Malibu Shark Attack

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de LeWolfer

Superbes... les bronzeuses

LeWolfer (Graine de psychopathe - 89 critiques)
Et j'ai plongé des deux pieds dans l'piège ! Faut dire que pendant les 20 premières minutes, la pelloche est assez accrocheuse (pour la majorité des mecs, du moins) : bombasses en bikinis (pas les actrices (fô pas rêver), des figurantes... mais on les voit souvent), et requins joliment modélisés. On en oublierait presque le jeu inexistant des acteurs insipides vomissant platement leurs dialogues sans intérêt et la très marquée misogynie du gus qu'a imaginé les personnages, le tout filmé par un arbre (en-dehors de ça, j'vois pas d'explication à un tel immobilisme des caméras doublé d'un néant imaginatif à faire pâlir d'envie le vide intersidéral).

C'est aux alentours de la 20ème minute (quand les donzelles se font évacuer de la plage) qu'on réalise plusieurs détails problématiques.

D'une, le budget infographie était serré, donc on voit et revoit toujours le même quinquin venir boulotter l'objectif. Après quoi, on voit un squale (et parfois, coup de bol, c'est le même), nager, de dos, avec un brouillard rouge devant lui. Entre les deux, un terrifiant... fondu au noir. Quelques plans (d'un classicisme scolaire) montrant des bouts d'humains (sans la moindre goutte de sang) essaient de relever le côté gore, sans succès.

De deux, le reste des effets spéciaux est à pleurer : ailerons en caoutchouc mousse, gouttelettes de sirop de fraise lancées une par une sur la blonde censée se trouver sous un gugusse récemment découpé en deux... et bien sûr les gens qui crient dans l'eau avec les bras en l'air.

De trois, le scénario débile profond qui s'y croit à mort, sans même réaliser à quel point il est ridicule, ce qui rend impossible toute tentative de lecture au second degré, de même que toute nanardisation future (un bon nanard donne l'air d'être sérieux mais ne l'est jamais). Petit exemple : face à un tsunami de 40 mètres de haut (ouiouioui, quarante mètres), la petite cabane de plage des secouristes tient bon... jusqu'aux hauts-parleurs fixés au toit qui ne bougent pas. Par contre, un bête requin d'un 10aine de mètres parvient sans aucune difficulté à le flanquer par terre (et là encore, une seule attaque, montrée une demi-douzaine de fois).

En bref, 20 minutes de plaisir visuel pour les mâles (pensez à couper le son), et 1h05 de daube.

publié le 16/10/2013 - 13:23
Portrait de Jaws

Requin pas ci lutin que ca

Jaws (Graine de psychopathe - 94 critiques)
8
 
Malibu shark attack est un téléfilm qui m'a personnellement déçu car j'en attendais peut-être un peu trop. Sinon ce film est bien réussi, avec de belles actrices, de bons effets sanguinolents, des effets spéciaux passables. Bref Malibu shark attack est un bon film avec de nombreux défauts mais qui mérite le coup d'oeil.
publié le 17/07/2012 - 22:13

Mon avis

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
6
 
Ce film est ammusant je l'ai trouvé drole : des requins qui ressemblent a rien, des acteurs en pate a modeler mais bref y'a de l'action une blonde nunuche. bref, tout ce qu'il y a dans une serie z donc bon telefilm.
publié le 25/09/2010 - 18:32
Portrait de Dante_1984

Alerte à Malibu !

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
2
 
Alors qu’un tsunami ravage les côtés de Malibu, une bande de requins lutins terrorise les rares survivants, prisonniers des ruines d’une cabine de sauvetage. Apparemment le nombre élevé de débilités post-Jaws continue de faire des émules malgré les années qui séparent le maître des ses navets. Etant donné que toutes les espèces de requins ont eu droit à leurs films, le requin lutin a le privilège, que dis-je, le calvaire de nous faire part de ses impressions sur l’espèce humaine. Le constat est plutôt amer, outre sa réticence à vouloir se faire déguster en hors d’œuvre, l’homme jouit d’une intelligence inférieure à nos biens aimés squales. Ce n’est pas tant l’histoire ridicule qui me chagrine que les incohérences égrenant le métrage. Je pourrais faire un pamphlet sur toutes les stupidités dont le récit nous affuble. Je vous épargnerais les détails, mais la plus grande idiotie est justement de choisir un requin lutin comme dindon de la farce. Etant donné qu’il vit dans les profondeurs des océans, son agressivité est minime. Il n’est certainement pas dangereux pour l’homme. Le délit de sale tronche a encore frappé. A quand un requin baleine avalant d’une bouchée de jeunes plongeurs impétueux ? Dernière petite précision, le requin lutin (ou requin gobelin) n’est pas éteint. Il vit encore à notre époque, contrairement à ce qui a pu être dit dans le film. Je passerais outre les effets spéciaux qui ne méritent même pas de s’appeler ainsi. Davantage pénible qu’amusant au vu de sa nullité ambiante, le film de David Lister est un affront aux publics qu’ils concernent. Si les acteurs sont débiles, soit, mais penser de même des spectateurs est une grossière erreur qui ne pardonne pas. Personne n’est dupe, Malibu shark attack est une daube surgit des profondeurs des océans. Une sombre arnaque ou comment espérer faire de l’argent en ressassant une idée vieille de plus de 30 ans. Opportuniste et prétentieux.
publié le 15/06/2010 - 11:52
Portrait de DorianGray

Alerte à la connerie !

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
2
 
Le scénariste de cette bouse ne doit pas y connaître grand chose en requin ... voilà qui, au moins, est certain ! Comme tous les requins dangereux ont déjà été utilisés dans les films précédents, pourquoi ne pas en choisir une autre espèce quitte à ce que celle-ci ne soit pas dangereuse pour l'homme ! Ouais, passe encore ... mais encore faut-il connaître la bête ! Et de fait, le scénariste n'y connaissant rien nous sert un requin 'normal' (c'est à dire stéréotype du requin tigre) mais avec l'éperon cranien du requin gobelin) ... manque de pot ... les effets Nu image se font ressentir ici (c'est presque comme un Nu image, la connerie ayant un goût similaire !) au point que l'on a plusieurs fois l'envie de zapper cette daube ! Par contre, Bon Dieu, quand la bestiole est un tant soit peu réussie, l'image revient de scène en scène, logiquement ou pas d'ailleurs ! Quant aux actrices, mais est-il besoin d'en parler ... en-dehors de Petta Wilson (et encore, je suis gentil), on est loin des carrures de Alerte à malibu et loin du Qi des dits requins !!!! rideau les grognasses, y a rien à voir !
publié le 30/07/2009 - 19:21

Derniers commentaires