Détour Mortel: La Fondation

6.6/10
Détour Mortel: La Fondation

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Marquis 1740
Copycat Killer - 48 critiques
publié le 23/04/2022 - 12:04
5
 

Pourquoi pas !

Nouvelle opus de cette merveilleuse saga qu'est détour mortel, et oui je suis fan. Alors, c'est sans retenu que je jubilais à l'idée de pouvoir voir ce remake/reboot de cette superbe franchise. Donc c'est avec un grand plaisir non dissimulé que je visionne ce wrong turn et la...wtf. J’espérais bien de ne pas tomber sur un copier/coller de son aîné, mais là, on peut dire que la pomme est tombée vraiment loin de l'arbre. On avait pour habitude de voir nos chers consanguins cannibales charcuter violemment ces proies et de les préparer pour le dîner, mais à ma grande surprise aucuns monstres à l'horizon.
Nous démarrons l'histoire avec une bande de jeune trou du cul aussi con que insupportable, et un réalisateur qui accumule tout les clichés bien poncif, à savoir des homos, un black cool musclé, une miss je sais tout porteuse de bon conseil, une jeune femme à la mode vintage qui attention est infirmière (pratique dans un film d'horreur), et sans oublié le petit connard par excellence ultra mal élevé au air supérieur, qui envisagent un trail dans les Appalaches, bien sur comme dans bon nombres de film d'horreur, ils sont prévenu que le chemin qu'ils vont arpenter est dangereux et qu'il serait préférable d’avoir un guide. Bon, comme ils sont jeunes et intelligents, ils vont bien entendu prendre en compte les conseils et sans branler royalement, sinon il n'y aurait pas de film. Bref, nos jeunes insouciants partent pour le petit périple en montagne et l'un d'eux à la merveilleuse idée de prendre le chemin fortement déconseillé, et la bien évidement commence une série d’événement assez traumatisant. Je ne vais pas spoiler le film mais les raisons de la rencontre avec les habitants de la montagne est plutôt tirée par les cheveux mais bon pourquoi pas.
Je ne vais pas m’éterniser sur le décryptage du film, mais pour englober l'ensemble de ce que j'ai pu voir, je dirais que le titre est mal choisis car au bout du compte il n'a vraiment rien avoir avec les wrong turn, toutefois si on met de coté qu'il n'y a pas de monstres, pas de cannibalisme, que les scènes gore sont plutôt inexistantes, on notera toutefois la participation de Matthew Modine, bien qu'on se demande qu'est ce qu'il est venu faire dans un tel film. Je dirais pour conclure, qu'il se laisse regarder bien qu'il ne laissera pas une grande trace dans le monde du cinéma de genre.

Portrait de Geoffrey Geoffrey
America's Most Wanted - 269 critiques
publié le 01/03/2021 - 09:46
7
 

Avis paresseux

Quand on a annoncé qu’un remake/reboot de Détour Mortel allait avoir lieu, je me souviens avoir pensé « Pfff, quel intérêt ? ». En effet, la saga me paraissait avoir usé son potentiel jusqu’à la corde. Puis est sortie la première affiche, qui m’a intrigué avec sa silhouette étrange d’homme muni une tête de cerf. Et, enfin, j’ai vu le film.

Pour être honnête, je m’attendais à être déçu. Pourtant, cela n’a pas été le cas. WRONG TURN version 2021 a la bonne idée de conserver l’esprit de la saga, tout en évitant d’être une énième photocopie (un peu à l’image de Détour Mortel 6, mais en mieux géré).

Dans cet opus, les jeunes ne sont donc pas confrontés à une famille de cannibales consanguins, mais à… Non, il vaut mieux vous laisser la surprise de la découverte. Sachez donc que vous ne retrouverez pas ici les mutants qui ont fait le succès des précédents volets, mais que le film se montre intéressant en proposant du neuf.

Tout n’est clairement pas parfait, mais la qualité est suffisamment au rendez-vous (réalisation et effets gores notamment) pour mériter au moins un visionnage. Bonne balade dans les bois !

Portrait de cort_shivers97 cort_shivers97
Copycat Killer - 23 critiques
publié le 25/02/2021 - 07:29
8
 

Retour à.... Détour Mortel!!!

Remake, oui. Reboot, non. Remake ? Vraiment ?! Ok peut-être pour le côté "je me perds et des psychos veulent nous cuisiner!" Mais par contre ne vous attendez ** il y aura quelques minis spoilers dans ma critique ** pas à retrouver les fameux méchants habituels, les consanguins malades mentaux et déformés! Ici on a droit à une sorte de clan (secte) qui - ok - un peu cannibales, mais le titre du film pourrait bien être "La montagne des tarés" ou "Attrape-moi quand je me perds en faisant exprès!"....
Les bon côtés sont que cela fait du bien de voir une nouvelle histoire, un nouveau commencement avec de nouveaux protagonistes (je parle des méchants).... ce qui est le bon côté, peut aussi être le mauvais pour les fans de la franchise à qui three fingers et ses frères manqueront!
Dans les précédents opus, deux scènes me reviennent en tête (scène traumatisme à vie dans ma tête), l'une est la fin du n°2 avec la fille devenue aveugle et enlevée par les crapules et l'autre est l'atroce scène mi-viol, mi-démenbrages de Roxanne Pallett dans le dernier numéro avant celui-ci (sorti quand même en 2014).
Ici le traumatisme sera le sort du pauvre Adrian Favela pour moi :( dans la scène de l'horrible cave et ses pauvres habitants!!!
Au final je dirai bon film, beaucoup de bons points pour la nouveauté mais je ne suis pas convaincu du mot "remake"....je sais, c'est un terme qui peut varier selon les années.....et on est en 2021!

Thématiques