xXx: Reactivated

Portrait de Syfer

excès de médiocrité

Syfer (Newbie - 5 critiques)

Hello amateur de film d’action, je suis de ceux qui peuvent pardonner des films d’action de série B voir Z ils font comme ils peuvent faute de budget conséquent de bon acteur sachant jouer correctement jouer leur rôle. Là où ça devient conséquent c pour les films genre XXX 3 qui possèdent un casting réellement intéressant avec une brochette d’acteur ayant fait leur preuve dans la catégorie film d’action mais pourtant ont frôle avec ce film la merde à gros budget le scénariste de série ce sont on réussit à intégrer l’équipe créative pour nous pondre ca.
Je me permets de spoiler ceux que ça dérange les spoils vous devriez pour une fois faire abstraction ayez du bon sens et lisez !!! ici la menace ce n’est pas une bombe ,une milice armée , un virus informatique de contrôle , en fait c’est tout cela à la fois ce qui donne au final du terrorisme avec des satellite (on contrôle un satellite afin qu’il se crash et explose sur un lieu spécifique de la planète (le bouleau d’un missile , ils se sont dit que ça semble plus cohérent et dangereux n’importe quoi ) je veux bien croire que ça sort de l’ordinaire mais soyons sérieux y ‘as pire comme menace et surtout plus compliquer à neutraliser la franchement les scénariste ou/et producteur sont de sacrés escrocs , ( Vin Diesel compris).
De nouveau le jeux d’acteur les dialogues, les scènes tout est fait pour qu’ effectivement ca paraissent cool et incroyable mais on a l’impression que le seul acteur qui s’amuse d’avoir tourné dans ça c’est diesel ( Tony jaa ne compte pas son perso doit être sous effet de cocaïne je ne voit que ça ) les coups son mollasson , vraiment c’est du n’importe quoi un gars disparait de son hybride moto scooter des mers mais on ne le voit jamais sortir de l’eau même le héros n’as pas compris et nous non plus mais ce n’est pas le pire un afflux« excès de médiocrité »
La pâte Vin Diesel en prend un coup le gars c’est le Steeven Segal du box-office j’ai l’impression il c perdu dans son jeux d’acteur a ne compter que sur sa musculature et son nom , a l’inverse d’un Dwayne Johnson ‘The ROCK ‘ qui fait des efforts varient ces rôles et ne semble pas coincés du c*l en interprétant sans doute oui toujours le gars a la musculature écrasant mais en variant le type d’interprétation pas comme un diesel ou encore pire un statham, qui eux cherchent à se rapproché des légendes Segal et Norris , pour il s’agit juste de changer le nom du héros dans leur films pour faire semblant qu’il ne s’agit pas de suite.

publié le 06/07/2017 - 22:38
Portrait de Gory Freddy

Après l'avoir revu...

Gory Freddy (I am Legend - 1704 critiques)
7
 

Après avoir revu ce somptueux nanar, voilà ce que j'ai posté sur les sites marchands web:

Comment juger un tel film ? Un tel... truc ?!?
Ceux qui veulent du fun, de l'action numérique et décérébrée au seuil de l'improbable, voire de l'impossible; des acteurs en roue libre qui roulent des mécaniques jusqu'au ridicule et des dialogues d'une telle beaufferie qu'ils confinent au génie... vous allez adorer !
C'est hyper divertissant, complètement débile, mais hyper divertissant.

Ceux qui veulent un vrai scénario, un tant soit peu crédible voire rigoureux, avec de l'action certes qui déboîte, mais qui reste dans la réalité; le tout soutenu par des personnages avec un minimum de profondeur... fuyez, fuyeeez en courant en sautant en volant en hurlant, mais fuyeeeeeeez ou vous allez mourir de dépit !!!

Moi j'ai pris le film comme il se doit et pour ce qu'il vaut, un pur délire d'une connerie abyssale à déguster au 2nd degré, voire au 36e. Là, ça peut s'avérer totalement jouissif.

ATTENTION !
Pour ceux qui ne le savent pas, une célèbre enseigne de supermarchés (que je ne peux citer sinon je vais me faire censurer par le site) dont le nom commence par A, commercialise le Blu-Ray 2D avec un 2nd Blu-Ray contenant 28 mn de bonus supplémentaires (modules sur les tatouages, la post-production, et la poursuite sur l'océan).
Pour ceux qui n'auraient pas deviné le nom de cette enseigne, le renseignement se trouve en bas à gauche de la page 14 du dernier n° du mensuel "Les Années Laser" (le n° 243, juillet-août 2017).

Enjoy !! Pour ceux qui peuvent...

PS.
Je pense qu'ici je peux me le permettre: l'enseigne en question est Auchan.

publié le 04/07/2017 - 01:27
Portrait de Gory Freddy

Improbable, honteux, affligeant...

Gory Freddy (I am Legend - 1704 critiques)
7
 

Improbable, honteux, affligeant...

... So bad it's good !!!

"xXx: Redebilated"
Comment juger un tel film ? Comment ??
Comment être juste devant un spectacle aussi consternant mais qui procure autant de plaisir coupable ?

Cascades irréelles, dialogues beaufs du mec qui a des couilles des vraies même qu'elles sont tellement grosses que tu vois plus la lumière, humour séminal qui graisse le sol et se répand partout, duels de celui qui pisse le plus loin et pète le plus fort... Affligeant. Totalement et définitivement affligeant. J'adore !!!!!!!

So bad it's good !!!
C'est tellement foireux, ça se veut tellement cool et branché, mais c'est tellement ringard et auto-satisfait, sans nuance aucune, que le... "spectacle"... disons ça, devient paradoxalement totalement jouissif.

Même les filles "ont des couilles" !
Tout le monde en a dans cette pelloche avariée à gros budget. Et des sévères qui pèsent lourd dans la balance cuturelle, et qui bien sûr vont t'épater toi qui comprends à quel point forcément on assure grave quand on roule des mécaniques à s'en casser toutes les vertèbres.

Frime de haute voltige et bas de QI, dial... allez soyons fous, appelons ça des "dialogues"... dialogues atterrants de connerie, personnages débiles et inconsistants, vannes mongoloïdes qui se veulent des "pures puchlines qui tuent", action portnawak, cascades numériques, rebondissements en carton... acteurs en roue libre qui se regardent jouer, dragues de bovins (avec la volonté d'avoir une pure lueur d'intelligence éclairant le regard pendant l'accostage de la femelle en chaleur. Ami spectateur tu es bien sûr complice du génie du "séducteur sans effort" qui a toujours "le bon mot au bon moment")...
Putain... C'est juste ahurissant un truc con à ce point ! A-hu-ri-ssant !!

Ahurissant que quelqu'un ait pu torcher un script pareil (sûrement sur un coin de table entre deux tâches de vin, un soir de méchante cuite) et s'en satisfaire... et trouver des cons pour le produire.
Tout est dans la surenchère, dans le démonstratif sans la moindre préoccupation de crédibilité physique et encore moins psychologique.

Et en plus de Xander Moncul, nous avons pas moins de 8 autres xXx bien bien demeurés, auxquels vient s'ajouter à la fin un 10e surprise... mais chut... Ben c'est une surprise quoi... Indice: il a une tête de bovin.

Bref, l'heure du bilan:
. Artistiquement c'est une honte, ça ne vaut rien, et c'est un pur crachat dans ta gueule et une insulte permanente à ton intelligence, en pensant (et c'est le plus grave) que c'est que que tu attends au 1er degré et que tu vas t'en satisfaire.
. Nanardesquement parlant, si t'es cap de supporter les tunnels de beaufferies faussement branchées et coolattitudes de demeurés profonds, et même y prendre un franc plaisir moqueur (Vin Diesel ne s'est jamais autant ridiculisé en "assurant grave"), tu vas y trouver ton compte.
Le film est bancal en terme de rythme, mais quand ça bouge, c'est pas à moitié, et c'est tellement con et 'Bigger than Life', qu'on peut franchement s'amuser... ou s'endormir, selon le profil du spectateur.

Bref, ami débiloïde, ou plutôt pris pour tel, tu sais à quoi t'attendre. Entre le zéro absolu et le génial involontaire. Tu t'amuses franchement bien, pour peu que tu saches à quoi t'attendre.
Car le premier opus, c'est du Shakespeare à côté de cette pathétique autant que jouissive pantalonnade, qui de tout évidence cherche à nous refaire le coup de la franchise multi-persos à la "Fast & Foirieusse" !

En tout cas, Merci aux producteurs d'autant croire en nous et savoir si justement cerner nos envies...

publié le 10/02/2017 - 00:48

George A. Romero : le maître de l’horreur

Diaporamas