Rendez-vous en enfer

5.3/10
Rendez-vous en enfer

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Satyr Satyr
America's Most Wanted - 494 critiques
publié le 18/11/2013 - 18:58
6
 

Seagal Dans les Balkans

Pourquoi s'obstiner à regarder du Seagal? C'est la question que je me pose, car chaque fois je ne peux me résoudre à passer à côté d'un de ses films alors que la recette est connue d'avance. Alors ce Born raise to hell, est dirons-nous dans la continuité de ce à quoi Seagal nous a habitué. Il fout toujours autant de raclées, et lui s'en sort haut la main, sans la moindre égratignure. Ici il incarne un agent Interpol envoyé dans les Balkans, afin de mettre fin aux agissements de trafiquants de drogue et d'armes. Scénario convenu, fallait pas s'attendre à une enquête policière minutieuse, car une fois de plus ça tourne vite à l'action pure et dure. L'équipe d'acteurs qui entoure Seagal pour ce type de productions n'est finalement pas si mauvaise, on a vu bien pire dans ses précédents métrages. Et le comble c'est que le dynamisme de la réalisation permet de passer outre tous les gros défauts du film, toutes proportions gardées bien sûr. Bref, ce nouveau Seagal est loin d'être le plus mauvais avec en prime quelques touches d'humour.Puisque je vous le dis, Seagal est un marrant, allez pas nous le fâcher!
Portrait de Punisher84 Punisher84
I am Legend - 1390 critiques
publié le 22/09/2013 - 13:31
4
 

Rendez-vous en Roumanie

Quand j’écris sur un film de Steven Seagal, c’est toujours le même problème. J’ai sans cesse cette fâcheuse impression de toujours écrire la même chose. A moins d’être un Victor Hugo de la critique cinéma, je vois mal comment je pourrais me différencier dans mes propres avis tant tous ses films se ressemblent. Ô mais qu’il me semble loin le temps de Justice Sauvage ! Ce film est à ranger au même rang que ceux qui l’ont précédé. C’est-à-dire dans la rangée action/tatane du pauvre sans imagination… et roumain. Car ce qui m’énerve le plus dans le ce genre de production, c’est la fainéantise des producteurs. Censé prendre les ultimes décisions, ils pourraient faire des efforts et laisser les mains libres aux bonnes personnes. Car si leurs budgets ne leur permettent pas de tourner dans des pays artistiquement plus accommodants, les films qu’ils dirigent pourraient au moins se rattraper sur d’autres plans, comme des scènes d’actions bien troussées ou encore des bastons chorégraphiées avec respect. Apparemment, c’est trop demander car au final, le spectateur, même averti, se retrouve avec un produit fade, ultra pressé et sans âme. Avec Born to Raise Hell, c’est sur tous les niveaux, sans parler du scénario tant il est bordélique et surtout, sans intérêt. Réduit à de la figuration depuis longtemps, Steven Seagal a de plus en plus de mal à nous arracher nos bonnes grâces. Car aujourd’hui, on en regarde plus ses films pour en prendre plein la geule mais simplement pour rire. Quel triste constat…
Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 24/09/2012 - 23:18
6
 

On prend le même...

....Et on recommence ! Décidément le Steven ne se renouvelle pas beaucoup, remarquez si ! cette fois ça change un peu puisque l'action est transporté dans les Balkans. Mais c'est encore une fois une histoire de flic adepte des arts martiaux qui chargé de mettre fin aux agissements de criminels va perdre un collegue de boulot et vouloir le venger. Alors bien sur on a droit à des fusillades, des scènes de bastons plutôt féroces, encore que à se sujet, elles sont assez moyenment faites, Seagal semble toujours utiliser les mêmes techniques, étonnant de la part d'un type qui est plutôt expert en ce sujet. Et puis bien sur à la fin, il gagne à tout les coups

Thématiques