Masters of horror 13 - La maison des sévices
Masters of horror 13 - Imprint
Réalisateur : Takashi Miike
Votre note : Aucun(e)
7.5
Moyenne : 7.5 (24 votes)
Masters of horror 1 - La survivante
Masters of horror 2 - Le cauchemar de la sorcière
Masters of Horror 3 - La Danse des Morts
Masters of horror 4 - Jenifer
Masters of horror 5 - Chocolat
Masters of horror 6 - Vote ou crève
Masters of horror 7 - La belle est la bête
Masters of horror 8 - La fin absolue du monde
Masters of horror 9 - La cave
Masters of horror 10 - Liaison bestiale
Masters of horror 11 - Serial auto-stoppeur
Masters of horror 12 - Les amants d'outre-tombe
Masters of horror 18 - Piégée à l'Intérieur
Masters of horror 15 - Une famille recomposée
Masters of horror 14 - Les forces obscures
Masters of Horror 16 - V comme Vampire
Masters of horror 17 - Un son qui déchire
Masters of horror 20 - La guerre des sexes
Masters of horror 21 - La muse
Masters of horror 19 - J'aurai leur peau !
Masters of horror 25 - Mort clinique
Masters of horror 22 - Pêchés de jeunesse
Masters of Horror 23 - Le Chat Noir
Masters of horror 24 - George le cannibale
Masters of horror 26 - Croisière sans retour

Synopsis

Dans le Japon du XIXè siècle, un journaliste américain espérant retrouver l'amour qu'il avait laissé derrière lui, s'aventure sur une île mystérieuse où le seul refuge est une maison close. Passant la nuit avec une femme énigmatique, il apprendra à ses dépens que remuer le passé peut conduire à ses pires cauchemars...

Trailer US VO

Masters of Horror - Imprint - trailer

Musique : Kôji Endô
Pays : États-Unis
Durée : 60 min.
Appartient à la série :
Masters of Horror
Direct to Video
Sortie France : 14 Janvier 2007
Entrées France : Vidéo
Sortie US :
Box-Office US : Vidéo

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Personnellement, je ne comprends pas tout l'engouement qu'il y autour de cet épisode. Alors, certes, les scènes tournées sont incroyablement bien réalisées, l'histoire est très intéressante et la fin est quelque peu imprévisible (quoique...). En revanche, il faut aussi souligner un jeu d'acteurs...Lire la suite

"La maison des sévices" est un très bon long métrage et ce différencie avec "La fin absolue du monde" de part leur qualités. Personnellement je n'est jamais vraiment vu de films d'horreur ou fantastique japonais et je suis assez impressionné par celui car c'est un des seuls films qui a réussi à me...Lire la suite

On reconnait bien l'oeuvre de Takashi Miike. Suffit à regarder la scène de torture pour comprendre. Il y avait une scène de torture aussi "heavy" que ça dans Audition. Sinon, l'histoire peut être confuse quand on ne suit pas. Il y a certaines scènes qui sont assez creepy (en particulier vers la fin...Lire la suite

Très bon film ! J'ai adoré ! Malgré les magnifiques et insoutenables scénes de tortures, les nombreuses scènes crues et violentes, le film reste très beau, on suit avec émotion cette belle histoire . Les paysages sont magnifiques, c'est filmé avec grand talent, franchement j'ai rarement vu aussi...Lire la suite

Etant novice dans le milieu du cinéma asiatique, c’est en (presque) total inconnu que je me suis plongé sur cette œuvre du parait-il génial Takeshi Miike. Sont MORT SUR LE LIGNE ne m’ayant pas laissé un souvenir impérissable, c’est avec beaucoup de hâte et surtout de curiosité que j’ai regardé...Lire la suite