Inbred

7.3/10
Inbred

Critiques spectateurs

Réalisateur: Alex Chandon Avec Jo Hartley, Seamus O'Neill, James Doherty, James Burrows, Neil Leiper

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Pffff Pffff
Graine de psychopathe - 87 critiques
publié le 13/01/2014 - 12:44
10
 

Mon avis

Voilà je l'ai enfin vu ce film de rednecks consanguins qui est un digne successeur de 2000 Maniacs. Je n'ai qu'un mot à dire excellent ,ça transpire la passion du genre avec tout les clichés , tout y est , il y a des règles quand on fait un film sur les pequenots du coin et là c'est un sans faute. La bande de jeunes racailles qu'on a envie de vitrioler soi même, elle y est. La vue aérienne de la camionnette qui se perd dans le lieu isolé, elle y est. Le patriarche qui a l'air plus sociable que les autres, il y est. Les consanguins aux dentitions douteuses, ils y sont. L'idée pour que l'on ne puisse pas utiliser les gsm , elle y est. Le démarrage de la camionnette avec la connexion des fils au dessous du volant car on a pas les clés, il y est. Et vous allez me dire oui mais il n'y a pas le banjo ? et bien lui aussi il y est, un film de rednecks sans banjo c'est comme un vieux porno sans un plombier à la grosse moustache c'est inconcevable. Question gore, c'est parfait beaucoup de numérique mais très bien foutu pour une fois. Alors la partie ou il propose un spectacle pour amusé les villageois est tout simplement magnifique avec une scène culte qui est un numéro en 3d chez les pequenots voir même du 4d , à voir absolument Et est ce qu'il y a un consanguins avec des petits bras atrophiés ? Je suis sur que vous vous posé cette question , et bien oui il est là aussi celui la. Bref que ça fait du bien de voir un film de rednecks ,il n'y en a vraiment pas assez je trouve, trop de zombies sur nos écrans pas assez de rednecks. Le film de consanguin est un de mes genres de films préférés, et bien celui la fera partie de l'histoire de ce sous genre.
Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 09/01/2014 - 01:19
6
 

Oui par oui par bleu !

Ce genre comique-horreur est assez récurent au cinéma ces dernières années. Parce que ne vous leurrez pas, ce film n'a rien de sérieux. Alors comment distincte-ton l'horreur pure et dure du comico-horrifique ? Eh bien tout simplement par les personnages complètent stéréotypés. Ici c'est une bande de campagnard complètement dégénérés qui veulent découpés du jeunots en perdition. Et puis surtout les scènes gores....qui sont beaucoup trop gore pour être honnêtes, ça frise le ridicule tellement c'est gros, je pense particulièrement au coup du gars coupé en deux d'un coup de chevrotine. Aujourd'hui avec les effets numériques les gars savent faire des choses assez incroyables quand on y pense. D'ailleurs la séquence d'ouverture est assez bien faites avec le costaux en train de fendre du bois à la hache avant de fendre la gueule de son patron avec la même hache (j'aime bien comment les gus dans les films arrivent comme ça a fendre des buches par la longueur, comme ça d'un seul coup de hache!, croyez moi c'est impossible, il faut plusieurs coups)

Alors ça parle de quoi d'une bande de petits durs, ou plutôt de petits cons !, encadrés par des éducateurs, eux-mêmes pas très éduqués . Alors là c'est tellement stéréotypés, que l'on souhaite que un meurt assez vite, le gars est totalement infecte, et sa pauvre nouille d'éducateur n'a aucune autorité. Voyez il se fait traiter d'abrutis, et il ne dis rien ! La moindre des chosés auraient été de lui en retourner une sur le baigneur.

Donc on a les méchants petits cons, les gentils petits cons composé toutefois d'un pyromane que l'on pourrait comparer à la "poubelle " du roman de Stephen King, le gars est franchement très inquiétant avec son regard trouble, les pauvres et pathétiques éducateurs..;;Et les dégénérés !

Alors comme je disais , ce genre est courant au cinéma, je crois que l'un des premiers du genre est le remake de "2000 maniacs" a savoir "2001 maniacs". D'ailleurs l'aubergiste ferait penser un peu au personnage de robert englund . C'est pourquoi faut vraiment que le film fasse dans originalité, et là des fois c'est intéressant . je pense à la séquence des wagons au beau milieu de nulle part, et à la bête en train de rôtir vivante !. Mais voilà moi j'ai du mal avec ce genre de gore!, moi je préfère le gros gore qui tache , dans une ambiance macabre à souhait, à l'ancienne quoi !

Et puis parfois le film en fait de trop, la séquences des jeux , vous voyez !et puis leur accoutrement en tenue de clown avec le banjo et la petite chanson assortie !que tout le monde chante en c½ur, voyez, ils découpent les étrangers dans a bonne humeur, c'est ca les campagnards !

Ceci dit les personnages sont assez bien trouvés, bon c'est très gros, c'est carrément stupide, mais c'est assez cohérent avec ce que l'on attend de ce genre de film.

Thématiques