Crows Zero 2

9.6/10
Crows Zero 2

Critiques spectateurs

Réalisateur: Takashi Miike Avec Shun Oguri, Kyôsuke Yabe, Meisa Kuroki, Haruma Miura, Nobuaki Kaneko

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Satyr Satyr
America's Most Wanted - 494 critiques
publié le 12/03/2013 - 20:34
10
 

Deuxième claque

Crows Zero 2 reprend là même où s'était arrêté le premier, entre guerre de bahut, Suzuran, et Hosen. Un seul mot d'ordre semble s'échapper du film, baston, baston et encore baston, à qui va enfin régner sur tout ce petit monde. Nos chers acteurs en tous cas les principaux sont toujours aussi charismatiques et dynamiques, comme la bande originale percutante qui colle parfaitement aux diverses scènes. Et finalement dans tout ce bordel, et au-delà de toute cette petite guerre de gangs, en ressort un thème universel qu'est l'amitié semble-t-il. Bref, Crows Zero 2 assure autant que son prédécesseur, avec la très bonne réalisation une fois encore de Takashi Miike.
Portrait de Victoryanne Victoryanne
Graine de psychopathe - 149 critiques
publié le 30/07/2011 - 13:50
10
 

Meilleur que le premier! wahou

Le premier était déjà baleze mais celui ci est encore plus fort! Si parfois les bastons comporte trop de personnes pour que ce soit clair Mike a quand meme la précision de ne pas y rajouter du mouvement et nous filer la gerbe. Ici encore l'histoire derriere est bien présente et vous laisse oublier que pendant 2h on vous sert des poings dans la gueule a toutes les sauces!
Portrait de Alol7 Alol7
America's Most Wanted - 505 critiques
publié le 23/02/2010 - 17:50
10
 

Aussi excellent que le 1 !!

Aussi bon que le premier: autant de bastons, toujours aussi classe et violent. Ah non, il y a plus de violence ! Tout ce qui se passe avant la bataille finale est un peu moins bien et interessant que le premier mais la bataille finale du 2 est largement mieux que dans le 1 (plus d'actions, plus de duels et plus longtemps), donc pour moi ça compense. Le personnage qui a des problèmes avec les filles nous fait encore rire dans ce deuxième volet. Genji est beaucoup moins present et se montre plus faible mais revient en force au bon moment.

Ceux qui ont apprécier le premier volet aimeront aussi celui-ci. J'éspère qu'il y aura un trois...

Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 874 critiques
publié le 23/02/2010 - 16:24
8
 

Fait la guerre pas la paix!

Un peu plus violent que le 1er mais sinon Takashi Miike n'y met pas toute sa force encore une fois. Même topo que le 1er mais en lègerement mieux, je suis toujours pas satisfait...
Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 19/11/2009 - 23:00
10
 

Les corbeaux sont lâchés

Second volet tiré du manga de Hiroshi Takahashi, Crows zero 2 se veut dans la parfaite continuité de son prédécesseur. Après avoir vaincu Serizawa, Genji est confronté à l’école Hosen. Les ennemis jurés de Suzuran. On retrouve les mêmes ingrédients qui ont fait la réussite du premier opus. C’est-à-dire des bastons violentes et démesurées, ainsi qu’une ambiance punk rock, tout y est décuplé pour nous offrir un spectacle encore plus impressionnant. La bataille finale en est l’exemple parfait avec une frénésie accrue et une touche d’inventivité dans la progression de Genji et ses comparses au sein de l’école Hosen. Les membres de cette dernière contrastent avec ceux de Suzuran. La plupart ont le crâne rasé, des vêtements propres. Aux antipodes de Suzuran, ils nourrissent une haine féroce envers leurs ennemis. Genji a changé. Possédant les rennes du pouvoir, ses responsabilités le dépassent et les étudiants refusent de le suivre dans un combat perdu d’avance. Il devra se remettre en question afin de gagner la confiance de ses pairs. A noter que les passages burlesques du premier opus (ex : la scène où Serizawa se fait poursuivre par le policier en mobylette ou le bowling grandeur nature) ont complètement disparu dans cette suite. Takashi Miike traite son sujet avec une déférence très inhabituel de sa part. En conclusion, Crows zero 2 se révèle le digne successeur de son aîné. Plus d’action, plus de sensationnel. Etant donné que des « portes » sont restée ouvertes lors du dénouement, il ne reste plus qu’à espérer une suite tout aussi intense et exaltante…

Dernières critiques spectateurs

Thématiques