Left Bank

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2308 critiques
publié le 14/09/2011 - 19:39
8
 

Le trou noir

Qu'est ce que ce film est séverement critiqué ! Pourquoi ? parce qu'il n'est pas conçu comme un film Américain, ou la part belle est faite aux scénes horrifiques qui s'en vont crescendo. Alors qu'içi, on se concentre d'avantage sur les personnages et sur l'ambiance. A titre perso je trouve ce film particulièrement réussi, surtout ce personnage de jeune sportif qui va de plus en plus mal au fur et à mesure que le film avance sans parler de son copain qui a un rôleplus que trouble. Dommage en revanche que le réalisateur n'ai pas choisi de traduire en Français les articles de journeaux flamands, cela fait que je n'ai pas tout compris au film.
Marc.mlc
I am Legend - 1114 critiques
publié le 17/02/2011 - 18:52
8
 

Horreur belge

Que les critiques des internautes sont dures avec ce film !! Et il n ' a pas de quoi ! "Left Bank" est un long métrage belge reposant sur une ambiance extrèmement réussie. On est proche du cinéma d'un David Lynch avec ces évènements bizarres ou d'un David Cronenberg pour la mutation du corps de l'héroine. D'ailleurs cette dernière est excellement interprétée par la jeune actrice (qui au passage pour la gente masculine apparait régulièrement dans le plus simple appareil). Solidement mis en scène par le débutant Pieter Van Heesn "Left Bank" est une très bonne surprise. On regrettera juste une petite perte de vitesse au milieu et une fin assez déconcertante (mais pas ratée !). A voir pour les amateurs de films bizarres.
Seifer
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 03/02/2011 - 04:13
6
 

Mon avis

Ce film est très moyen. Dommage car l'ambiance laissait présager un bon film mais, il n'y a que ça à sauver car c'est très mal exploité. Préparez-vous une citerne de café car le manque d'action se fait très fortement ressentir. Ma note est tout de même 5, j'ai hésité, car l'ambiance sauve le film.
Portrait de Scarecrow Scarecrow
America's Most Wanted - 302 critiques
publié le 31/01/2011 - 18:15
6
 

Lugubre mais au final, sans saveur

Le film fait courir un petit buzz autour de lui , j'entend pas mal de point positif vis à vis du film. Une fois que le generique de fin apparait, je suis deçu. Ouii parce que le film commence tres bien, mais au final cela donne rien de bon. Asser etrange faut le souligner , les influances sont la ( polanski , lynch , Calvaire , Antichrist par exemples). Visuelement c'est vraiment beau et sa rend bien , le point fort c'est l'ambiance , bien lugubre et un peu triste à la fois , des images etranges, on est dans un univers asser noir en gros !Tres calme , faut attendre plus d'une heure pour réelement comprendre quelque chose... Et quand on voit le resultat, on est grave deçu! Le film debute bien , on est bien dedans , il y a une intrigue. Et quand on arrive au 60minutes, on s'est pas trop se qui se passe, tout part en sucette. Le film est gaché, sont potentiel avec. C'est asser frustrant . Le final lui est fade, on sait pas quoi penser, c'est limite du n'importe quoi . Le film se cloture dans une ambiance un peu confuse. Je retiens la premiere partie et le decors du film, avec sa petite ambiance etrange .C'est vraiment dommage
Jericho3812
Copycat Killer - 28 critiques
publié le 30/01/2011 - 15:54

Calamité absolue

Pendant le film, vous aurez le loisir de faire tourner une machine à laver, passer l'aspirateur, papoter... Avec Left Bank, la platitude est reine, le scénario plat comme une feuille d'aluminium, le climat général désagréable faute de captiver... Arrivé à épuisement du visionnage, je guettais la porte de sortie, un final digne. Même pas de quoi relever une mayonnaise de mauvais goût.
Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 11/01/2011 - 10:16
4
 

A gauche en sortant de l'ascenseur

La jeune Marie, athlète de haut niveau, est contrainte de cesser son sport à la suite d’une fatigue chronique. Alors qu’elle se repose chez son petit ami, d’étranges évènements semblent la guetter dans le quartier de Linkeroever. Quand un film est volontairement lent, il peut s’en dégager deux impressions bien distinctes. La première est de se retrouver face à un rythme soporifique qui accable le spectateur plus qu’il ne l’enthousiasme. La seconde, nettement plus positive, d’avoir à faire à un cinéaste qui s’applique à instaurer une atmosphère très singulière, voire hypnotique à son œuvre. Autant le dire d’emblée, Left bank fait partie de la première catégorie. Le genre de film qui se révèle prometteur sur le papier – surtout pour un film belge – mais qui, au final, ne se révèle rien de plus qu’une production plate et apathique sur toute sa longueur. Une déception d’autant plus grande que les bonnes critiques concernant le film ne cessent d’inonder les magazines ou le net. Le cinéma de genre belge, à fortiori flamand, est suffisamment rare (pour ne pas dire exceptionnel) dans le paysage cinématographique pour s’y attarder lorsqu’une production sort sur nos écrans. Toutefois, ce ne sera pas avec Left bank que le réalisateur fera parler de lui en bon terme. Si tout n’est pas mauvais dans le film, il en ressort tout de même un sentiment mitigé sur bon nombre d’aspects. Hermétique tant sur ce qu’il tente de véhiculer que sur les moyens employés pour tenter d’instaurer un climat délétère, Left bank se veut davantage proche d’un cinéma d’auteur élitiste plutôt que d’un film de genre plus abordable. L’histoire pose son rythme sur un quotidien maussade et sans grand relief. Ainsi, on ne retiendra que d’incessantes longueurs qui composent principalement le film. Bref, Left bank n’est pas la claque annoncée, loin s’en faut. Mou, sans réel trame pour intéresser son public ou même lui arracher un semblant de curiosité, le film de Pieter Van Hees s’adresse à un public restreint qui se contentera de pérégrinations plutôt fade et insipide à défaut d’être immersive. Une production bancale et sans saveur.

Dernières critiques spectateurs

Thématiques