Andromedia

L'amour sur le Net

Happyasie (Copycat Killer - 25 critiques)
4
 
Film de commande pour en faire un véhicule à star pour la chanteuse Eriko Imai, le quatuor Speed et Da Pump, "Andromedia" transcende pourtant le simple spot publicitaire pour en faire un film pour enfants empreint d'une certaine poésie. Impossible de ne pas penser à la série de films pour enfants ayant déferlé sur les écrans mondiaux durant les années 1980, dont "Short Circuit", la série TV "Max Headroom" et bien d'autres encore. Des films certes puérils, aujourd'hui totalement démodés, mais qui dégageaient un je-ne-sais-quoi, qu'il est impossible de les effacer de sa mémoire d'enfants. S'adressant clairement à une cible (féminine) d'enfants entre 10 et 14 ans, l'histoire est pleine de rebondissements, mêlant actions et poursuites avec un zeste d'amour enfantin inoffensif. Peu importe les trous scénaristiques (pourtant signé Itaru Era & Masa Nakamura d'après un roman de Kozy Watanabe), les incohérences et les raccourcis souvent faciles: la magie va très certainement opérer aux yeux des plus jeunes. A côté de cela, Miike donne une vraie touche poétique à l'ensemble, profondément inspiré du monde manga.

A noter, l'exceptionnel cabotinage de Christopher Doyle (!) en méchant de service.

publié le 16/11/2010 - 15:35

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !