Canine

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Warhammer Warhammer
I am Legend - 1058 critiques
publié le 19/08/2016 - 15:22
8
 

je montre les crocs

Toujours à la recherche d'un cinéma original,il n'y a guère qu'en asie ou en scandinavie que j'ai pu étanché ma soif de cinéphile et dans une moindre mesure en amérique du sud voir en espagne.
Car le cinéma ricain ces dernières années se contentent de faire du fric à grands renforts d'effets spéciaux,efficace mais trop souvent prévisible,quand au cinéma français n'en parlons pas il m'ennuie terriblement.
Bien sûr il y a toujours quelques exceptions mais le constat est navrant.
Mais quel fût pas ma surprise quand je tombe sur ce Canine venant de Grèce,sans doute plus connu pour ces ruines antiques que pour son cinéma.
Giorgos Lanthimos nous présente un film assez singulier entre tragi-comédie dans un premier temps pour se conclure dans un huis clos dramatique.
L'histoire:un couple ayant perdu leur fils ainé lors d'un tragique accident décide de garder cloîtrer dans leur maison leurs enfants depuis qu'ils sont tout petits.
Ils ne connaissent donc rien du monde extérieur à part les bobards que leur racontent leurs parents.
Des enfants qui s'inventent des jeux surréalistes pour rompre leur ennui de plus en plus palpable au fil des jours qui passent.
Le seul contact qu'ils ont de l'extérieur c'est la venue régulière d'une jeune femme que le père paye pour assouvir les pulsions sexuels de leur fils.
Je n'en dirais pas plus car Canine vaut franchement le coup d'oeil.
Lanthimos réalise le tout avec sobriété et une certaine
élégance sans non plus occulté la violence parfois présente qu'elle soit morale ou physique.
Pas de gore non plus dans ce thriller dont le but premier est avant tout de faire réfléchir sur l'énorme responsabilité qui incombe à tout un chacun quand à l'éducation de notre progéniture.
Surement pas un chef-d'oeuvre mais Canine est une bonne surprise que je conseille à tous si vous voulez voir un thriller qui sort des sentiers battus.

Elynoee
Newbie - 3 critiques
publié le 17/06/2012 - 19:23
8
 

Autrement

C'est en fouillant le site que je suis tombée sur la fiche de ce film. J'ai donc voulu le regarder, m'attendant à (étant donné le site) un film d'horreur, ou dans le genre. Mais il n'en est rien. Donc si vous cherchez du gore, passez votre chemin !

Ce film m'a laissée bouche bée tout du long, un peu perdue devant les évènements qui défilaient devant mes yeux. L’atmosphère est tendue, et presque palpable. Les personnages (les 3 "enfants" surtout) sont touchants et attachants, on suit avec dépit leur vie qui peut paraître fade. On s'émeut de leur innocence et de leur curiosité réprimée. Et surtout, ce film nous laisse sur des interrogations - Pourquoi ?

C'est à mon avis un beau film, tant sur le plan esthétique (le décor, les costumes dépouillés ; le jeu des acteurs qui, bien qu'imparfait, sonne juste) que sur l'idée même du film - on se prend de pitié pour chaque personnage, même les parents, qui ont choisi cette vie et pourtant n'en peuvent plus. On se pousse à se demander ce qui a pu les pousser à imaginer ce monde là... un moyen de protéger leurs enfants du monde réel... mais à quel prix ?

Définitivement une surprise ce Kynodontas, une bonne surprise. Mais il est vrai que l'on peut regretter la fin, qui laisse néanmoins libre cours à notre imagination.

Portrait de Sardaukar Sardaukar
America's Most Wanted - 318 critiques
publié le 01/05/2010 - 19:37
8
 

L’autoroute souffle fort aujourd’hui…

… heureusement que la barrière est en excursion. Vous trouvez ceci étrange ? Attendez que la mère accouche d’un chien !

Voilà une réalisation brute où les sentiments contradictoires se bousculent. Rien ne nous est caché, au contraire, on montre sans réel explication est nous voilà rapidement seul devant se délire sur pellicule. Film d’étudiant typique il porte en lui les tares habituelles : une image pas toujours maîtrisée avec des cadrages parfois discutables, une volonté dans dire beaucoup dans un format pas toujours adapté et un certain fouillis qui nuit à la narration. Mais c’est aussi là qu’on retrouve un cinéma rafraichissant qui ose briser, ou tout du moins, égratigner les tabous et surtout nous présenter autre chose.

Les trois « S », Sang, Sexe, Sentiments sont ici présent et surtout livré sans chichi. Cette vie parallèle ne s’offre aucune préliminaire est ses codes n’ont rien à voire avec les nôtres. Les acteurs se livres totalement ici, même si leur jeux peut paître minimaliste. Les décors semblent limités voir plus adaptés au théâtre. Mais en même temps ce même environnement deviendra vite suffocant, transformant ces lieux en prison à ciel ouvert. Ne maîtrisant pas le grec, je me suis tourné vers la vf, sommes toute très correcte. Malgré tout, on notera parfois quelques faiblesses ou un manque de justesse. Les risques du doublage.

Parlons des personnages, qui sont une contradiction en soi, il n’y a pas de caricature. On peut croire, tour à tour, le père fou, protectionniste, isolationniste, contrôlant, aimant, passionné,… la mère n’est jamais vraiment victime ou complice et les enfants pas si naïfs. Un vrai pot-pourri de sentiment qui les rendent tous si humain, malgré leurs attitudes étranges.

Rapidement on s’interroge sur le pourquoi du comment et de l’intention réelle des personnages. De comment nous aurions réagit nous-mêmes. A savoir si la curiosité amène forcement à tester ses limites et si la violence, la souffrance et le sexe sont des pulsions indissociables de notre statuts d’être humain… Oui nous sommes bien sur la terre qui à vu naître la philosophie et ce film suscite la réflexion (consciente ou non). On se confronte aussi rapidement à la puissance des mots et au vocabulaire qui s'y rattache.

Bref, un métrage primé à canne dans la catégorie « un certain regard » et pour une fois, ils ne se sont pas trompés. Un film à voire pour son décalage, mais gâché par une fin abrupte qui n’en est pas une !

Dernières critiques spectateurs

Thématiques