Shadowz - la plateforme de VOD
Voir la fiche complète du film : Jeu d'Enfant (Tom Holland - 1988)

Jeu d'Enfant

Un concept ingénieux plutôt bien exploité par Tom Holland. On regrettera cependant le manque d'hémoglobine...
Publié le 1 Janvier 2008 par JulienVoir la fiche de Jeu d'Enfant
8
Poupée

Un tueur psychopate connu sous le nom de "l'étrangleur", Charles Lee Ray (Brad Dourif), est poursuivi par deux policiers jusque dans un magasin de jouets. Après que son acolyte Eddie l'a laissé tombé, Ray n'a d'autre choix que de transférer son âme dans une poupée (!). Il jette son dévolu sur l'une des fameuses poupées "Brave Gars" du magasin, qui font fureur auprès des jeunes garçons...
Le jeune Andy est un petit garçon sans histoires, élevé par sa mère, vendeuse dans la bijouterie d'un grand magasin. Pour son anniversaire, Andy rêvait d'avoir une poupée "Brave Gars". Malgré ses faibles revenus, la mère d'Andy parvient à se procurer une poupée en l'achetant à un clochard. Andy découvre alors que la poupée parlante, Chucky, a de sombres desseins en tête...

A quoi avons-nous à faire avec ce film ? A un film d'horreur ? Non, pas vraiment. Child's Play s'apparente plus à un film policier dans sa trame principale. Le réalisateur Tom Holland a cependant bien assimilé certains mécanismes de la peur qui fonctionnent à merveille avec le spectateur de base. Ainsi, la scène où la mère d'Andy menace la poupée de la jetter dans le feu s'il ne parle pas est assez efficace. Lorsqu'elle laisse échapper la poupée et que celle-ci roule sous le fauteuil, on assiste à une séquence de suspense bien emballée. Les plans sont bien pensés (la caméra se place sous le fauteuil tandis que la mère de Andy soulève lentement le dessous du fauteuil) et l'on est pas abassourdi par une musique stressante. Une autre séquence assez réussie est celle de la "poursuite" en voiture, où le policier, qui a "tué" Lee Ray, en découd avec Chucky. Une scène rondement menée malgré une fin qui laisse... sur sa faim.

Le film a fait couler beaucoup d'encre malgré sa qualité toute relative. En effet, si le film comporte quelques scènes sympathiques, le reste est un peu insipide et longuet. Le réalisateur s'attarde parfois un peu trop sur la mère de Andy, qui cherche par tous les moyens à innocenter son fils, suspecté dans un premier temps, après le meurtre d'une amie de sa mère, qui devait le garder un soir. L'action met également un peu de temps à se mettre en place et l'on commence parfois à s'impatienter et à vouloir voir Chucky en action. Si la poupée est assez bien animée, elle n'est pas franchemment très active et ses meurtres n'ont rien de géniaux. Dommage, on attendait quelques débordements un peu plus sanglants qui auraient été les bienvenue...

Au final, Child's Play n'est pas un mauvais film, loin de là. Mais le concept est vraiment sous-exploité par moment et c'est bien dommage... Cependant, l'idée d'une poupée vivante est suffisament terrifiante et la réalisation de Tom Holland assez bien maîtrisée pour faire de Child's Play un honnête divertissement.

A noter que le film a donné naissance à une véritable franchise et ce ne sont pas moins de 3 films qui ont suivi le film de Tom Holland : Chucky 2 (Jon Lafia/1990), Chucky 3 (Jack Bender/1991) et La Fiancée de Chucky (Ronny Yu/1998). Un cinquième opus devrait voir le jour fin 2004 : Seed Of Chucky, réalisé par le scénariste original : Don Mancini.

Autres critiques

L'étrange Mr. Slade
Plus que n’importe quel autre média, le cinéma s’est longuement épanché sur l’affaire Jack L’Éventreur. D’Hitchcock à Brahm, la première moitié du XXe siècle aura particulièrement été marquée par les adaptations successives du roman Marie Belloc Lowndes. Cette vision fictionnelle du plus grand cas de l’histoire criminelle contemporaine tente d’humaniser l...
Ça - Partie 1
Partageant avec Alien: Covenant le podium des films de genre les plus attendus de 2017, la nouvelle adaptation du classique de Stephen King a fait beaucoup parler d’elle. La bombe horrifique de l’année ou juste un pétard mouillé surestimé ? La ville de Derry, théâtre des aventures d’une bande - aussi appelée le « Club des Ratés » - de sympathiques prépubères, est...
Upside Down
Depuis quelques années, il est souvent difficile de trouver des films qui sortent de l'ordinaire, ne serait-ce par le simple fait de dénicher un concept à la fois singulier, audacieux et prometteur dans son élaboration. Certains tentent la relecture d'un genre (ou d'un sous-genre) avec plus ou moins de brio. D'autres essayent de s'engouffrer dans de nouvelles brèches avec la...
Dragonball : Evolution
Dire que cette adaptation live du manga culte d’ Akira Toriyama s’est faite désirer est un doux euphémisme. En effet, cela faisait presque une dizaine d'années que des rumeurs couraient sur un possible long métrage et que des légions de fans s’excitaient à la moindre image "fake" débarquant sur le net. L’annonce officielle par la FOX de la mise en chantier du projet a donc logiquement attisé l’...
Destination Finale 4
Attention, cette critique s'appuye sur une vision en 2D du film, le cinéma préféré de votre serviteur n'ayant pas les installations nécessaires pour une projection 3D. Décevant. Tout simplement décevant. Ce nouveau volet de la saga des Destination Finale n'avait d'autre prétention que de divertir le public mais malgré celà, il fait au final assez pâle figure par rapport à ses...