Scream, Queen ! My Nightmare on Elm Street

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1887 critiques
publié le 27/12/2021 - 02:49
9
 

Un cauchemar sans fin

Je n'avais aucune idée à quel point Freddy 2 avait non seulement anéanti la carrière de Mark Patton dans un contexte alors très homophobe et l'arrivée du Sida, mais lui avait également laissé autant de dégâts psychologiques à long terme, encore palpables plus de 3 décennies après.

Resituons le contexte:
Le 1er Freddy est un succès aussi inattendu que fulgurant, New Line au bord de la faillite voit là l'opportunité de renflouer ses caisses sans efforts, et produit à la va-vite une suite qui sera décriée par de nombreux fans, car trahissant le concept même de Freddy (qui normalement n'agit que dans les rêves).
Mais ce qui fera le plus jaser, c'est l'étonnant et constant sous-texte homosexuel du script.
Contenu qui fera beaucoup de tord à l'acteur Mark Patton, lui-même homosexuel, à une époque où il était encore tabou de l'être.
Lui qui voyait avec ce film la possibilité de faire décoller sa carrière, l'a en fait enterrée, et à dû fuir le milieu pour se protéger. Il s'est alors exilé loin, très loin. Triste, très triste !

Surtout quand on voit que malgré tout le temps passé, la blessure est encore béante.
Mark Patton semble avoir été marqué au fer rouge par cette douloureuse expérience, et même s'il tente de faire croire le contraire, n'a d'évidence pas définitivement tourné la page.

L'acteur en veut beaucoup au scénariste du film et l'accuse d'avoir volontairement "mis en scène" son homosexualité et l'avoir ridiculisé à l'écran.
Le scénariste a toujours nié !, même à l'occasion du fabuleux "Never Sleep Again: The Elm Street Legacy" (2010)... jusqu'à cette rencontre entre les deux pour ce reportage, où il finit plus ou moins par admettre et s'excuser...

Et le réalisateur Jack Sholder qui semblait à l'époque dans le même esprit "bienveillant", par exemple en ne disant pas au jeune comédien pendant le tournage que sa fameuse danse dans la chambre est un peu trop... décalée...
Ou bien en faisant de lui à son insu, la première "Scream Queen" masculine...

C'est à la fois terrible et émouvant de voir à quel point ce rôle a pu faire du mal à Mark Patton, et lui a donné le contraire de ce qu'il espérait. En pire même !
Il semble désormais plus en paix, surtout depuis sa rencontre avec le scénariste. Tant mieux.
Mais bon, toute cette vie gâchée pour ça, tout ce cauchemar qui a duré plus que de raison... Terrifiant !

Parcourir l'encyclopédie

Dernières critiques spectateurs

Thématiques