Antartica: prisonniers du froid

7.3/10
Antartica: prisonniers du froid

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 29/03/2013 - 13:54
8
 

Un homme et ses chiens

En fait c'est un remake d'un film que j'ai vu il y a pas loin de 30 ans. Je ne peu pas dire avec certitude, en quoi cette version est différente. Mais toutefois l'ensemble est mené par un réalisateur qui s'y connaît pour ce qui est de retranscrire des aventures humaine à l'écran, car il est le réalisateur du film "les survivants", ou les participants (et moi aussi) eurent très froid ! Alors on va se dire que l'on va asister à de longues courses sur la glace en plein antartique, et puis en fait pas tellement. Certes notre homme accompagne un scientifique, qui part à la recherche d'une météorite, et j'aime bien comment ce dernier la trouve au beau milieu de tout, l'antartique c'est grand quand même ! Et voilà une grosse tempête, la mission est obligé de partir en abandonnant les chiens. Et c'est là que notre homme de retours aux etats-unis veut monter une expédition pour retrouver ses chiens qu'il affectionne tant. Et là j'aime bien lorqu'il s'adresse à l'administration, c'est.....sans commentaires. Donc il va décider de récuperer ses toutous par ses propres moyens, et se lier d'amitié avec le scientifique, ce qui est assez curieux.Ca reste un beau film avec des images de toute beauté , mais qui ne met pas forcément en avant l'insignifiance de l'homme face à la nature.
Portrait de Punisher84 Punisher84
I am Legend - 1390 critiques
publié le 28/02/2011 - 10:43
8
 

-45 mais je m’en fous !

Qui a dit que Walt Disney a depuis longtemps rendu l’âme ? Peut-être oui en ce qui concerne leurs dessins animés. Mais pour ce qui est des films, la célèbre maison de Mickey a encore bien des ressources. Et ce que je viens de voir en est la preuve formelle. D’un autre côté, il s’agit tout de même de Frank Marshall aux commandes. Peut-être pas le meilleur réalisateur du monde (Congo en 1995) mais bien un producteur qui a du flair. La liste de ses films produits étant trop longue, je m’attarderais sur celui-ci qui mérite que l’on s’y attarde. Pas seulement parce qu’il s’agit d’un budget conséquent avec des têtes d’affiches, mais plutôt grâce au fait que le film étonne là ou on en l’attendait pas. A vous de juger car nous parlons bien d’un remake produit par Disney, inspiré d’une histoire vraie avec des chiens de traineau et surtout avec le bellâtre Paul Walker. Ce qui sur le papier n’est pas bon signe. En tout cas pour ceux qui aiment la fureur avec un minimum de dents acérées. J’en fais partie mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier un grand film d’aventure rempli d’un amour qui se perd de plus en plus. Je m’attendais à la survie d’un héros dans une tempête avec ses amis les chiens. Le scénario m’a donc surpris en insistant sur le lien qui peut unir des animaux et leur maître. La vie en groupe, l’entraide dans le danger, la tristesse d’un côté comme de l’autre,…etc Dans le film, il y a beaucoup de thèmes brassés avec sagesse, que ce soit du coté animal et humain. Sur deux heures de temps, ce dernier se fait long. Non pas à cause de l’ennui mais bien parce que l’on peut vivre cette aventure avec les personnages. Personnellement, j’aurais été jusqu’au bout pour sauver ses bêtes si elles avaient été miennes. Au diable la paprasseri dans ce monde régi par l’argent ! Les comédiens ainsi que les décors sonnent juste. Et franchement, j’ai encore du mal à y croire. Comme quoi les miracles existent.

Thématiques