Beetleborgs : une B.D. d'Enfer

4.0/10
Beetleborgs : une B.D. d'Enfer

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 2000 critiques
publié le 26/07/2010 - 16:45
4
 

Vite mon baygon !

Que faire quand on est petit, con, moche et incapable ? Beuh ... sais pas, moi, suis ricain ... ben, grosse bête, faire du ciné bien sur ... regarde même Brad Pitt y est arrivé ! Donc, voici nos trois têtes de vainqueurs partis pour devenir les Beetleborgs ... soit les scarabées robots ... 'tain, ça en jette leur titre hein ? Si seulement ça pouvait en jeter jusque la poubelle !

Donc, pour Wesley Barker et sa bande de bras cassés, l'histoire merveilleuse débute avec d'un coté le fantôme-génie débile, bleu et maquillé à la Elvis, la momie marmonante, le vampire stupide, le monstre de Frankenstein lent et poussif et le loup-garou en plastoc et de l'autre ... les ténébreux et colorés monstres habituels de ces séries inspirées de l'imaginaire craignos du soleil levant ... aucun acteur, est-il besoin de l'expliquer, ne s'en sort avec les honneurs !

L'image est complètement stone et colorée en diable si bien que ma collègue pourtant maquillée comme une voiture volée passe pour un vieux étron en B&W ... alors que là, c'est du technicolor en fluorisé intégral ... c'est le retour des couleurs de merde des années 80 ... alors que nous sommes en 96 ! De plus, question costumes, il y a aussi de quoi se marrer et pas seulement comme chez Bioman et consort car ici même les 'gentils' ont un look à pleurer !

Dois-je m'étendre sur les scénarios ? J'entends dans le fond de la salle quelqu'un qui grommelle que nous sommes en face d'une série pour jeunes ! Ok, my boy ... qui dit jeune dit con dans ce cas car on a jamais été en face d'un tel fatras de bêtises en si peu de temps ! C'est incroyable le nombre d'idées farfelues qui tombent en si peu de temps ... et si l'humour bas de plafond vous fait frétiller alors bienvenue chez les Big Bad Beetleborgs ! Ca va frétiller dans vos callebuts !

Venons-en maintenant à la trame générale de l'histoire qui ... pardon ? ... oui, non, mais je sais ... hein ? ben oui, inexistante ... ah ! ça vous suffit ? Ben moi aussi alors !

Allez, sans blague, t'as le look, coco, t'as le look !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?