Insidious

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
I am Legend - 1055 critiques
publié le 03/04/2020 - 18:21
8
 

Trompeur

Une famille vient d'emménager dans sa nouvelle demeure (décidément je reste dans le thème en ce moment après avoir vu "Sinister" hier). Quelques phénomènes étrange ont lieu puis l'un des enfants est victime d'une sorte de maladie...

... Alors, suite à ce fait inattendue, les premiers frissons s'offrent à nous. Il y a parfois un côté second degré mais ces situations ne sont pas moins à bondir de son siège. Le récit va nous mener jusqu’à une séance entre exorcisme et spiritisme, scène charnière du film. Puis vers de l'hypnose moins convaincante mais excentrique, dynamique et sombre (trop). Le grand final quant à lui est savoureux !

Un autre très bon film du désormais prolifique James Wan.

A voir !!!

Marquis 1740
Copycat Killer - 48 critiques
publié le 09/01/2020 - 09:24
7
 

Presque parfait !

Insidious un film sympa mais qui perd de la puissance dans la seconde partie. On démarre doucement avec une histoire qui est banale, une gentille famille qui emménage dans une jolie maison.
Et la magie opère, avec le fils aîné qui a le don de voyager en expulsant son âme hors de son corps. Arrive ce qui devait arriver, il se perd dans le monde des esprits. Et tout s'enchaîne mais avec parcimonie, on passe des examens médicaux aux chasseurs de fantômes. L'interprétation de Lin Shaye en médium est parfaite. Je regrette la seconde partie, le démon est ridicule et le passage de Patrick Wilson dans le lointain manque de panache, seul la femme en noir donne un certain froid dans le dos tant elle est mystérieuse. Mais la fin est très bien et nous donne envie de voir la suite. Malgré le défaut de la seconde partie ce film est bon et peux prendre la place qu'il mérite sur l'étagère de notre vidéothèque.

Portrait de LeWolfer LeWolfer
Graine de psychopathe - 89 critiques
publié le 16/02/2013 - 10:21
2
 

Déjà vu... plusieurs fois.

En général, quand sur l'affiche ou la jaquette d'un film on peut lire "Réalisé par le réalisateur de _____ (ici, un titre qu'a super bien marché)", on peut s'attendre à une grosse bouze, ou au mieux un bon ratage. Sur celui-là, il y a deux titres...

J'vais pas tartiner 500 pages sur les défauts, juste lister les principaux (voir les précédentes critiques pour les détails) :

- Scénario en deux temps, le deuxième démolissant toute l'atmosphère générée dans le premier;

- Scénario aussi original qu'un type en short au milieu d'une équipe de foot, composé pour l'essentiel de bouts de scénars piqués ici ou là;

- Rebondissements prévisibles;

- Jeu des acteurs inégal (la mère de famille s'en sort pas mal... c'est tout);

- Personnages tellement archétypiques que ça frise la caricature;

- Fantômes pas vraiment effrayants, quand ils ne sont pas franchement risibles;

- Univers parallèle à peine plus glauque qu'un appart de célibataire;

- Une fin convenue, ultra prévisible, et carrément bien-pensante.

En tout et pour tout, j'ai repéré 2 trucs intéressants. En premier, le fait que ce ne soit pas la maison qui soit le noeud du problème, l'idée de base du film prenant même un sens carrément opposé aux classiques histoires de maisons hantées et de possessions (ben oui, y a ni l'un ni l'autre, en définitive). Quel dommage que le scénariste n'ait pas continué dans cette voie, y aurait eu matière à faire réellement quelque chose d'original. En deux, un simple détail, mais très bien filmé, très bien joué, et très bien sonorisé : la scène du walkie-talkie.

En résumé, un film qui n'a rien d'horrible, rien de vraiment effrayant même si l'on sursaute de temps à autre sur les surprises habituelles, et au final rien d'original si ce n'est son idée de départ, malheureusement massacrée (mais peut-être est-ce là la volonté de l'équipe : nous faire peur en montrant leur cruauté envers les pauvres bonnes idées sans défense...).

Portrait de Liam-X 2 Liam-X 2
Copycat Killer - 75 critiques
publié le 31/10/2012 - 01:24
8
 

Mon avis

Avec un realisateur comme James Wan, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec ce Insidious. En effet, autant le real est capable d'accoucher de trés bon films ( Death Sentence, un certain "saw") autant il semble pourtant ne pas encore totalement maitriser son art, comme sur le moyen Dead Silence. Le film en question n'est ni l'un ni l'autre. La faute à une mise en scene et un scenario bancal qui, s'il part sur des bonnes idées ( en gros un gamin dans le coma se trouve être en réalité possédé) et une premiere moitié reellement effrayante, se gâche totalement dans une deuxieme partie pleines d'incoherences qui semble s'evertuer à casser tout ce qui avait été mis en place auparavant: une atmosphere tendue et flippante à souhait, un coté réaliste bien mis en place et des plans assez geniaux hérités de L'exorciste... Cependant ne nous y trompons pas, le metrage merite d'être vu, ne serait-ce que pour sa premiere partie pleine d'espoir... Ah si la suite avait été du même acabit! On aurait tenu la un chef d'oeuvre...6,5
Portrait de K-nife K-nife
Graine de psychopathe - 132 critiques
publié le 28/08/2012 - 11:45
8
 

Mon avis

Pas mal comme film, même si le scenario n'est pas vraiment original, rien de nouveau... les scenes de spiritisme j'ai pas tellement accrocher... une erreur de casting, la femme qui rentre en contacte avec l'enfant surjoue trop. Apres patrick Wilson et Rose Byrne sont impeccable dans leurs roles respectifs. Quand a l'esprit frappeur, j'ai pas trop aimé son aspect pas vraiment effrayant, mais certaines scenes sont assez angoissantes... Insidious est un petit peu long a démarrer, mais la fin est assez surprenante. Je m'attendais à mieux meme s'il reste un bon film, malgré tout.
Portrait de Brainkiller Brainkiller
Graine de psychopathe - 119 critiques
publié le 28/08/2012 - 11:38
8
 

Insidieuses idées!

Bien sur, le film rappelle d'autres films comme l'exorciste ou celui des "maisons hantées" mais là où est l'originalité, c'est la "recherche" du père pour retrouver son "fils prisonnier d'un "démon" dans une "autre dimension", celle du "subconscient" et des "rèves"... joliment "exploités" dans ce film je trouve!
Portrait de Brainkiller Brainkiller
Graine de psychopathe - 119 critiques
publié le 27/08/2012 - 11:57
8
 

Mon avis

Une bonne surprise qui mélange l'exorciste et Amytiville. L'ambiance monte "progressivement"(ce que j'aime!) au lieu des films que je qualifierais de "rentre dedans". Un très bon moment pour ceux qui savent attendre donc, entre "séances de spiritisme" et "apparitions démoniaques", le tout saupoudré d'un "happy end" surprenant! à voir sans prétentions!
Portrait de Thierry Thierry
America's Most Wanted - 394 critiques
publié le 26/08/2012 - 23:30
8
 

Belle réussite

Franchement cet Insidious m'a fait passer un bon moment.

Bien sûr, la plupart des critiques que le film a reçues sont fondées, notamment celles concernant les pompages et la faiblesse du dénouement. Pour autant, le scénario, s'il n'a rien d'original, est bien ficelé et se joue astucieusement de ses emprunts pour créer la surprise, et surtout, grand surtout, James Wan arrive à instaurer ce qui fait le prix de tous les grands film d'épouvante: l'atmosphère. J'ai vraiment eu l'impression, surtout pendant la première heure, de me retrouver dans l'ambiance de L'Exorciste. Certes, le film de James Wan, par manque d'unité et de cohérence, n'atteint pas ce niveau, mais il arrive à foutre les jetons, et cela n'arrive pas si souvent. En tout cas, il bat à plates coutures le stupide Saw et le très limité Paranormal Activity...

A noter également la qualité de la bande-son, de l'interprétation et quelques trouvailles (le traitement de la scène de spiritisme par exemple).

Chaudement recommandé.

Portrait de AqME AqME
America's Most Wanted - 604 critiques
publié le 10/07/2012 - 10:43
8
 

De la hantise interne

De l’avis de beaucoup de personnes, James Wan est le nouveau petit prodige des studios hollywoodiens. Il faut dire que le petit bougre s’est très rapidement taillé une forte réputation avec un certain Saw, grande nouveauté dans le monde de l’horreur et du thriller donnant un nouveau souffle au genre et bien entendu une saga plus ou inégale. Ceci dit, il ne s’est pas cantonné à ce succès durable, puisque il enchaîne derrière avec Dead Silence, film d’horreur avec des poupées et des fantômes, Death Sentence, film de vigilante très nerveux puis Insidious, encore un film d’horreur, explorant cette fois-ci l’univers de la possession et des démons. Ceci dit personne n’est parfait et un faux pas est toujours possible, d’autant plus que je n’ai pas trop aimé le pourtant très apprécié Dead Silence. Alors que vaut ce Insidious ? Vrai film d’horreur qui fait sursauter, ou grosse campagne de promo pour ameuter le plus de gens ?

Le scénario n’est pas de James Wan, mais de son plus fidèle compagnon, Leigh Whannel, acteur dans le film mais aussi scénariste de renom puisqu’on lui doit les trois premiers Saw. Ici, on va s’intéresser à la possession et plus spécialement à la possession et la hantise d’un corps. En effet, le film va s’éloigner rapidement des Amityville et autre Hantise, pour proposer un sorte de concept nouveau bien que déjà vu dans Paranormal Activity et l’Exorciste. Sauf que cette fois-ci, il n’est pas question de possession classique mais de vol de corps. Pour faire simple, on va suivre la vie d’une famille modèle, mais l’enfant de la famille va tomber dans le coma du jour au lendemain et les médecins ne trouvent pas de réponses logiques à ce trouble. Relativement inquiets, les parents font faire appel à une exorciste du nouveau genre qui visiblement connait bien la famille, et elle leur explique qu’un démon serait peut être la cause du coma et que le père devrait être au courant. Utilisant plusieurs ficelles de différents films, Whannel a su tirer le meilleur de partie de chaque métrage en proposant ainsi un scénario inédit, dans l’air du temps, remettant au gout du jour les actes d’exorcisme en échappant ainsi au sempiternel curé et aux prières latines. Le seul problème dans ce film, c’est que la nouveauté, venant à la fin, demeure un peu trop brouillonne et bien trop abstraite, proposant un univers bizarre et une exploration un peu trop hasardeuse.

Le film se décompose en deux grandes parties qui ont chacune des qualités, mais avec une première phase vraiment excellente et une deuxième surement plus expérimentale et tâtonnante. Du coup, on obtient deux ambiances complètement différentes et une rupture au milieu qui concerne la tentative de communication avec le démon ressemblant à Darth Maul. Durant la première partie, le film est vraiment bien amené et l’ambiance qui en ressort est vraiment flippante. Outre une très bonne actrice, certains effets de peur sont inattendus et cela fait bien longtemps que je n’avais pas sursauté comme ça sur mon siège. Cela est d’autant plus bizarre que les effets sont archi connus, mais dans ce film ils fonctionnent très bien et sont parfaitement amenés. Je serai surement plus difficile avec la seconde partie qui explore le monde de l’au-delà et qui obtient un contrat à moitié rempli. Si l’univers en lui-même reste assez cohérent et propose à la fois une vision sombre puis un démon déluré évoquant les prostitués des années 50 au Moulin Rouge, il en demeure un peu trop perché et nos deux compères (Wan et Whannel) veulent trop en faire pour essayer d’en mettre plein la vue. Le seul problème c’est que le contraste avec la première partie est trop fort et que le démon de la vieille dame aurait surement été plus fort et plus dans la lignée du début.

Outre l’aspect assez terrifiant de la perte brutal d’un enfant et de sa hantise par un démon assez violent, le film ne se cantonne pas à quelques effets de peur bien distillé et savamment amenés. On peut rajouter à cela des acteurs qui font partie du haut du panier en ce moment et qui joue leur rôle à merveille. Ainsi, Rose Byrne, incarnant la maman est criante de vérité et de compassion. Jouant à merveille la tristesse, voir la dépression, elle donne une grande part de véracité et de réalisme au métrage. De son coté, Patrick Wilson, le Hibou de Watchmen ou le pseudo pédophile dans Hard Candy, joue très bien son rôle de père aimant et il incarne bien la part de scepticisme face à cette histoire surnaturelle. Il se révèle impeccable dans ce rôle mais aussi à la fin dans un rôle un peu plus sombre. Je passerai rapidement Ty Simpkins, l’enfant qui passe son temps à roupiller dans un lit. Par contre, on pourra applaudir encore une fois la prestation de Lin Shaye dans le rôle d’une médium new age, qui demeure très très bonne dans ce rôle. Bien entendu les démons ont leur mot à dire et même s’il ne parle pas trop, ils restent dans un design assez particulier. Dans le film, il y en a deux qui sont très marquants, c’est le grand méchant qui ressemble à Darth Maul avec des pieds de boucs et la vieille dame ressemblant un tantinet à la vieille sorcière dans Dead Silence. Si le premier n’est pas très effrayant et pêche son style dans les démons japonais, la seconde est vraiment flippante et aurait mérité un meilleur traitement (en espérant qu’elle soit de retour dans le deuxième volet).

Après un passage par le gore ou tout de même le pas très propre, James Wan s’essaye ici à quelque chose de nouveau et de plus vieux, puisqu’il s’agit de faire sursauter le spectateur avec des effets de peur et des apparitions, certes archi convenus depuis des lustres, mais maîtrisés de bout en bout. Il faut avouer que le film a du me faire sursauter trois ou quatre fois, et c’est assez rare. Mais il faut dire que James Wan sait où il veut en venir et connait tous les chemins pour parvenir à susciter une mauvaise impression au spectateur. Ainsi les apparitions derrière la moustiquaire du bébé, l’apparition soudaine dans la chambre du fantôme alors qu’il fait les cent pas sur le balcon, la tête du démon derrière Patrick Wilson, les gens semi-immobiles dans la maison, bref tout cela sont autant d’effets assez classiques mais qui sont amenés à la perfection et qui fonctionnent diablement bien. La séance de spiritisme montre aussi à quelque part ce léger mal-être en transformant les prières par un mécanisme à base de masque à gaz, de trompe et d’appareil électronique, et si tout cela forme quelque chose de récent, on ne peut s’empêcher d’y voir quelque chose de rétrograde et cet aspect dichotomique est très intéressant et instaure un malaise palpable.

Au final, Insidious est un très bon film d’horreur. Classique dans son schéma narratif et dans ses effets de peur, il reste novateur grâce à une réalisation léchée, des passages inédits comme la scène de l’exorcisme, et surtout une idée intéressante sur le voyage dans le plan astral. Bien entendu, le film a ses défauts comme le design du démon ou encore la fin grandguignolesque qui demeure hasardeuse malgré l’idée de base qui est bonne, mais on se laisse facilement surprendre par cette histoire et les personnages sont très attachants, notamment Rose Byrne qui joue vraiment très bien. Bref, un film que je conseille vivement, en espérant que le deuxième volet sera du même acabit.

Ben-horreuR
Graine de psychopathe - 81 critiques
publié le 07/07/2012 - 10:34
10
 

Mon avis

Ouah ! J'ai tout simplement adoré ! Pour commencer, le scénario est génial, et vraiment très bien exploiter. Les réalisateurs sont allés loin dans les effets de surprise et de paranormales; jusqu'à mettre à bout certains téléspectateurs.

Alors, oui, le démon n'est pas très réussi. Mais il ne faut pas oublier que dans le film, le père et le fils sont dans "l'au delà", que rien n'est vivant. Et puis, qui sait réellement à quoi ressemble un démon ?

En plus d'avoir un scénario sublime, le film commence très rapidement, et on ne s'ennuie pas une seconde jusqu'à la fin. Une très bonne fin d'ailleurs. De plus, les acteurs sont remarquablement excellents. Ajouter à cela une bande son incroyablement efficace, et vous avez là un film quasiment parfait.

Pages

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.