Universal Soldier : Le Jour du Jugement

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Dr West
I am Legend - 1410 critiques
publié le 17/05/2020 - 21:23

Action bourre pif

Encore une séquelle où maintenant JCVD et Dolph, qui rempilent passent du côté méchant en formatant les Universal Soldiers. Un seul va leur barrer le chemin, du pur action et du sang!!!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 11/07/2015 - 04:02
8
 

Universal Soldier

La force de ce film ? Son extrême violence, et qu'es ce que c'est bon, jouissif par moment et bien filmé, un véritable défouloir et un remède pour se remettre en forme après une dure semaine de chômage. C'est extra, ça pisse le sang de partout, ça ce castagne la gueule à outrance et ça ne mégote pas sur les effets gore, c'est ultra violent.

à part ça pas grand chose, le scénario est plutôt inteligent mais mal foutu, on s'y perd souvent même si c'est le but puisque notre heros à un peu perdu la mémoire et que l'on découvre avec lui la situation, mais il manque quelque chose pour faire de ce film un must des films d'action. C'est pas assez fluide.

Coté acteurs, on a de la présence physique de qualité avec un Van Damme en forme, un Lundgren viellissant mais toujours percutant et un Atkins au poil, heureusement les deux premiers ne parle pas trop, ils gemissent de temps à autres, Quant à Atkins il essai tant bien que mal de nous faire oublier ses mimiques bovines mais le trio fonctionne bien dans ce qu'on leur demande avant tout, se foutre des coups dans la gueule.

Un bon déstressant, à déguster sans trop cogiter.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 26/02/2013 - 18:58

Univers sale

JCVD et Dolph sont de retour dans un nouveau Universal Soldier ! Réjouissant ? Pas vraiment...

Les premières minutes ressemblent plutôt à un film d'horreur assez réaliste. L'intro est originale dans la forme. Se retrouver dans la peau du héros est vraiment cool. Mais cette ouverture est tellement violente qu'elle en est presque insoutenable. On y découvre un Van Damme inquiétant avec des airs de drogué. C'est déjà une première surprise : le film est donc en rupture totale avec les origines de la saga et il augure un film riche et costaud.

Pourtant, Universal Soldier : Day of Reckoning ne va jamais décoller. Il va même se vautrer dans son atmosphère très glauque, façon métrage underground dégueu. L'ensemble est terriblement sombre et parfois même à la limite du noir et blanc. La violence à outrance et ses effusions de sang sont purement gratuites. Les décors sont d'une pauvreté affligeante (rien à voir avec l'affiche). C'est lourd, pesant et complètement dénué d'humour. Le spectateur est arrosé d'effets stroboscopiques insistants avec des sons bien stridents qui peuvent donner mal au crâne ou foutre la nausée. Pas de musique dans ce film. Juste des bruits sourds qui mettent mal à l'aise.

L'aspect énigmatique traine en longueur. A tel point que l'attrait du départ laisse place au soporifique par son manque quasi-total de suspens. On se demande où ces longues scènes sans dialogues vont bien pouvoir nous mener ? Malheureusement, à rien.

Le film se déroule au ralenti en rampant péniblement avec ses longs plans mous et ses flashbacks à répétition. Il faut attendre une heure avant que notre attention soit de nouveau sollicitée. Même la course poursuite en bagnoles est longuette et répétitive. Et comme il n'y a pas de musique pour accompagner les scènes d'action...

Au bout d'une heure, on a tout de même droit à un combat sympa avec Scott Adkins (il faut bien justifier sa présence, quand même.) À 1h10 : première (et seule) petite surprise du film ! Après 1h30, enfin un peu d'action, mais ultra-ralentie. Puis, c'est Dolph Lundgren qui débarque déguisé en Rapetou ! On lui doit la première (et unique) petite blague du film ! Pour finir, Jean-Claude choisi de se déguiser en... Baron Samedi (sans le chapeau) ! JCVD est filmé de façon à rappeler Marlon Brando. Mais il est tellement inexpressif qu'il doit cacher une mauvaise gastro. Et puis Marlon, lui, il parle !

Les 2 têtes d'affiche habituelles sont vraiment là pour faire vendre cette horreur et décrocher leur chèque. Présence de 10 minutes environ pour chacun des 2 dinosaures. On les sent autant impliqués que des stars du porno à qui on demanderait de venir tirer un coup dans un film de cul minable, histoire de faire une belle affiche pour attirer les mâles ayant un besoin à soulager. Le comble, c'est que les acteurs sont plutôt bons, à part la stripteaseuse squelettique qui parle aussi naturellement qu'un GPS. Alors pourquoi ne pas leur donner plus de relief et plus de textes ?

Je trouve que ce nouvel Universal Soldier n'est pas une suite digne de ce nom. Son aspect réaliste et glauque lui donne l'apparence d'un cauchemar crasseux et son traitement ultra-lent avorte tout dynamisme. Je ne retrouve pas du tout l'esprit d'origine et je me demande même pourquoi ce truc porte le nom d'une série de film dont il est si éloigné.

1h47 (+6 minutes de générique) pour une si petite idée... John Hyams joue d'artifices pour étendre au maximum le peu de choses qui compose cet épisode, comme s'il mâchait un petit chewing-gum dans le seul but d'en faire la plus grosse bulle possible. La bulle donne envie, certes, mais il n'y a rien dedans. Et Universal Soldier : Day of Reckoning n'est au final rien de plus qu'un DTV mou, collant et sans saveur. Mais, pire que ça, même si j'en attendais peu, la déception est vraiment totale. C'est du très mauvais cinéma : violence gratuite, bêtise, manque total d'intérêt, voire même esprit néfaste et dérangé. En un mot : détestable.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

EvilAlien666
Copycat Killer - 45 critiques
publié le 20/02/2013 - 22:56
8
 

Une bonne surprise

Après un 3eme épisode tourné en Europe de l'Est dans une usine désaffectée pour quelques euros et plutôt soporifique, je n'attendais pas grand chose de nouvelle séquelle... Et pourtant, c'est plutôt une bonne surprise. La réalisation est beaucoup plus ambitieuse dans le fond et la forme.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Derive
Newbie - 2 critiques
publié le 01/01/2013 - 17:30
4
 

Schizophrenie et budget limité...

Bon comment dire ?

Ce film est complétement schizophrène, d'un coté un actioner correct pour une série B, de l'autre une sorte d’expérience cinématographique digne de Blueberry (le film)...

Vous ajoutez à cela des décors pour le moins désertiques (sont-ils bien dans une ville?), des dialogues absent et abscons au possible...des scènes d'une rare incohérence (du niveau de Prométheus même !!) Secouez le tout et vous obtenez le rejeton improbable de The Artist (pour les dialogues) et Irréversible (pour le coté sans concession et oppressant).

Bon évidement c'est nul, c'est long sans raison , 1h50 tout de même, mais à voir pour ceux qui aiment la testostérone et dieu sait qu'il y en a ...

ATTENTION épileptique s'abstenir ... 2 scènes de stroboscope très longues et très insupportables.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?