L'Entrepôt du Diable (Frank Mancuso Jr., Larry B. Williams - 1987)

L'Entrepôt du Diable
Friday the 13th: The Series
Votre note : Aucun(e)
7
Moyenne : 7 (5 votes)
Vendredi 13
Le Tueur du Vendredi
Meurtres en 3-Dimensions
Vendredi 13 - Chapitre Final
Vendredi 13 chapitre 5 : Une Nouvelle Terreur
Jason le Mort-Vivant
Vendredi 13 - Chapitre 7 : Un Nouveau Défi
Vendredi 13, chapitre VIII : L'Ultime Retour
Jason va en Enfer
Jason X
Freddy contre Jason
Vendredi 13
His Name was Jason: Les 30 Ans de Vendredi 13
Crystal Lake Memories: The Complete History of Friday the 13th
Never Hike Alone
The Dark Heart of Jason Voorhees: The Making of The Final Friday

Synopsis

Lewis Vendredi avait signé un pacte avec le Diable: En échange de la fortune et de l'immortalité, il s'engageait à vendre des objets maudits dans sa boutique d'antiquités.
Mais fatigué d'être la marionnette du Diable, il rompt le pacte et meurt.

Deux neveux éloignés héritent du magasin et sont contraints de récupérer toutes les marchandises vendues dans l'espoir d'éviter la malédiction diabolique...

L'Entrepôt du diable L'Entrepôt du diable Friday the 13th: The Series Friday the 13th: The Series Friday the 13th: The Series Friday the 13th: The Series Friday the 13th The Series (Season 3)

Anecdotes

Anthologie en 3 saisons et 72 épisodes de Frank Mancuso Jr. et Larry B. Williams.

Seule la première saison (de 26 épisodes) a été traduite en français.

A l'origine cette série devait s'appeler "The 13th Hour", mais le producteur Frank Mancuso, Jr. décida de l'appeler finalement "Friday the 13th", délibérément pour drainer de l'audience.
Cependant, malgré ce titre opportuniste, la série n'a strictement aucune connexion avec la célèbre série de films du même nom, Jason Voorhees n'y apparaît jamais, ni aucun des autres personnages rattachés à la franchise cinématographique.

La diffusion aux USA de la première saison en deuxième partie de soirée sera modifiée dès la seconde année, suite à des résultats plus que satisfaisants niveau audience.
Le 30 septembre 1988, la série "Friday The 13th" entame donc sa seconde saison à la télévision américaine en Primetime au grand bonheur de ses nombreux fans.

Malgré un succès qui ne se dément pas, la saison 3, à l'époque, sent d'avance le roussi après que l'acteur John D. LeMay ait fait part de son désir de quitter la série à l'issue de la deuxième année.

Parallèlement la petite sœur de "Friday The 13th", "War of the Worlds" (1988/90), tournée dans les mêmes studios, connaît de sérieux problèmes d'audience après la diffusion des derniers épisodes de sa première saison, au printemps '89.
Pas réellement catastrophique non plus mais largement de quoi inquiéter la Paramount qui décide de confier la seconde année au père Mancuso Jr.
Pour tenter de rebooster les aventures des petits martiens créés par H.G Wells, le producteur décide de liquider d'entrée de jeu deux des personnages principaux et de propulser les autres dans un monde futuriste à la Brazil tout en les confrontant à une nouvelle vague d'extra-terrestres plus aptes à prendre apparence humaine (ce qui permet de gratter un peu plus sur le budget alloué).
La série devient alors noire, très noire, et c'est à se demander si Mancuso n'a pas voulu adopter les mêmes caractéristiques, à moindre dose, pour la troisième saison de "Friday The 13th".

Bien que désirant voguer vers d'autres horizons, John D. LeMay accepte toutefois de participer pour le début de la dernière saison, à un ultime double-épisode intitulé "The Prophecies", afin de "régler son compte" au personnage de Ryan Dallion.

Le show se permet alors pas mal de changements qui viennent redonner un bon coup de fouet à l'ensemble.
Le premier d'entre eux est incontestablement le remplacement de Ryan par Johnny Ventura, personnage introduit dans la saison 2 et interprété par Steven Monarque.
Bien heureusement, Johnny n'est en aucun cas une pâle resucée du jeune Dallion, loin de là. N'ayant aucune expérience dans le domaine de la chasse aux objets maudits, il n'a pas réellement conscience du véritable danger que représentent les babioles vendues par Lewis Vendredi et ne vas pas hésiter à en utiliser certaines soit à son propre profit soit pour aider autrui.

La troisième saison s'offre également quelques variantes avec des épisodes qui ne présentent aucune antiquité maudite (Midnight Rider) ou encore des objets qui ne proviennent pas du magasin de Lewis (The Charnel Pit), prolongeant d'autant plus l'univers créé par les scénaristes et permettant d'éviter tout ennui en diversifiant les scripts.
Le bestiaire est également plus varié que d'habitude avec la présence de créatures sorties tout droit des enfers, de vampires, de zombies, de samouraïs immortels, de femmes-chiens ou de druidesses meurtrières.

La série ose donc le changement, modifie sa présentation (désormais l'épisode débute avant le générique), et s'autorise une ambiance un peu plus sombre qu'à l'accoutumée, sans pour autant oublier l'aspect bien fun qui en a fait son succès.

Tout était fait pour que le show se poursuive sous les meilleurs auspices mais début 90 les choses ont vite tourné au vinaigre. La pression constante des groupes religieux ne tolérant pas un tel programme en prime-time ainsi que les réactions négatives de certaines associations bien pensantes après la diffusion de l'épisode "Hate on your Dial", où apparaissaient des membres du Ku Klux Klan en train de molester des gens de couleur, ont commencé à lourdement peser sur les épaules de la Paramount.

Au même moment la série "War of the Worlds", dont les audiences n'ont fait que chuter malgré les changements voulus par Mancuso Jr., voit sa seconde saison subitement annulée. Comme les deux shows se tournaient dans les mêmes studios, la fin prématurée de l'un à fini de persuader la production d'annuler également le second.
Malgré le soutien des fans toujours aussi nombreux, Paramount devant tant de pressions et de bâtons dans les roues jette l'éponge.
Le 14 Mai 1990 est diffusé le 72ème épisode de "Friday The 13th" intitulé "The Charnel Pit". L'ultime épisode !
Après trois ans de bons et loyaux services, la boutique Curious Goods ferme définitivement ses portes sans qu'une véritable conclusion ne soit apportée aux tribulations de ses gérants.

La qualité indéniable du show fait que ce dernier est très régulièrement rediffusé sur les chaînes américaines.
Mais en France, seuls les épisodes de la première saison ont été visibles en deuxième partie de soirée sur la défunte chaîne La 5 (1989), et ce, dans un ordre assez aléatoire.
En 1995, TF1 rediffuse la série très tard le soir, semblant vouloir très probablement toucher un public d'insomniaques. Pour l'occasion elle sera rebaptisée "L’entrepôt du Diable ".

Titres alternatifs : Vendredi 13, La Boutique aux Maléfices
Musique : Fred Mollin
Pays : États-Unis
Durée : 43 min par épisode
Appartient à la série :
Vendredi 13

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Rien à voir avec la série de films éponymes ... cela ressemblerait même plus à des suites d'Amityville ... mais ce n'est là que du bon, quelques excellents épisodes font mouche (celui de la cape du vampire, ou de l'oncle fantômatique !) d'autres peinent un peu par leur lenteur ... mais dans l'...Lire la suite

Non, il n'y a jamais eu (du moins à ma connaissance) de sortie en VF ni chez vous ni chez nous (note bien que nous sommes Ben et moi d'origine française, donc ...) ! Mais je me souviens assez bien des épisodes lorqu'ils étaient passés sur une défunte chaine (je ne sais pas s'il ne s'agissait pas de...Lire la suite