Aux Coeurs des Ténèbres: l'Apocalypse d'un metteur en scène

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 24/09/2012 - 19:01
8
 

Bon complément

Pour les amateurs d'Apolcalypse Now, Hearts of Darkness est indispensable. Il s'agit d'un bon reportage sur les difficultés rencontrées au cours du tournage du chef d’œuvre de Coppola.

Le documentaire se suit avec plaisir, mais tout n'est pas abordé ou trop survolé. J'aurais voulu en savoir plus sur la quête spirituelle du réalisateur, sur ce qui l'a frappé, et ce qu'il en a tiré pour la suite. La fin est même bâclée... dommage.

Captain Nono
America's Most Wanted - 327 critiques
publié le 02/04/2011 - 10:57
8
 

Les dessous de l'Apocalypse

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un grand fan du film de Francis Ford Coppola, et ce malgré un scénario que je trouve à la base excellent. Cependant, j'étais très intéressé pour regarder ce reportage, dans le sens où j'aime beaucoup me documenter sur la façon dont le tournage d'un film s'est déroulé, que ce soit au niveau du réalisateur et de sa vision des choses, du casting et les anecdotes croustillantes qui vont avec, le contexte de l'époque, l'environnement ...

Ce documentaire démarre ainsi par les prémices d'un tournage que rien n'annonçait facile, de son financement à l'élaboration du casting, en passant par le contexte de l'époque _ la guerre du Vietnam vient à peine de s'achever et l'opinion public américaine est à vif sur le sujet _ et enfin les conditions extrêmes du tournage lui-même, qui eût lieu dans la jungle aux Philippines, alors en proie à des affrontements entre l'armée et un groupement rebelle.

Beaucoup d'interviews, la plupart du temps de Francis Ford Coppola lui-même et de sa femme, très présente sur le tournage, ainsi que celles d'acteurs comme Martin Sheen, Robert Duvall, Dennis Hopper ou encore Laurence Fishburne pour ne citer que les plus célèbres ... La majorité du documentaire se base sur des images d'archives éloquentes, ce qui accroît considérablement l'intérêt de l'ensemble, et permet notamment de comprendre à quel point les conditions de tournage furent difficiles pour l'ensemble des personnes impliquées dans ce projet, que beaucoup ne crurent d'ailleurs jamais voir aboutir, à commencer par le réalisateur lui-même !

Harvey Keitel "viré" après seulement quelques prises, remplacé par un Martin Sheen victime d'un infarctus en plein milieu du tournage ; Francis Ford Coppola obligé d'engager ses propres biens pour subvenir aux besoins d'un projet qui paraît de plus en plus démesuré ; des conditions sur le terrain extrêmement pénibles (tempête tropicale, menace potentielle des rebelles à seulement quelques kilomètres de là ...) ; un réalisateur assailli par le doute sur les réelles qualités du film et l'accueil que lui réservera le public à sa sortie, au point de sombrer dans un état quasi-dépressif ...

Bref, un documentaire intéressant qui nous décrit un tournage chaotique et qui marqua durablement ses protagonistes, pour finalement accoucher d'une oeuvre qui fit date dans le cinéma américain, et qui récolta au passage la palme d'Or au Festival de Cannes en 1979. A voir impérativement pour tous ceux qui ont aimé ce film, et pour les passionnés de cinéma en général.

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1887 critiques
publié le 26/12/2010 - 19:30
8
 

L'Enfer sur Terre

Un documentaire passionnant, sur le tournage épique d'un des films les plus connus et appréciés de l'histoire du cinéma: "Apocalypse Now".

Si Francis Ford Coppola voulait montrer la folie au Viet-nam à travers ce métrage, il ne s'attendait pas en le préparant, à vivre son Viet-nam personnel sur le tournage, et à sombrer peu à peu lui aussi dans les ténèbres.

En effet, plus le temps passe, plus les ennuis s'accumulent impitoyablement, plus ils remet en question un scénario qu'il considère de plus en plus inabouti, et doit faire face aux "frasques" d'acteurs devenus incontrôlables. Forcé de gager ses biens personnels au risque de finir à la rue, le réalisateur s'obstine à finir l'oeuvre de sa vie, même s'il finit par perdre confiance en lui et en la qualité de ce qu'il est en train de tourner...

Là où beaucoup ne s'en seraient pas relevés, il livre le "chef-d'oeuvre" que désormais tout le monde connaît et admire, et en sort grandit à tous point de vue, plutôt que détruit comme chacun le prédisait, le déclarant devenu fou et irresponsable, durant un tournage qui ne cessait de s'étendre.

Beaucoup de choses sont passionnantes, fascinantes, dans ce documentaire, pourtant, on a le sentiment qu'il manque quelque chose! La petite (grosse en fait) étincelle de folie qui flambait sur le tournage. Tout est bien raconté, bien documenté, mais le délire ambiant n'est finalement pas si apparent que ça...

Malgré tout, ce documentaire se suit avec un vif intérêt, et même indépendamment de l'intérêt que l'on peu porter au film "Apocalypse Now".

La fin est malheureusement beaucoup trop expédiée! En deux minutes, on nous explique que finalement tout va bien au Festival de Cannes pour la présentation, et que ce n'est que le début du succès et des louanges... Mais sans tomber dans la pénible émotion dégoulinante, on aurait vraiment aimé que cet "after" soit décrit avec plus de précision sur un bon quart d'heure. Là ça fait un peu l'effet d'un lycéen qui n'a pas eu le temps de finir sa copie, car on lui a arrachée des mains après que la cloche eu sonné! Frustrant, très frustrant !!!

Dernières critiques spectateurs

Thématiques