Colic

6.5/10
Colic

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de AqME AqME
America's Most Wanted - 604 critiques
publié le 13/07/2011 - 17:36
4
 

Du caca mou

Hep! Vous au fond de la salle, oui, vous! Je vous ai vu rigoler devant le titre du film! Vous n'avez pas honte! Un peu de respect pour les thaïlandais, nom de Dieu! Bon reprenons. Bon, il va être difficile de ne pas faire de jeu de mots avec un titre aussi pourri, mais je peux toujours essayer. D'autant plus que le film n'est pas terrible, mais bon, de là à dire que c'est un film de merde, il n'y a qu'un pas zut, ça commence bien!). Ce qui a de bien avec les films, c'est que l'on peut faire le tour du monde tout en restant devant sa télé ou son ordinateur. Ça faisait trois jours que j'étais en Norvège, et me voici d'un coup en Thaïlande, destination plus humide, favorisant une bonne tourista (raaah, je ne vais y arriver!). Il est rare que les film made in Asia ne traitent pas d'un sujet sur les fantômes et ce n'est pas ce film qui dérogera à la règle. Néanmoins, cette colique réserve-t-elle des surprises? A-t-on une histoire sur les concombres et E.Coli? Avons-nous un film à chier?

L'histoire est assez surprenante. Non, elle ne traite pas des méfaits de boire de l'eau fraîche après s'être enfilé un saladier de cerises. Elle ne traite pas non plus des dégâts provoqués par l'expulsion ultra rapide de colombins liquides et bien souvent orangés. Ce film traite d'un bébé qui a des coliques et qui chiale continuellement. Les parents sont inquiets, et les médecins ne savent pas ce qu'il a. Lorsque surgit l'hypothèse qu'il ait mal au ventre à cause d'un fantôme. Le salaud, un fantôme qui donne la chiasse, si c'est pas vilain comme esprit ça! Alors évidemment, le fantôme en question est la réincarnation de quelqu'un de mauvais, Thaïlande oblige, on tombe dans les coutumes et les croyances de ce pays, ce qui n'est pas pour me déplaire et qui reste assez sympathique en soi. Mais malheureusement, le rythme du film va tout plomber.

Un rythme mou (oui, oui comme le caca de la colique, d'un autre coté, c'est sensé) qui délaisse très vite le spectateur. Si au début on reste curieux, étonné, on s'ennuie très vite et du coup, on se détache complètement de l'histoire. De plus, le film est totalement parasité par les pleurs du bébé et au bout d'un moment, c'est relativement stressant. Il est vrai qu'il faut que je m'habitue à ce genre de cris, puisque je vais être papa dans trois mois, mais mon Dieu que c'est pénible d'entendre cela pendant 1h40. Une fois de plus, on se désintéressera du film au bout d'un certain temps et on ne l'écoutera plus que d'une oreille distraite.

C'est d'autant plus dommage que les acteurs étaient assez bons. En effet, le couple est très intéressant et joue relativement bien. Pas de surjeu, des émotions discrètes ou alors bien exprimées, c'est franchement bon. Le bébé aussi joue assez bien, même si son rôle est de chier et de pleurer. Les acteurs secondaires s'en tirent assez bien et on ne fera pas trop cas d'eux puisque l'histoire est centrée sur ce bébé pleurnichard et sa famille qui se déchire plus ou moins à cause d'une incapacité à calmer les pleurs. De ce coté-ci, on est plutôt bon.

Mais ce qui est le plus décevant, c'est dans les effets de peur, dans l'ambiance. En effet, tout bon film asiatique qui se respecte doit contenir une ambiance glauque, fantasmagorique et avec des bruits de planchers qui craque, de porte qui grince, enfin ce genre de trucs. Mais avec Colic, on reste dans le négatif, même pas un petit pet foireux. Le réalisateur s'évertue à faire des jeux de lumière sombre, à insérer une ambiance qui se veut sombre, mais qui est totalement gâchée par les hurlements du bébé et surtout par un cadrage approximatif. Le fantôme en question ne pointera jamais le bout de son nez, le réalisateur préférant nous montrer une fumée un peu à la destination finale. On ne frémit pas, on ne sursaute pas. Trois effets gores parsèment le film comme une tête trouée, une main cousue et ou un bébé dans un mixeur (enfin cela est suggéré). Alors à moins d'être déjà parent, cela peut gené, pour moi, j'ai trouvé cet effet ridicule et inutile, une tentative vaine pour scotcher le spectateur au film.

Au final, Colic est un film mou, sombre et sans grand intérêt, pas forcément digne d'aller jeter le DVD dans les toilettes, mais qui ne retiendra l'attention de pas grand monde. Les fans de film fantastique et asiatique devraient y trouver leur compte, pour ma part, c'est raté. Malgré un scénario intéressant et inexploité et des acteurs impliqués, le film ne décolle pas. A croire que le réalisateur à chier dans la colle...

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 17/06/2011 - 10:23
8
 

Des maux de ventre bruyants

Un jeune couple attend un heureux évènement. Pour élever leur fils, ils décident de se rendre à la campagne pour qu'il s'épanouisse pleinement. Mais le nourrisson ne cesse de pleurer pour on ne sait quelle mystérieuse raison et ce ne sont pas les multiples examens médicaux qui trouveront la clef de l'énigme. Dès lors, des bruits étranges et des phénomènes surnaturels entourent la demeure familiale. Seul et unique long-métrage de Patchanon Thammajira, Colic s'appuie en partie sur des faits réels, ce qui permet d'intriguer le spectateur sur cette histoire qui sort de l'ordinaire.

Pour ceux et celles qui s’attendent à une énième ghost story made in Asie sans saveur, qu’ils se rassurent Colic mérite toute l'attention qu'on lui porte. Certes, le scénario demeure sensiblement similaire à ce que l'on nous a déjà servi précédemment, mais il se démarque aisément des productions médiocres grâce à une mise en scène appliquée et des personnages plus que convaincants. Du casting réside une part non négligeable de la réussite du film. Nous sommes en présence de jeunes acteurs peu connus du grand public (et encore moins en Occident) plongeant dans un univers fantastique avec un talent certain.

Le cadre est posé, les interprètes bel et bien présents, il ne reste plus qu'à instiller à Colic une ambiance prégnante digne des références du genre. Difficile, mais faisable. Après un départ sans panache, l'on se laisse porter par les petits effets de mise en scène. Lancinante, presque imperceptible, l'atmosphère joue autant sur la suggestion (les présences invisibles) que sur une horreur plus visuelle, viscérale. Il s'agit de cet aspect qui retient notre attention. Une angoisse permanente qui, grâce à quelques astuces (les pleurs de l'enfant...), hante chaque instant du métrage. De fait, on demeure aux aguets, scrutant l'écran au moindre changement de ton.

Si Colic n'est pas foncièrement novateur dans le fond, il est suffisamment immersif pour procurer à son public quelques petits frissons bienvenus. En touchant au thème de l'enfance, plus particulièrement des premiers moments de la vie, le réalisateur dérange dans certains aspects (la scène du mixeur) pour mieux piéger son audimat. À cela s'ajoute le sujet de la réincarnation (et donc des croyances religieuses locales) si cher à cette frange du cinéma sans prendre toutefois le pas sur l'histoire principale. Il en découle une ghost story plaisante et rondement menée.

Portrait de Cujo Cujo
Graine de psychopathe - 111 critiques
publié le 19/06/2010 - 03:50
8
 

ça change !

Ah contrairement a l'avis ci-dessous, je trouve que ce film change justement des autres films de fantôme ! lol

on ne voit d'ailleurs pratiquement pas de fantômes, je trouve l'idée assez originale, il ne fait pas vraiment peur, mais à un moment quand le bébé a sa "colic" et qu'il pleure sans arrêt, on comprend la souffrance de l'enfant et des parents qui ne peuvent rien faire

si vous voulez une histoire avec plein de fantôme asiatique, ce film n'est pas pour vous malheureusement, mais il y a une bonne petite ambiance glauque et troublante qui m'a fait regardé le film jusqu'au bout

ps: et le bébé/enfant est tellement mignoooon hihi

Marc.mlc
I am Legend - 1114 critiques
publié le 30/12/2009 - 19:11
6
 

Moyen!

Partant d'une idée sympa avec une histoire de réincarnation, Colic n'est qu'un film de fantôme de plus. Les habitués du genre auront une désagréable de déjà vu malgré quelques moments sympas. Pas désagréable mais vite oublié!

Dernières critiques spectateurs

Thématiques