Attack on Leningrad

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Lebreihz

2000 calories par jour pour survivre

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
8
 
2000 calories par jour, c'est consideré comme étant le seuil de ration alimentaire journalier au-dessous duquel il ne faut pas descendre, si vous ne voulez pas mettre votre vie en jeu. Cette limite , je ne la connaissais même pas, et c'est évoqué au début du film, lors d'une réunion d'état major entre Hitler (qui encore une fois est mal réussi) et ses sbires, quand ils comprennent avec un cynisme monstrueux (et caractéristique) qu'il vaut mieux faire creuver de faim les habitants, plutôt que de la prendre d'assault, ça coutera moins cher en vie humaine, de leur point de vue bien entendu. En fait ce siège de leiningrad (une ville d'art, appellé également la venise du nord, si si il ya des oeuvres d'art la bas aussi !), qui comme le souligne le staff est l'un des plus long de l'histoire moderne est une tragédie dans la tragédie qu'est l'opération Barbarossa déclanché le 11 juin 1941 et qui est elle-même une tragédie de la tragédie qu'est la seconde guerre mondiale. Ca fait partie de leur plan, et c'est un projet que tous ces "nazis"(puisqu'il faut les appeller ainsi) murissent depuis bien longtemps, et même avant le nazisme.Vous devinez bien que adolphe ne s'est pas levé un matin en se disant "bon aujourd'hui j'envahi L'union Soviétique". D'ailleur, pour lui c'est une guerre quasi-idéologique, car il parle de la masse contre la race (d'ailleurs la victoire de 1945 est apprement célebré en Russie, mais pas en Allemagne, tout comme le 11/11/1918, par contre nous en france on connait très bien le 11/03/1962 et aussi le 16/07/1942, on nous le rabache assez comme ça tout les ans) !.Si on réflechit bien , c'est assez effrayant ce que le peuple russe aura endurer comme souffrance et tragédie au cour du 20 ième siècle (révolution, guerre civile, purge et dictature Stalinienne, invasion de 1941), et aussi dans son histoire moderne (afganistant (encore que la ilsl n'était pas forcés d'y aller),thétchenie, koursk, prise d'otage géante avec à chaque fois des centaines de morts), bref ils ont beaucoup souffert, et leur apparente froideur( encore que c'est un peu un cliché ça, faudrai poser la question à gerard) n'est pas tellement étonante.Pour revenir au film, on nous dépeint très peu de scènes de bataille qui d'ailleurs ne sont pas très bien faites, car mal numériser. Mais plutôt des séquences de conditions de survie des civiles, qui crèvent de faim, et mangent tout et n'importe quoi : des chiens, des chats, des rats, la peinture de murs, des cheveaux (tient donc) et même....des cadavres humains !, mais voilà l'idée pardi !, il faut soumettre ça a Findus, comme ça il remplaceront la viande de cadavre humain à la place du cheval et ça coutera encore moins cher !(c'est à se demander, si un jour on aura pas le droit à un scénar issu de soleil vert).C'est vrai que le réalisateur nous montre des taudis, des existences misérables, et c'est très bien réalisé. Sauf l'aspect des acteurs, en trop bonne santé à mon goût, imaginer à quoi ressemble un individu qui crève de faim, il ressemble beaucoup à un rescapé d'un camp de concentration, mis au point par les......"Nazis", et c'est normal, car ça mettrai en danger la vie de l'acteur. En revanche l'inverse est possible, demander à Deniro, il vous en dira quelque chose (même que scorcese à un moment craint pour sa santé). Et après vien tse greffer une histoire de vrai fausse journaliste anglaise, qui est en réalité la fille d'un russe Blanc, mais là je trouve que ça ne s'inscrit pas très bien dans le film. Le film est principalement traité du coté Russe, mais des fois on a aussi lepoint de vue des géneraux germaniques, dont certains commencent à se demander de la justification d'un tel siège. Un bon film donc très réaliste, et très bien réalisé
publié le 22/02/2013 - 01:52

Derniers commentaires