Annabelle 2 : La Création du mal

Portrait de Alol7

Tellement meilleur que le premier !!

Alol7 (America's Most Wanted - 483 critiques)
8
 

Oui oui et oui ! Le premier Annabelle était une grosse déception : un film purement commercial et quasiment rien derrière. Cette suite est nettement mieux, et se montre en plus convaincante. James Wan est dans la partie pour cette suite : ça se voit car on retrouve une ambiance similaire à Conjuring. Le film n'invente pas grand chose ce qui est dommage mais que c'est bon de retrouver quelques bons frissons comme ça (sur presque deux heures qui plus est).

Le film débute sur une scène où l'on découvre le fabricant de la fameuse poupée. L'introduction se finira avec un violent drame.
La bonne sœur et les enfants seront, 12 ans après, hébergés chez ces parents meurtris. Si le père est présent (tout en restant très froid), la mère se cachera et restera enfermer dans la chambre. Il faudra peu de temps pour voir une petite scène inquiétante au bout des escaliers dans un couloir. La poupée Annabelle sera très vite découverte par Janice. De là, le film nous proposera très régulièrement et de manière nombreuses des scènes inquiétantes, irrespirables (parce qu'on retient son souffle) ou à jump scare. La longue scène finale est digne d'une bonne fin de film d'horreur tant l'horreur dure et fuse dans tous les sens. Le démon est effrayant et certains de ses plans dans le noir sont presque terrifiants (la scène en dessous des escaliers). De manière globale, les scènes horrifiques sont efficaces et alléchantes (on en demande toujours plus) même si elles sont un peu prévisibles, ou trop dans la même sauce que Conjuring.
L'histoire est aussi convaincante : le petit secret caché de la mère n'est révélé que vers la fin et donc de ce fait, il en est de même pour l'origine du mal. Idem que pour les passages angoissants, le scénario est simple mais efficace. On pensera à Ouija les origines (d'ailleurs on retrouve la petite Lulu Wilson). Ce film fait d'ailleurs beaucoup de clins d'œil à toutes ces anciennes productions (Insidious, Ouija les origines et Conjuring 1 et 2) : ce qui est fort sympathique.

Annabelle 2 mérite donc des éloges car non seulement les critiques du premier ont été entendues (car cette suite est mieux) mais on aussi propose un film digne de Insidious et Conjuring. Ce sera pour moi l'un des films angoissants de l'année. La seule chose que l'on pourrait reprocher est justement la présence de trop de similitudes aux anciennes grosses productions du genre mais bon les frissons sont au rendez-vous. Il n'est pas aisé de renouveler un genre tant de fois exploité non plus. Contrairement au premier film qui a trompé et s'est moqué un peu de tout le monde, cette suite a respecté les fans du genre donc il faut le souligner.

publié le 12/08/2017 - 13:41