Dylan Dog

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Warhammer

Un nom à coucher dehors

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
4
 
Dans la mouvance des "Constantine" ou autre "Hellboy", ce Dylan Dog m'a déçu car il n'a pas les qualités visuels des films cités precédemment. En outre, les scénes d'actions sont vite expédiées,le scénario sonne creux,les personnages manquent d'épaisseurs. Certes ce film ne se prend pas au sérieux,certains dialogues sont amusants mais à condition de ne pas etre trés difficile car l'humour ici vole parfois trés bas. J'aurai du me fier à mon instinct car je ne le sentais pas trop de ce pseudo film d'action fantastique fourre-tout qui alligne les séquences parfois risibles sans se soucier une seconde d'une quelconque logique scénaristique. Je ne vous parlerai pas des acteurs qui se sont contentés du minimum syndical, cela dit pouvaient-ils faire mieux ? Bref du grand-n'importe quoi que ne peux plus cautionner pour ce genre de film,et je pose la question suivante:est-ce si difficile que ça d'écrire une bonne histoire? Moi je réponds que non mais encore faut-il se triturer les méninges et dire qu'ils s'y mis à quatre pour pondre un truc pareil. Consternant.
publié le 10/03/2013 - 14:34
Portrait de DorianGray

Très bon divertissement

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
10
 
Mélanger polar, horreur et humour ce n'est pas toujours réussi, surtout si on tient à garder un semblant de sérieux, de l'action et une imagerie impeccable ... ici donc, ce film est au trois-quart réussi ... si on exclut une finale stupide et pas fun au milieu d'un fatras d'images mal foutues, le reste est relativement très bon avec quelques acteurs sympathiques, une vision amusante des choses ... sorte de Constantine dénaturé, Dylan Dog reste une très bonne surprise comme il en manque tant !
publié le 01/10/2012 - 12:43
Portrait de Lebreihz

De gentils zombis

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
6
 
Le film essaie de sortir du lot du genre "film de monstres", en nous présentant la ville de la nouvelle-orléans infesté de loup-garous, de vampires et de zombies. Le personnage principal est une espèce de détective privé, dont on se demande bien hélas ce qu'il cherche tout au long du film tant cela est confu. De bonnes idées certes, certaines séquences sont franchement d'un humour décalé, mais voila l'ensemble ne prend pas.
publié le 28/09/2012 - 23:50
Portrait de K-nife

Moyen

K-nife (Graine de psychopathe - 132 critiques)
6
 
Une film passable,a voir sans prise de tete,avec des vampires,des zombies, des loups garous,trop de melange des genres tue le genre.... Avec un scenario digne de buffy contre les vampires. Le jeu des acteurs est franchement pas terrible, mais avec une serie b, il faut pas s'attendre à autre chose...Les maquillages sont moyen,aucunes scenes gore. Dylan dog est beaucoup trop gentil, avec un semblant d'humour. Bref a voir en famille, mais sans plus.
publié le 30/08/2012 - 03:52
Portrait de Killer klown

Ennuyant !!

Killer klown (Graine de psychopathe - 122 critiques)
4
 
Je me suis trop fais chier pendant tout le film, histoire franchement pas terrible, dylan qui se la pète à fond, au fait c'est un humain ? non mais parce qu'il se fait balancer dans tous les sens par les monstres, genre il fait des bons de 50 mètres, et pas une seule égratignure, ni mal quelque part.... bon bref, son copain zombie pas marrant, et les monstres absolument pas flippants, donc à oublier vite fait.
publié le 23/07/2012 - 10:17
Portrait de Dante_1984

Un détective qui a du chien

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
8
 
Dylan Dog, un ancien détective privé spécialisé dans le paranormal, reprend du service le jour où son meilleur ami est retrouvé mort assassiné chez lui. Tout porte à croire qu'un clan de loup-garou soit mêlé à l'affaire. Adaptation d'un comics dont je ne connaissais pas l'existence, cette nouvelle réalisation de Kevin Munroe semble mélanger moult créatures légendaires et mythologiques dans un univers très contemporain. Vampires, loups-garous, zombies et autres démons seront donc de la partie. Étrange alchimie qui a le mérite d'intriguer. Aussi, mon avis ne concernera pas une comparaison malvenue (je n'ai pas lu les comics) avec l'oeuvre originale, mais portera sur le film en lui-même.

Dead of night ne se contente pas d'associer dans son univers les créatures de l'ombre. Il s'amuse des genres pour marquer une pluralité prononcée. Comédie noire, fantastique sont bien évidemment de la partie, mais l'on retiendra une trame scénaristique très semblable aux polars des années 1950. Un cadre propice à ce type de péripéties (La Nouvelle-Orléans) où le délétère côtoie les ruelles sombres et crasseuses de la ville. Tout est agencé de manière à implanter le classique (l'enquête, les faux-semblants, le passé encore vivace...) dans un monde fantastique. De fait, on n'échappe pas à quelques clichés de circonstances. La voix off, les anciens amis, les trafics louches, la criminalité, les anciennes rivalités... Des critères qui, il faut le reconnaître, ont passablement vieilli (en bien comme en mal).

Au centre de cette tourmente : notre détective privé qui revêt le caractère du baroudeur désabusé qui reprend du service. On a l'impression de se retrouver devant une sorte de Van Helsing « moderne » défendant les opprimés et traquant l'injustice. Malgré ces poncifs éculés, l'histoire ne se prend pas au sérieux. Même si l'humour ne fait pas toujours mouche ou que les gags sentent le réchauffé, l'ensemble demeure suffisamment distrayant pour ne pas crier au scandale face à une facilité dans le déroulement des événements. Cette approche au second degré permet au film de se sauver d'un naufrage caricatural absolument pathétique. Il en ressort donc un bon à-priori.

Même si tout cela est assez prévisible, avec son lot de vraies-fausses révélations et sa propension à exagérer chaque aspect de son histoire ; tant les personnages que les caractéristiques des créatures, Dylan Dog n'en demeure pas moins une série B honnête où il est agréable de se perdre dans les rues de La Nouvelle-Orléans. Sans faire dans l'originalité, Dylan dog se joue à la fois des genres et des clichés que ceux-ci véhiculent. Même s'il n'est pas exempt de reproches (quelques problèmes de rythme, des interprétations pas toujours finaudes, surtout pour les « méchants »), le film s'avère un bon compromis entre polar et fantastique. Pas exceptionnel, mais distrayant.

publié le 17/11/2011 - 14:20