Eternelle

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1859 critiques
publié le 10/01/2011 - 13:24
6
 

Saison 1: Eternellement déçu !

Une série fantastique française écrite par le scénariste de l'excellentissime "David Nolande"... "Et c'est un gage de qualité!" pourrait-on dire? Malheureusement non! En effet, si la série part avec plein de promesses, elle perd très rapidement en vitesse et imagination.

Outre le fait de souffrir d'une mise en scène trop lente, même s'il faut l'avouer parfois très belle et élégante, le plus gros point faible de cette série est un scénario d'une grande faiblesse, n'allant pas au bout de ses (parfois excellentes) idées, se perdant en scories lourdingues et en dialogues souvent d'une pauvreté affligeante, et se tirant inutilement en longueur.

Le 1er épisode, bien qu'un peu trop lent est très prometteur, mais le second est une catastrophe sans nom. Accumulant illogismes, dialogues d'une bêtise rare et se perdant complètement dans son concept, avec des séquences dignes des pires Z de vidéo-clubs (la scène pour rendre sa voix à la ''pseudo-cantatrice''), on pense immédiatement que les carottes sont cuites! Heureusement, cet épisode consternant sera le seul de ce niveau, les autres redevenant honorables bien que peu rigoureux.

Les acteurs principaux sont excellents, d'autres beaucoup plus contestables... Beaucoup de personnages vont et viennent n'importe comment, dans une histoire intriguante mais terriblement bancale. Et la fin de la saison n'apporte aucune explication digne de ce nom.

Les cliffhangers pour donner envie d'une 2nde saison sont une bonne idée, mais mieux vaut les accompagner d'un minimum de révélations intéressantes pour que le spectateur n'ai pas l'impression que le scénariste ne sait pas où il va pour l'hypothétique suite, et faire justement que le public potentiel lui tourne le dos...

Il paraît qu'une seconde saison est actuellement en cours d'écriture. On verra donc si elle saura s'affranchir de tout ce qui alourdit celle-ci, et utiliser alors pleinement son potentiel, où si elle va s'enfoncer progressivement dans le Z pour ménagères abonnées à "Gala" et "Voici"...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 07/06/2010 - 11:28
4
 

Je reste avec toi... ou pas

Alors qu’il se rendait chez une patiente, Yann, un médecin, renverse une jeune femme nue sur la route. Il l’emporte d’urgence à l’hôpital. Il semble qu’elle est porteuse d’un étrange virus. Amnésique, elle est incapable de se souvenir de son identité, mais connaît les secrets intimes des personnes l’entourant. Le moins que l’on puisse dire est que notre paysage français est plutôt avare en série fantastique. On préfère se cantonner à des ersatz de Julie Lescaut et autre Navarro plutôt que de proposer de la nouveauté. Dans ce cas, la venue d’Eternelle suscite un capital sympathie à son égard. Une prise de risque évidente, mais complètement ratée au vu de ce qu’annonce la suite. Le scénario possède d’indéniables atouts pour attirer le spectateur. Certes, mais parvient-il à conserver son public sur la longueur ? Malheureusement, non. Le potentiel de départ est rapidement gâché par nombre de tares exaspérantes égrenant la série. Outre une étrangeté bienvenue ainsi que les ramifications pouvant en découler, l’intrigue déçoit de bout en bout. Le rythme est ankylosé dans des situations redondantes et peu palpitantes, voire énervantes et risibles (ex : crise cardiaque sur commande quand Yann s’éloigne de la jeune femme). A cela s’ajoute un manque réel de spontanéité de la part du casting. A la limite de l’amateurisme pour quelques-uns, il dispose d’un panel d’expressions lamentables pour accompagner des dialogues saccadés et sans intérêts pour la structure narrative. La bévue est à moitié excusée puisque les personnages sont sans consistance. Peu crédible de par leur caractère (le flic croyant au pouvoir des médiums, le médecin davantage occupé à séduire les infirmières plutôt qu’à soigner ses patients…) et leurs motivations. En conclusion, Eternelle est la parfaite représentation du cinéma français actuel, nombriliste et totalement centré sur un narcissisme horripilant au plus haut point. La prise de risque de départ se dégonfle aussi vite qu’elle est apparue. Une amère déception pour un potentiel de départ évident.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?