Advertisement

Gravity

Portrait de Nandrolone

Bluffant

Nandrolone (Serial Killer - 654 critiques)
9
 

Ce film m'a provoqué une sensation de vertige, donné envie de gerber, m'a foutu un mal de crâne pas possible et je me suis presque étouffé par trois fois. Grosse performance donc, car je suis loin d'être une chochotte. Enfin maintenant si.

J'ai vécu ce qui c'est passé à l'écran comme si j'étais un autre membre de l'équipage, la faute à mon écran de soixante pouces et à mon siège "spécial DVD" posté à un mètre de l'écran. Quelle claque visuelle et auditive nondidiou ! Quel beau voyage.. Une véritable immersion dans l'espace.. Techniquement c'est un travail ahurissant et irréprochable.

Ensuite, une fois la claque graphique digérée, il n'y a pas grand chose à dire finalement, ce film est avant tout une "expérience à vivre".

Les deux acteurs sont bons.. Et je rejoins ce qui a été dit plus bas coté scénario, j'ai moi aussi ressenti une sorte de répétitivité dans les événements catastrophes qui se succèdent, et c'est pour cette raison que je ne lui mettrai pas la note maximale.

publié le 13/09/2017 - 01:42
Portrait de VonRolling

Back To Earth

VonRolling (America's Most Wanted - 369 critiques)
8
 
En vérité, je vous le dis, le Back To Earth de Lisa Ekdahl m'a plus fait voyager que celui de Alfonso Cuarón... Enfin bref. Parlons plutôt de ma semi-déception en découvrant le fameux film aux 7 oscars dont on a tant parlé.

Pour commencer, Gravity est un bon film ! C'est court, ça ce concentre sur l'essentiel et ça sort de l'ordinaire. Le film n'a pas l'intensité de Children of Men mais il est moins déprime. Et si on devait le rapprocher de Harry Potter and the Prisoner of Azkaban, je dirais que le réalisateur est aussi à l'aise pour donner du lyrisme à sa fiction.

Malheureusement, en 90 minutes, il m'est arrivé plusieurs fois d'avoir envie de booster quelque peu le rythme. Je sais que l'ambiance spatiale engendre généralement des ralentissements (voir 2001: A Space Odyssey), mais cette envie reste de l'ordre du détail. Ce qui est plus gênant, c'est que l'histoire soit aussi abracadabrante pour la survie d'un moldu.

Attention SPOILERS: les catastrophes presque identiques à répétition deviennent vite incohérentes. Le fait de passer par trois stations vides de nationalités différentes et que tout explose à chaque fois, ça n'aide pas beaucoup. Après, voir la pauvre Sandra pianoter au hasard sur des touches qu'elle ne comprend pas ou sortir des eaux sans sembler trop désorientée par son terrible périple, je dis bof... FIN DES SPOILERS.

En d'autres mots, je trouve que l'histoire est trop répétitive et trop surréaliste. J'attendais aussi une dimension philosophique et émotionnelle beaucoup plus fouillée. Finalement, j'ai trouvé un pitch surtout idéal pour en foutre plein la vue.

Et je pense que le réel but de Gravity, c'est d'offrir aux spectateurs une aventure magnifique dans l'espace. Là, c'est une réussite totale ! Les effets spéciaux sont irréprochables et la 3D est pour une fois pleinement justifiée. La réalisation est aussi très inventive, ce qui permet de vivre les situations sous plusieurs points de vue. Ajoutez à cela des ambiances sonores parfaitement ajustées et on se croirait à 1000 lieues de notre belle planète bleue.

N'oublions pas de saluer les très bonnes interprétations de Sandra Bullock et George Clooney, qui sont les deux seuls vrais acteurs de ce film. Le duo fonctionne très bien.

Gravity est donc avant tout une superbe expérience visuelle et sonore. Si on ajoutait quelques effets bien sentis, le film pourrait être adapté en 4D. Pour ce qui est de l'histoire trop "light", mieux vaut ne pas trop y prêter attention si on veut jouir pleinement du reste.

publié le 08/03/2014 - 13:42
Portrait de Lebreihz

Un peu plus près des étoiles

Lebreihz (I am Legend - 2226 critiques)
10
 
Alors soyons clair, ce film est à voir au cinéma en 3 D, avec les effets sonores, c'est à vous coupez le souffle. L'histoire : simple et efficace. C'est une mission spatiale de nos jours, mais là on ne fait pas semblant de meubler l'histoire en p^ présentant les membres de l'équipage avec leur caractéristiques personnels, de personnages fantasques ou de je ne sais quelles liaison que pourraient avoir le commandant avec la Spationaute de base.Par exemple pas de capitaine Merrill Stubing version spatiale sur lequel la stagiaire de la NASA fantasme. Non, droit au but. Nos gars sont "dehors" (je ne sais pas si ce mot à un sens dans l'espace) en train de bosser il y a un très grave incident et voilà que nos 2 survivants voltigent dans le vide interstellaire en électron libre. Là on se demande bien quelles genres d’idées peuvent traverser la têtes de nos astronautes peuvent-ils chanter "plus près de toi Mon Dieu" ou "un peu plus près des étoiles" ou même pourquoi pas "quand te reverrais-je pays merveilleux", et surtout on se dit que c'est la mort assurée. Remarquez au moins vous aurez une sépulture de premier choix, votre corps dérivant dans l'espace pour l’éternité !, on en rêverai hein, imaginez le petit gars 2 siècle plus tard s’exclamer en contemplant le ciel étoilé au télescope "tien c'est mon arrière grand-père qui passe" !...Et pourtant !Finalement le film se concentre sur 2 personnages Clooney et Bullock tiennent le film sur leurs épaules. Incroyable la liaison qui se créer entre eux, notre Georges, lui ne perd pas son sang-froid, le gars garde le sens de l'humour, tout juste si on ne l'entend pas dire "nespresso !, what else ! à 600 Km de la terre , dans l'endroit le plus isolé que" l'on puisse imaginé. Alors je vais pas tout raconter,mais sachez que la réalisation est à vous coupez le souffle, on s'y croirait !, George et Sandra auraient-il fait de prises de vues secrètement dans l'espace ?. Dommage que le réalisateur s'est cru obligé de rajouter des effets sonores ....dans l'espace !. Du grand cinéma, à un moment j'ai eu peur, j'ai cru que le film allait virer soudainement à la débilité SPOLIER quand Georges revenu des profondeurs interstellaire tape non pas au carreau mais au hublot, et ouvre ce dernier de l’extérieur? et rentre dans la capsule, parce que faire ça aurait causé la mort quasi instantanée pou la belle Sandra , - 180 ° Celsius qui est la température de l'espace, m^me proche de la terre, son sang aurait gelé de manière quasi instantanée FIN SPOLIER Prenant donc du début jusqu’à la fin et le sauvetage de Sandra est encore plus incroyable , là on se dit que c'est pas possible !, rentre dans l'atmosphère térestre de cette façon , la capsule va se désintégrer !, et pourtant !
publié le 01/12/2013 - 00:25
Portrait de Hooka Hey

Une sacrée expérience tout de même !

Hooka Hey (Newbie - 10 critiques)
8
 
"Gravity" fait partie de ce genre de films qui font saliver et dont on fantasme l'impact bien avant la sortie en salles. On s'imagine déjà applaudir des deux fesses devant ce qui sera sans aucun doute une méchante claque dans la face ! J'avais déjà éprouvé cette impression avant la sortie de "World Invasion : Battlefield Los Angeles", avec pour résultat une amère déception, proportionnelle à mes folles attentes... Fuck off !!!

J'en attendais peut-être trop de ce "Gravity", esperant presque vivre une expérience unique et inédite au cinéma, fasciné et captivé, confortablement vautré dans mon fauteuil rouge, les pop-corns et le coca à portée de main. J'imaginais un huit-clos spatial façon "Buried" (le type enterré vivant dans un cercueil), avec un suspense ultra efficace, peu de dialogues et beaucoup d'émotions. Le suspense ? Oui, il y en a, mais son impact reste limité dans la mesure où l'on sait pertinement comment le film va se terminer. Les dialogues ? Beaucoup trop nombreux pour un film de ce genre, où le sentiment de solitude vécu par la cosmonaute aurait dû prédominer. L'émotion ? Discrète, car le potentiel émotionnel de l'histoire n'est clairement pas exploité à son maximum, à l'image du personnage interprété par George Clooney (doublage français moisi au passage...)

Le film ne déçoit par contre pas au niveau visuel, avec de magnifiques plans de la Terre vue de l'espace, superbement mis en valeur par une technologie 3D parfaitement exploitée. On en prend plein les yeux, et certaines scènes d'action sont véritablement impressionnantes, même si les ficelles sont parfois (souvent) grosses. La réalisation est juste impeccable et favorise un sentiment d'immersion qui justifie à lui seul de se déplacer pour aller admirer la bête.

Au final, "Gravity" ne m'aura pas mis la tête dans les étoiles comme je l'avais espéré, mais le film mérite tout de même le détour, notamment pour ceux dont l'univers transcende l'imagination. Une sacrée expérience visuelle !

publié le 28/10/2013 - 22:23

Excellent film

DOLLY_DEAREST (Graine de psychopathe - 101 critiques)
8
 
Magique ! Ce film est une expérience à vivre. À voir absolument si vous désirez ressentir beaucoup d'émotions. (au grand écran c'est encore plus merveilleux)
publié le 21/10/2013 - 04:28