Albino Farm

8.0/10
Albino Farm

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Willow Willow
America's Most Wanted - 591 critiques
publié le 26/02/2011 - 21:28
8
 

Je suis un albinos!!!

Attention SPOILERS:

Sorte de "sous colline" Albino farm a pour seul originalité dans le monde du survival, c'est détracteur: des albinos!

Pour l'histoire on est en terrain connu, des jeunes citadins, perdu dans un bled paumés, au fin fond de l'amérique, dans un village avec des habitants peu acceuillant qui cache un secret! Ce secret, c'est une famille d'albinos déformé vivant reclu dans une caverne, sous une ferme.

Le début sert, comme d'habitude à la presentation des protagonistes: deux nanas (l'une la tête sur les épaules, l'autre la tête dans le pantalon des mecs!) et leurs compagnons. bien que les persos soit stéreotypés, ils ne sont pas aggaçant. Ensuite nous découvrons les membres du village, qui ont tous un pti défaut physiques, Aprés avoir étaient mis au courant de la légende de la ferme maudite, notre quatuor, en groupe de deux décident de s'y aventurer.

Cet à cet instant, l'action commence.... Par le meurtre d'un des deux garçons (de maniére brutale avec un mélanges d'effet de latex et de numériques, le tout réaliste et convaincant). Ensuite nous découvrons les décors de cette ferme, avec son arbre aux pendus (bien flippant) ses bois, ses cabanes ... Les décors sont lugubres, sombres trés bien fait. Puis vint une mini course poursuite entre les consanguins et leur victime, le tout est vraiment stressant et le sort de la demoiselle est vraiment saignant!! Les consanguins justement, leurs visages en latex et vraiment bien travaillé, surtout celui de la fille, dont son arme de prélédictions est un croc de boucher! Le reste de l'équipe ressemble aux freaks de la colline ou a ceux de détour mortel 2. Enfin nous arrivons a la partie survival, dans la caverne (vraiment les lieux sont bien foutus ) ou la confrontation se fera saignante et ou seul l'instinct de survie compte.

Aprés tous ce déluge le calme revient pour nous asséner un acte finale plus terrifiant (on découvre que les albinos se sont en faite élargie bien plus que les frontiéres de la grille de leurs ferme. Mais qu'il ne s'avérent étre repoussant, car MINI-SPOILER: ............. Ils ne décident pas de tuer le ou la surivante qui devenu un peu fou finit par rejoindre la conviction que les étres étranges peuvent vivre entre elles. Donc une fin dérangeante mais en même temp chaleureuse, sans savoir qu'elle sont réelement leurs intentions...FIN SPOILER .

Au final, Albino farm est un survival aux persos bien interpreter, aux lieux et décors bien travaillé, et aux meurtres sanglant bien réalisé, donc est un survival fortement recommandable, qui ne révolutionne pas le genre mais s'avére être l'un des plus sympathiques!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?