Les Nuits avec mon ennemi

7.7/10
Les Nuits avec mon ennemi

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1880 critiques
publié le 06/12/2013 - 22:18
8
 

Sleeping with Julia Roberts...

... Ouais... Faut pas rêver... Mais on passe un bon moment quand même avec elle malgré la frustration de ne pouvoir la toucher...

Thriller agréable, très bien joué par trois solides interprètes (Notamment un Patrick Bergin épatant, qui justifie à lui seul la vision de ce film), avec un scénario sans réelle surprise, mais bien écrit, bien dialogué, avec de nombreux moments justes et émouvants; celui-ci pêche néanmoins par un rythme trop nonchalant.

Certes le metteur en scène cherche à approfondir ses personnages au maximum, à rendre les enjeux palpables dans une ambiance apparemment étudiée pour cela, mais il oublie un peu trop souvent qu'un thriller se doit d'être régulièrement nerveux pour justifier son statut de "thriller" et maintenir la tension inhérente à ce genre.

Heureusement le savoir-faire général sauve la mise, mais il faut avouer, que le film doit beaucoup à ses comédiens !

Portrait de Satyr Satyr
America's Most Wanted - 494 critiques
publié le 27/04/2011 - 10:01
8
 

Nous ne faisons qu'un!

Julia Roberts qui tente de changer de registre après l'immense succès de Pretty Woman, se voit ici incarnée une femme battue par son mari Patrick Bergin, et qui va mettre en oeuvre un plan pour lui échapper et essayer de recommencer une nouvelle vie. Et bien on peut dire que malgré les années passant ce petit film reste un bon thriller, et que Julia Roberts interprète magnifiquement son rôle, se montrant touchante, sans jamais trop en faire. Patrick Bergin campe le mari violent, et se montre terriblement inquiétant. En gros côté acteurs c'est une interprétation de qualité, le scénario est également à la hauteur avec pour thème la violence conjugale, on peut regretter que dans un second temps l'histoire n'évite pas certains clichés et prend des allures de romance un peu mielleuses. Les nuits avec mon Ennemi est donc un thriller de bonne facture à voir pour son thème abordé et plutôt bien mis en scène.
Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 26/04/2011 - 12:51
8
 

Là où tu iras, j'irai...

Laura et Martin semblent être aux yeux de tous un couple idéal. Seulement, Martin a une tendance à la violence qui dégénère très facilement, sa cible préférée étant sa femme. Laura décide alors d’organiser sa mort pour pouvoir lui échapper et ainsi commencer une nouvelle vie. Toutefois, quelques indices vont faire comprendre à Martin que Laura est loin de reposer six pieds sous terre. En l’espace de presque 40 ans de carrière, le très discret Joseph Ruben a réalisé seulement une quinzaine de longs-métrages. Les plus marquants qui précèdent cette adaptation d’un roman de Nancy Price ne sont autres que Dreamscape et Le beau-père.

Tout comme Le beau-père et, par la suite, Le bon fils, Joseph Ruben développe son intrigue autour d’un contexte familial pour le moins incertain et conflictuel. Il draine les psychoses des uns vers un cadre ordinaire et banal. Les nuits avec mon ennemi s’attaque alors à la maltraitance conjugale et, en l’occurrence, celle subie par les femmes. Au lieu de se pencher sur le problème de manière à écœurer le spectateur à une violence aussi gratuite que révoltante, le réalisateur joue sur la torture psychologique et les séquelles qui en découlent. En effet, la peur réside dans l’imprévisibilité du conjoint et le moindre prétexte pour se soumettre à ses pulsions.

Ainsi, la fuite de Laura n’apparaît pas comme de la lâcheté mal placée, mais plutôt comme une nécessité. Pourtant, le travail de Laura ne fait que commencer. Réapprendre à vivre et à se reconstruire après pareil traumatisme. Une porte qui claque, un courant d’air ou un voisin un peu trop amical, tout est sujet à une possible menace où plane l’ombre de l’ex-mari. Dans un tel climat, inutile de préciser que la tension demeure au plus haut pendant toute la durée du métrage. On s’attache facilement au personnage de Laura et les enjeux sont suffisamment crédibles pour emporter l’adhésion.

Bref, Les nuits avec mon ennemi est un thriller efficace et intéressant à plus d’un titre. Le cinéaste focalise son attention sur les conséquences de la maltraitance plutôt que sur la violence en elle-même. Il en ressort une histoire poignante (l’approche est très similaire au drame) où les protagonistes sont suffisamment attachants ou détestables pour créer une atmosphère angoissante au profit d’une intrigue maîtrisée et pertinente. Vingt années se sont écoulées, mais le film de Joseph Ruben n’a pas pris une ride.

Captain Nono
America's Most Wanted - 327 critiques
publié le 31/01/2011 - 19:23
6
 

Un thriller classique

Des histoires de mâles éconduits et blessés dans leur fierté, qui se révèlent être de dangereux psychopathes prêts à tout pour récupérer leur dulcinée, Hollywood en est friand ! Alors qu'est-ce qui différencie celui-çi des autres ?

Julia Roberts tout d'abord, qui à l'époque commençait à pointer le bout de son magnifique nez parmi les stars montantes d'Hollywood, après le succès de "Pretty Woman" en 1990. Patrick Bergin ensuite, parfait dans la peau d'un beau trentenaire, dont la possessivité n'a d'égale que la perfection de sa moustache parfaitement taillée. Et enfin, n'oublions pas Jerry Goldsmith derrière son pupitre, qui n'est pas n'importe qui dans le monde cloisonné des grands compositeurs de bandes originales !

La première partie du film se déroule dans un cadre sympa, avec cette grande villa moderne située au bord d'une belle plage, où Juju et Patou vont joyeusement pêcher des moules pour le dîner. On devine rapidement que tout n'est pas rose dans la tête de Pat' (Martin dans le film), et que Monsieur a ses humeurs, supportant difficilement les "écarts de conduite" de sa femelle ... Malgré cela, le suspense peine a démarrer, et reste trop convenu durant la quasi totalité du film, jusqu'à l'inévitable dénouement final.

Il n'empêche, ce thriller s'avère être d'honnête facture, de par la qualité de son casting ainsi que par l'atmosphère particulière et réussie de sa première partie. Rien de surprenant, mais agréable à regarder !

Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 874 critiques
publié le 30/01/2011 - 19:33
8
 

Julia et son gentil petit mari

Très bon thriller mais qui, malheureusement, reste incomplete à mes yeux, il manque quelque chose de magique dans la réalisation. Le film est a voir surtout pour Patrick Bergin qui est assez inquiétant dans son rôle d'adorable mari. C'est dommage il y a une scène qui aurait pu etre grandiose et angoissante SPOILER la scène ou Patrick Bergin veut tué la mère de Julia Roberts aurait pu donner quelque chose de mieux avec une meilleur mise en scène et avec une réalisation plus recherché, c'est trop dommage FIN SPOILER. A voir si possible.

Dernières critiques spectateurs

Thématiques