix ans, le film de zombies a retrouvé une...
Dredd
Le personnage de Judge Dredd, créé par John Wagner et Carlos Ezquerra, fait sa première apparition dans 2000 A.D, une revue britannique de science-fiction, en 1977. Mais ce n'est qu'en 1990 que le personnage possède sa propre série avec Judge Dredd Magazine. Ce personnage deviendra vite emblématique par sa représentation de la justice et par la violence du propos. L'univers dans lequel évolue le...
L'asile
Les films à sketches permettent généralement de faire vivre de petites histoires qui ne nécessitent pas de s’étendre outre mesure. À la manière de courts-métrages, elles doivent se montrer brèves et rentrer dans le vif du sujet sans perdre de temps. Une thématique spécifique, une durée à respecter pour chaque segment, sans compter un fil commun qui relie l’ensemble de façon crédible...
Dracula 3D
L'adaptation entreprise par Dario Argento pour le grand écran du célèbre roman de Bram Stoker est un ratage quasi complet. C'est un constat qu'il faut faire d'emblé si l'on veut pouvoir en tirer un peu de satisfaction, refusant d'accepter totalement le bourbier progressif dans lequel, celui que l'on nomma autrefois "le maître de l'horreur", s'empêtre plus profondément avec chacun de ses derniers...
Les Démons du Maïs 4: La Moisson
La saga des Children of the Corn est un exemple, que dis-je, un cas d'école dans ce qu'on appelle généralement les films d'exploitation "direct-to-video". Si aujourd'hui, ces métrages bon marché garnissent généralement les bacs à soldes des grandes surfaces ou font le bonheur des chaînes câblées telles que SyFy (le remake du premier film de la saga a d'ailleurs été...