Time out

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Warhammer Warhammer
I am Legend - 1058 critiques
publié le 28/03/2013 - 14:37
6
 

Le temps c'est de l'argent

C'est le genre de film qui laisse un arrière goût d'inachevé. L'histoire est originale voir fascinante, de la naissance jusqu'à 25 ans on grandit normalement puis à partir 25 on ne vieillit plus,en revanche sur le bras on a le décompte indélébile sur le bras du temps qu'il nous reste à vivre. Avoir 25 ans pendant de nombreuses années est quand même génial mais il y a un prix à payer. Les gens ne vivent que pour le temps, on en perd on en gagne,o n achète tout pour avec le temps qu'il nous reste, certains n'hésitant pas à tuer des gens pour gagner du temps,ainsi le temps remplace les cartes de crédit ou tout mode de paiement existant. Mais si le concept de base est ambitieux, l'intrigue quand à elle manque sérieusement d’intérêt et tourne en rond. D'ailleurs le final, dénué de suspense, est un peu ridicule. Les acteurs tous très jeunes forcément (du moins pour la plupart merci aux maquilleurs qui arrivent à donner l'illusion) ne sont pas exceptionnels, à part l'excellent Cillian Murphy, le reste est moyen sauf si on occulte la beauté d'Olivia Wilde. Quand à Justin Timberlake, je ne suis déjà pas fan du tout du chanteur et je ne le suis pas plus de l'acteur. Un film d'anticipation qui méritait sans doute un traitement plus intense, dommage, dommage. A voir au moins une fois quand même.
Captain Nono
America's Most Wanted - 327 critiques
publié le 07/02/2013 - 20:34
6
 

Time is money

Andrew Niccol est le réalisateur de Bienvenue à Gattaca, sorti en 1997, et qui figurerait allègrement dans mon Top 20. Pour cela, ce réalisateur détient mon éternel respect, dont j'imagine qu'il est très fier. Il n'empêche que son dernier rejeton, Time Out, se révèle décevant à bien des égards, pénalisé en premier lieu par un manque flagrant de crédibilité.

En effet, comment imaginer ne serait-ce qu'un seul instant une société dite "civilisée" dans laquelle l'être humain aurait été génétiquement modifié pour ne plus vieillir après 25 ans ? De même, le coup du compteur intégré à l'avant-bras de chaque individu n'est pas une mauvaise idée en soi, mais qu'il entraîne la mort soudaine dès qu'il atteint zéro n'est pas très crédible. Qui accepterai un tel système sans se révolter ? Comment supporter une vie qui ne se résume qu'à une course contre la montre, où l'on se réveille le matin avec une espérance de vie de quelques heures seulement ? Un système pratique pour éradiquer toute forme d'assistanat, c'est certain !

Pendant ce temps-là, une "élite" sirote des cocktails dans des quartiers luxueux et isolés du monde extérieur par de nombreux barrages et autres péages, tout en jonglant avec des milliers d'années, voir des millions... Une forme extrême de capitalisme où le temps aurait remplacé l'argent. Mouais, je veux bien être bon public et me dire que je suis devant un film d'anticipation, mais y a des limites quand même ! Je ne pense pas être le seul à ne pas avoir adhéré à cette vision d'un futur quelque peu incohérent et simpliste. Difficile à partir de ce postulat d'apprécier pleinement le film.

Le casting plutôt sympa limite néanmoins les dégâts. Justin Timberlake n'est pas dénué de talent, et sa compagne Amanda Seyfried est juste sublime. Je donnerai bien une année de ma précieuse existence pour passer une nuit avec cette déesse au regard enchanteur, l'histoire de lui dévoiler les instincts bestiaux qui sommeillent en moi. M'enfin je m’égare là... A noter la présence du toujours très bon Cilian Murphy dans la peau d'un "gardien du temps" - sorte de FBI des temps futurs. Un rôle sympathique et nuancé, le seul dans le film. Car globalement, les personnages du film manquent d'épaisseur, et les scènes censées véhiculer de l'émotion tombent souvent à plat.

Quelques scènes d'action sympathiques viennent de temps autre accélérer le rythme d'une intrigue qui peine à surprendre et surtout à convaincre. Le film n'est finalement pas à la hauteur de l'ambition qui était sienne à l'origine. Un résultat décevant pour un divertissement correct, mais sans plus. Je me souviendrai surtout de ce film pour le visage faussement angélique d'Amanda Seyfried : coquine !

Portrait de Matt Matt
America's Most Wanted - 339 critiques
publié le 14/12/2012 - 17:03

Petit divertissement

Au premier abord, le sujet bien qu'intéréssant ne me bottait pas plus que ça. Sans parler du casting qui présente le fameux Justin Timberlake en guest star. Et puis finalement ca se laisse suivre pas trop difficilement, le film ne réserve pas réellement de surprises, et le tout est déjà vu mais on ne s'ennuis globalement pas et c'est déjà ça. Timberlake tient également son rôle correctement. Le hic c'est quand on voit que c'est bien le réalisateur du monstrueux Lord Of War qui nous a pondus un film comme ça, regardable en somme. Mais sans plus. A voir un dimanche de pluie.
Portrait de Bzittt Bzittt
Graine de psychopathe - 199 critiques
publié le 08/04/2012 - 03:29
6
 

Le temps c'est de l'argent

Bonnie and Clyde ou les aventuriers du temps perdu, puis retrouvé, puis donné, puis volé puis reperdu et revolé etc...

Voilà qui résume plutôt bien "Time out", que dire un postulat bien original, dans un univers futuriste ou l'adage "le temps c'est de l'argent" n'a jamais été aussi vrai.

Time out se pose donc en dénonciateur d'un capitalisme libéral outrageux qui régis jusqu'au temps impartit a chaque être humain. Dans un tel monde ou il serait le capital principal, le temps est surveillé, s'assurer du contrôle des mouvements des capitaux c'est s'assurer de savoir ce que chacun fait, et asservir de manière implacable les populations. Ce qui explique également que la criminalité semble si peu présente (hors bandes organisées tolérées par le pouvoir en place). L'univers et l'organisation sociale dépeins dans le film sont donc parfaitement logiques.

Time out c'est l'histoire d'une révolte contre un ordre établi, avec l'idée qu'une personne peut tout changer, à condition qu'elle sache saisir les opportunité et quelle fasse confiance à sa bonne étoile... Une utopie qui au lieu d'être rafraichissante comme elle a put l'être dans ses précédents métrages est finalement assez agaçante ici, l'analogie entre la situation présentée dans le film et la situation de crise dans lesquels se trouvent les pays riches à l'heure actuelle est évidente, et la proposition de détruire la valeur de la monnaie pour détruire le système et surtout les moyens qui vont être employés dans le film pour se faire sont bien trop naïf et clairement pas à la hauteur de l'univers et l'organisation mise en place et de ce qu'on attend. Alors es-ce justement parce que la proposition est bancal que le film tourne en action movie romantique, honnêtement je sais pas trop ou peut être un désir d'optimisme jusqu'a l'aveuglement l'emportant sur un certain réalisme qui aurait pourtant donner plus de crédibilité à l'ensemble. D'une manière générale on comprend pas trop pourquoi prendre ce point de vu.

Niccol écrit pourtant en plein dans son sujet favoris, celui de l'individu qui s'extirpe d'un milieu qui lui est imposé et auquel il refuse de se conformer, comme dans bienvenue à gattaca, ou dans le truman show. Il manque a "Time Out" la profondeur des précédents métrages du réalisateur, et la délicatesse de ses films passés semble avoir fait place à de la sensiblerie. Il n'en reste pas moins et heureusement son savoir faire.

Une déception que ce "Time out" au regard d'un réalisateur dont on est en droit d'attendre plus que d'un autre au vu de son indéniable talent, dépeindre un univers original et y coller une histoire niaise et sans relief quelle tristesse. Cela dit, n'exagérons rien, ça reste une production correct.

PS: Pour Sardaukar qui se demande à juste titre où sont passé les montres et comment ils se donnent rendez vous : Ils ont un minuteur intégré au bras qui leur indique le temps qui leur reste à vivre admettons qu'il te reste 6j 13h et 18 min a vivre et que je t'invite a prendre un café en te disant de me retrouver a tel endroit dans 2h ...ils ne se donnent plus rendez vous le xjour à xh mais dans xjour à xheure dans ses conditions plus besoin de montre.

Portrait de Seblechien Seblechien
America's Most Wanted - 271 critiques
publié le 17/02/2012 - 20:48
8
 

Mon avis

Voilà un film de S.F sur fond d' action qui se laisse regarder. Son grand point fort étant son scénario plus qu' originale. Un peu trop a l' eau de rose a mon goût, mais bon il en faut pour tout le monde. Autre qualité, on a pas le temps de s' ennuyer puisqu' il se passe toujours quelque chose. Les acteurs tiennent leur rôle, j' appréhendais de devoir me taper Justine Timberlake, que je ne porte pas vraiment dans mon coeur durant deux heures. Et puis non, a défaut d' être bon, il n' est pas mauvais. Il serait presque meilleur acteur que chanteur, vous me direz c' est pas difficile! Voilà donc un film pour toute la famille. Si vous êtes un sociopathe comme moi et que votre conjointe en a marre de vos films de dingue. Faites lui voir Time Out, ça devrait lui faire plaisir. P.S: ne vous fiez pas trop aux notes des internautes, ce film mérite un peu plus qu' un 4 tout de même.
Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 30/12/2011 - 17:40
8
 

Une nouvelle barbarie

Bienvenue dans une socièté futuriste extremement barbarre, ou le temp que l'on vous accorde définira votre temps à vivre. En tout cas l'idée de départ est bien trouvée et le film plutôt bien mené.
Portrait de Liam-X 2 Liam-X 2
Copycat Killer - 75 critiques
publié le 28/12/2011 - 13:58
8
 

Le temps c'est de l'argent...

Sous ses faux airs de blockbuster sans vie, Time out se révéle en fait être bien plus subtil qu'il n'y parait avec un pitch de départ réellement enthousiasmant ( grosso modo l'argent n'existe pas, tout se paye en temps et les inégalités entre ceux pour qui la moindre minute compte et ceux qui possédent des milliers d'années sont légion) et des acteurs excellents ( et pourtant d'habitude je ne peux pas encadrer ce cher Justin). Bien sûr on pourra reprocher au film de ne pas assez exploiter cette idée de depart et de s'endormir sur la fin pour se concentrer sur une histoire d'amour deja vu 1000 fois style Romeo et Juliette mais il serait tout de même dommage de cracher dans la soupe car il y'a assez d'originalité la dedans pour que l'ennui ne pointe jamais le bout de son nez. Une bonne surprise!
Seifer
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 03/12/2011 - 11:26
8
 

Mon avis

J'ai vu pire comme film certe au final c'est juste un film au gros budget ce qui et vraiment dommage car plein idée etais nouveaux dans ce ien finioler c'est le blockbuster qui prime dans ce film qui aurait pue en ètres mieux. quand j'ai vue a l'affiche justin timberlake j'ai eu peur directe d'un film nul mais bon dans ce film il et plutot bon et un grand cyllian murphy comme a son habitude.
Portrait de Sardaukar Sardaukar
America's Most Wanted - 318 critiques
publié le 29/11/2011 - 07:46
6
 

T’as pas l’heure ?...

… à oui, c’est vrai personne n’a de montre dans ce monde où le temps est si vitale. Faudra quand même m’expliquer comment ils se donnent rendez-vous.

J’ai vu ce film le jour de sa sortie (soit il y a un moment) et heureusement pour moi, j’ai pensé à prendre des notes pour vous faire partager mon avis. Attendez, je me relis : étrange… inégale… répliques… politiquement correct…Bonnie & Clyde… Robin des bois… critique facile… simpliste… Jean Paul Gaultier… Garde du corps. C’est bon on commence :

Alors oui, je suis allez voir ce film d’anticipation porté par celui qu’on avait presque oublié Justin Timberlake et la bien trop présente Amanda Seyfried. « Même pas peur » Je suis de même moi.

Bilan en sortant de la séance? « Étrange » car ce film vous laisse sur votre faim. N’assumant aucun genre, porté par une histoire peu profonde, dans un univers survolé et interprété sans plus de conviction… Certains diront gâchis, d’autres tous justes divertissant. On se rend très rapidement compte que le film est très « inégale » dans son rythme et dans son propos. Voici donc une fable anti-néolibérale, où le prolétariat ne connaît pas la violence, pas le surpoids, pas les montres et s’habille chez de grands couturiers tel « Jean Paul Gaultier ». Ni film d’action, ni romance, l’on se perd rapidement dans se pseudo « Robin de bois » du futur porté par un couple de « Bonnie & Clyde » étouffé par le « politiquement correct ». La déception ne fait que s’accentuer avec le temps et c’est bien vite qu’on est sidéré ou totalement amusé par les « répliques » qui parsèment le métrage. (spoil)Personnellement, faudra m’expliquer comment on peut boire 10 ans d’un seul coup! Imaginer juste la taille du verre… Et n’oublions pas que dans cette univers le terme « garde du corps » ne s’applique pas à une personne entrainé et à même de protéger son client. Non, ici c’est le terme générique pour nommer un type en costume avec des lunettes noires et une oreillette qui vous suit… Rien d’autre. (fin spoil) En même temps que peut-on attendre de ce film, qui n’est qu’une « critique facile » et « simpliste » de la société de consommation… pas grand chose! Ou c’est à vos risques et périls.

Bref, un film trop peu… ou pas assez, c’est selon, qui ne convaincra pas grand monde et qui n’approche aucunement les chefs d’œuvres des années 80 tel Nineteen Eighty-Four.

Portrait de Aliendeejay Aliendeejay
Graine de psychopathe - 182 critiques
publié le 27/11/2011 - 13:20
8
 

Le temps c'est de l'argent..

La trame du scénario de ce film est une très bonne idée et assez originale : l'argent remplacé par du temps de vie.

Le film part tambour battant et on se dit qu'on va passer un agréable moment. Mais le rythme du film s'essouffle quelque peu avec le temps. Et on se retrouve avec un film se rapprochant d'un mélange entre un robin des bois futuristes et un Bonnie and Clyde.

Le jeu des acteurs n'est pas toujours constant et on regrettera également des incohérences de scénario et certains passages un peu "gros". Dommage car franchement il y avait de quoi faire un très bon film, peut-être pour une suite.

Et puis mince malgré ses défauts on passe quand-même un bon moment devant ce film qui nous divertit et après tout c'est bien ce que l'on demande quand on va voir un film, du coup je vais monter ma note à 7.

Thématiques