Space Symphony Maetel

7.0/10
Space Symphony Maetel

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Foisxav
Graine de psychopathe - 185 critiques
publié le 26/01/2010 - 15:33
10
 

Magique

Space Symphony Maetel est un chef d'oeuvre précédant dans la chronologie de l'histoire, Galaxy express999. Le coffret se compose de 3 dvd pour un total de 13 épisodes de 24 minutes, soit un peu plus de 5h en tout. Le nom du coffret : "Space Symphony Maetel " est bien choisi quand on entend la musique du générique ainsi que le nom de épisodes du style "Rhapsodie dorée" , "Requiem pour Raréla", "Marche funèbre" ou encore "Mélodie d'adieu". Ce manga dont l'image est toujours aussi belle et esthétique, est très poétique, toujours par la présence du train 999 qui intervient au début et à la fin de l'histoire, ainsi que durant l'épisode 10 où Esméralda et Maetel monte dedans (même si c'est un faux). De plus les génériques de début et de fin nous le montrent sous tous les angles, et il est vraiment toujours aussi beau et poétique. Ce coffret est vraiment une réussite de par l'intelligence du scénario, visuellement comme je viens de le dire, et par la présence de tous les principaux personnages, y compris Albator et son célèbre vaisseau (dont je n'ai jamais su si le nom était l'Atlantis ou l'Arcadia). On ne s'embête pas une seconde, et comme dans Galaxy express 999 on retrouve une histoire d'amour entre Maetel et le jeune garçon Nazca, même si elle finit mal, alors que l'histoire, elle, finit bien malgré le doute sur la réelle mort de Promethium, ce qui d'ailleurs justifie la suite des aventures. Quant à l'histoire, c'est toujours la même histoire : la planète de Maetel s'est éloignée de son soleil, se glace, et la reine Promethium est pour la mécanisation afin d'y résister, contrairement aux humains. Or, dans toute histoire il faut recenser les forces en présence. Aux débuts il y a Nazca voulant tuer Promethium, Maetel ainsi que la reine et le commandant Léopard. Puis les clans se forment, la reine est isolée, et contre elle et les machines se trouvent Maetel, Nazca, Esméralda, le commandant Léopard et Albator. Encore une fois l'intrigue est vraiment bien menée. Un très bon et très beau spectacle.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?