Le Chaperon Rouge

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Ally221

Le petit chaperon vampire

Ally221 (Copycat Killer - 26 critiques)
4
 
Mon avis rejoindra celui de mes prédécesseurs... On échange la maladive Bella contre une tout aussi maladive juliette ou je ne sais même plus quoi, on ajoute à ça deux beaux mâles amoureux, on ficelle le tout à la twilight et on fait croire à un mythe... Autant perdre une heure 20 à jouer aux cartes.
publié le 24/09/2011 - 15:30
Portrait de Dante_1984

Le chaperon rebelle

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
4
 
Alors que son village est persécuté par un loup-garou, Valerie est amoureuse de Peter même si elle est promise à Henry. Entre peur et doute, elle devra apprendre à faire confiance à ses proches pour faire le choix de son cœur. Après les mièvreries romantico-sanglantes de Twilight, Catherine Hardwick récidive avec un nouveau projet mielleux qui sent bon la naïveté. Inutile de se leurrer, cette version 2011 du Chaperon rouge n’a pas grand-chose en commun avec le célèbre conte dont il est issu. Sortez les violons, les candélabres et les mouchoirs, on nage en plein mélodrame.

Apparemment, la cinéaste n’a pas jugé nécessaire de se renouveler avec une formule destinée à émouvoir les petits cœurs et les adolescentes en mal de romance à l’eau de rose. On ne prend que les noms du conte, ainsi que quelques détails et l’on massacre le tout à grand coup d’amourette passionnel. Au lieu de se retrouver avec une histoire sombre et réaliste à souhait (comme c’était le cas avec Blanche Neige – Le plus horrible des contes), on se trouve en présence d’un ersatz de Twilight au pays du grand méchant loup. L’atmosphère en pâtit sérieusement et n’est nullement angoissante ou intrigante. À vrai dire, on se moque de l’identité du grand méchant loup. Les personnages étant tellement fades qu’il importe peu de découvrir la vérité.

Pour ce qui est de la mise en scène, rien de très surprenant. Les effets de style se multiplient sur fond de musique planante et totalement anachronique par rapport aux images. Il reste une photographie assez séduisante. Si le casting s’avère des plus inégal (les seconds rôles sont davantage passionnants que les protagonistes eux-mêmes), on remarque des physiques très conformistes (jeune fille blonde, clone de Robert Pattinson…) pour servir l’histoire. Le film auquel aurait pu prétendre la réalisatrice n’est en fait rien d’autre qu’un produit formaté et agencé pour une tranche d'âge bien spécifique.

Tant par ses (rares) qualités que ses (nombreux) défauts, Le chaperon rouge rappelle indubitablement Twilight. Outre son scénario calqué sur les péripéties de son précédent film, on retrouve les mêmes têtes à claques, des effets spéciaux similaires (notamment le design du loup) et des enjeux aussi superficiels que pathétiques. Mis à part une image propre (peut-être un peu trop), la réalisation manque d’enthousiasme. Tout comme les intentions sont clairement établies et le public ciblé, l’ensemble se révèle très académique. Catherine Hardwicke ne prend aucun risque et récite sa leçon par cœur. Terriblement creux.

publié le 21/09/2011 - 12:49
Portrait de Satyr

A la sauce Twilight

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
4
 
Qui ne connaît pas l'histoire du Petit Chaperon Rouge? Ici on a droit à une version quelque peu remaniée, dans un contexte assez sombre et lugubre, mais par dessus tout avec une touche de romance. Et là on se dit que la réalisatrice qui n'est autre que celle de Twilight a trouvé son filon à savoir faire des films mais toujours en y ajoutant ses histoires de romance à deux balles. Et malheureusement en visionnant le petit chaperon rouge, je n'ai pu m'empêcher de faire le rapprochement de ce point de vue. Alors certes les décors sont très beaux, l'intrigue en elle-même réussit à nous embarquer malgré tout jusqu'au bout, mais bon dieu les acteurs où sont ils? L'actrice du rôle principal Amanda Seyfried est tout sauf dedans, inexpressive, complètement à coté de la plaque, et que dire de ses deux prétendants, car oui on est encore ici pleine réflexion amoureuse, à savoir qui choisir parmi deux beaux mâles. Encore heureux que cette amourette chiante ne prenne pas le pas sur l'intrigue du film à savoir démasquer le loup. Mais je ne vois pas l'intérêt d'avoir voulu une fois encore nous gaver de bons sentiments, et d'histoire d'amour à l'eau de rose, alors que le propos ne s'y tient pas. A n'en pas douter ça vise un public bien spécifique comme l'est Twilight. Seul Gary Oldman donne de sa présence, et apporte un peu d'énergie au film. Bref, on est en présence d'une version superficielle du petit chaperon rouge, qui malgré les efforts déployés donnent plus envie de sourire que d'être effrayé.
publié le 30/06/2011 - 12:19

Mon avis

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
8
 
Ce petit chaperon rouge n'est pas un chef d'oeuvre mais il reste plaissant a voir. Mieux que twillight, l'histoire d'amour on ne la voit pas souvent. L'actrice joue bien, tout comme le chasseur de loup. Le reste des acteurs est par contre assez moyen dans l'ensemble et ça casse un peu le film. Dans l'ensemble, ce n'est toutefois pas trop vilain.
publié le 07/04/2011 - 08:43
Portrait de Vivahorror

Une vraie merde

Vivahorror (America's Most Wanted - 326 critiques)
4
 
C'EST QUOI ÇA??? UN PETIT CHAPERON ROUGE AVEC UNE HISTOIRE D'AMOUR NUNUCHE À LA TWILIGHT!!! OUACHE!!! J'arrive pas à croire que la réalisatrice a gâché un conte qui a bercé mon enfance d'une telle manière. LE PETIT CHAPERON ROUGE ET TWILIGHT NE VONT PAS ENSEMBLE!!!
publié le 21/03/2011 - 20:57

Derniers commentaires