XIII : La conspiration

8.5/10
XIII : La conspiration

Critiques spectateurs

Réalisateur: Duane Clark Avec Stephen Dorff, Val Kilmer, Caterina Murino, Lucinda Davis, Stephen McHattie

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 05/05/2013 - 11:16
8
 

Un jason bourne tombé du ciel

On peut évidement de faire le parrallèlle avec le film "la mémoire dans la peau". Il s'agit d'un homme sans mémoire tombé du ciel, confronté à une mystèrieuse organisation, sous un fond de conspiration gouvernemental. C'est plaisant à suivre, mais 3 heures, c'est beaucoup trop long.
Dr West
I am Legend - 1429 critiques
publié le 23/12/2010 - 16:06
8
 

Mon avis

Un bon téléfilm, thriller d'action, beaucoup de suspens et d'excellents acteurs!!!
Portrait de Sardaukar Sardaukar
America's Most Wanted - 318 critiques
publié le 13/01/2010 - 23:14
8
 

Adaptation Light...

... sans Jack Bauer.

Voilà un téléfilm (double) qui malheureusement souffre immanquablement de la comparaison avec 24 et la BD dont-il s’inspire.

En se qui concerne la BD, le scénario diffère de l’original, se qui est tant mieux, mais malheureusement ne sait convaincre… le final fait vraiment pal figure. On ajoute à ça les personnages, les ennemis et la trame générale qui ne convainc pas plus. Pourtant, il se voulait un renouveau qui invitait à une suite… dommage.

Plus qu’un Jason Bourne, le format se voulait un concurrent de ‘24’, qui malgré ses invraisemblances à répétions reste la valeur sûre (ou le nouvel maître étalon, si vous préféré). Malgré sa bonne gueule le héro n’est pas Tip Top, quant à la ‘Mangouste’… passez votre chemin, c’est LA déception du métrage. Le méchant culte, ne l’est pas ici !

Bref, voilà une production TV banale, sans plus, sorti beaucoup trop tard pour convaincre.

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 25/12/2009 - 11:06
10
 

Un chiffre, un homme

Adaptation de la célèbre bande-dessinée éponyme, ce téléfilm en deux parties relate un complot à grande échelle visant à renverser le gouvernement des Etats-Unis. Avant de débuter ma critique, je tiens à préciser que je connais très peu l’œuvre de Jean Van Hamme et William Vance. Tout au plus, l’histoire dans ses grandes lignes, ainsi que le jeu vidéo sorti en 2003. Celui-ci m’a laissé une très bonne impression sur le scénario de XIII. Ce qui suit, reflète donc ce que je pense d’un thriller d’espionnage bien ficelé. Je ne me prononcerai pas sur sa qualité d’adaptation, ni sur sa fidélité par rapport à la bande-dessinée. Je laisse le soin aux fans de s’exprimer sur le sujet. Le récit débute sur l’assassinat de la présidente des Etats-Unis. Le tueur présumé reste introuvable. Entre temps, un mystérieux individu se retrouve coincé dans un arbre à la suite d’un saut en parachute dont les raisons demeurent nébuleuses. A son réveil, il ne sait plus qui il est. Un tatouage sur son épaule gauche représentant le chiffre romain XIII, ainsi que des compétences très poussées en auto-défense restent ses seuls indices. Rapidement, il se retrouve traqué par les services secrets américains. Qui est-il réellement ? Toute l’intrigue de XIII s’accentue autour de ce personnage. Un récit qui n’est pas sans rappeler les romans de Robert Ludlum sur son personnage fétiche Jason Bourne. En quête de sa propre identité, le protagoniste ressasse des bribes de sa mémoire. Tout comme les pièces d’un puzzle, les premiers flash-backs paraissent insensés, voire irréels. Ce n’est qu’à l’approche du dénouement que l’on aperçoit toute la portée de la conspiration. Un système complexe et efficace tenant le spectateur en haleine du début à la fin. L’histoire recèle quelques rebondissements, ainsi qu’un final ouvert. En attendant une éventuelle suite, nous avons droit à un thriller conspirationniste des plus réussis. Intrigue tentaculaire, action et quête de vérité nous offrent un téléfilm d’excellente facture.

Thématiques