Advertisement

Le Message

Portrait de Lebreihz

Celui que l'on ne montre jamais

Lebreihz (I am Legend - 2226 critiques)

Ce film a été diffusé l'autre jour sur Arte, et c'est la deuxième fois qu'il est diffusé sur une chaîne Française , la première diffusion eut lieu en 1979!, et figurez-vous que je m'en souviens partiellement !

Alors ce film , ça parle d'Islam ! d'ailleurs il y a peu de films qui parle de cette religion !

Seulement voilà , attendez-vous à un film complaisant avec cette religion et dépourvu d'esprit critique !.

D'ailleurs le film respecte le dogme Musulman à la lettre , dont le premier commandement est l'interdiction formelle de Présenter Dieu ou Son Messager Mahomet !

c'est ce que le réalisateur du film respectera à la lettre en suggérant la présence du Prophète , ou en parlant de Lui à la 3 personne du singulier !

Alors me direz-vous ! quel film étrange ! parlez d'un homme que l'on ne voit jamais !, est-ce possible ?

Oui !, car on évoque la vie de Ses compagnons de route !

et la vie de L'homme est évoqué depuis le commencement !

Le commencement est fort simple !, car on décrit une Arabie de l'an 632 , sous coupe réglée par les tenants de religions polythéistes, qui monnaient leurs indulgences !

Bref , c'est une mafia en somme !, un système totalement corrompu !

Et là brutalement , Mahomet , homme simple !, qui ne sait ni lire ni écrire , se dit inspirer d'une mission Divine !

C'est à dire apporter aux homme la parole de Dieu , d'un Dieu unique , d'un Dieu invisible , que l'on ne représente surtout pas par une statue , ou tout autre moyen !

J'envie de dire qu'il s'agit d'abstraire Dieu !, croyez-moi mais il s'agit d'un véritable changement de paradigme !

Finalement c'est à se genre de réflexion que le film nous mène inévitablement , comme tout les films traitant de n'importe quelle religion d'ailleurs !

Pourquoi le monde Arabe a-t-il décidé comme ça ! du jour au lendemain une telle révolution !

Car il faut avouer que ce n'est pas nouveau dans l'histoire du monde , à ce stade !

le premier à avoir voulu instaurer le culte d'un Dieu Unique fut le pharaon Akhenaton, après il y aura les religions révélées , souvenez-vous "tu n'adora pas d'autre Dieux que Moi" et la crise de colère que pique Moïse , au spectacle des Hébreux adorant le veaux d'or le dos à peine tourné !

Peut-être est-ce la volonté de rattraper l'occident tout simplement ! ou souvenez-vous que des peuples unis par la même croyance sont forts !

Autre réflexion que je me suis faites, c'est de me dire que notre Occident désormais athée , n'a pas vraiment supprimé la religion !

Il en a inventé d'autres !, en réinstaurant une sorte de polythéisme , que sont les cultes de la personnalité que vouent beaucoup d'entre nous aux stars de la chanson du cinéma, de la mode ou du sport !

Après tout ce sont la aussi des religions qui ont leurs rites, leurs messes , et leurs grand-messes , je pense que beaucoup d'entre vous comprendront les frictions que cela peut créer avec un Islam qui prône l'inverse !

publié le 09/09/2017 - 01:47
Portrait de Dante_1984

Un message, mais pas de messager

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
8
 
Reconstitution ambitieuse et controversée de la création de l’Islam et de son prophète Mahomet, Le message narre l’avènement de cette religion et des conflits sociaux engendrait par la volonté de donner un autre sens à l’existence humaine. Fresque historique très exhaustive ayant emporté l’aval de nombreuses sommités faisant autorité dans le domaine de l’histoire islamique, le film de Moustapha Akkad a suscité une grande polémique lors de sa sortie. Une controverse qui, à mon humble avis, demeure injustifiée car le présent film ne dénigre aucunement la religion ou ses préceptes. Suite à ce scandale et aussi incroyable que cela puisse paraître, le personnage de Mahomet est absent du récit, mais l’on devine sa présence à chaque instant et plus encore dans le dernier tiers du film. Un choix davantage imposé dû aux trop grandes pressions exercées sur la production qui entache quelque peu le résultat final. On ressent un véritable manque dans la chronologie des évènements. Cette carence s’accentue davantage lorsque Mahomet est un acteur direct de certaines situations. Le cinéaste opte pour l’usage d’une caméra en vue subjective afin de ne pas trop pénaliser la pertinence du récit. Un procédé utilisé à outrance étant donné la place primordiale de Mahomet dans l’histoire islamique. L’unique et très gros défaut du film. Mis à part cela, Le message porte plutôt bien son nom. Le thème central du film est la religion au sens général du terme. Chaque époque a donné lieu à différentes croyances. L’émergence de nouvelles croyances remet en cause irrémédiablement les idées reçues et transmises par nos aïeuls. Les anciens ne sont pas prêts à remettre en cause leur religion polythéiste. De ce fait l’inquiétude et le déni s’empare des individus obtus et réfractaires au changement. Le scepticisme d’une caste privilégiée engendre les moqueries, mais surtout l’exclusion, les tortures et les exécutions sommaires des pratiquants. Le manque d’ouverture d’esprit et les persécutions répétées de leurs contemporains obligent les partisans de Mahomet à s’exiler. Alors que ceux-ci ne désirent qu’une chose : vivre dans le libre choix de leurs opinions. Loin d’être vindicatif, ils prônent la tolérance, la foi en Dieu et la paix. Malgré une seconde partie où les conflits éclatent avec les dirigeants de La Mecque. L’incompréhension et la volonté de conserver un mode de vie fastueux l’emporte sur tout autre considération. En conclusion, Le message décrit avec objectivité et sans propagande malvenue la naissance d’une des trois grandes religions monothéistes de notre époque. Seul ombre au tableau, Mahomet brille par son absence.
publié le 26/02/2010 - 20:05