ABC of Death

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Gore_fanatik
Graine de psychopathe - 113 critiques
publié le 07/03/2014 - 21:43
8
 

Guiness blood

26 courts-métrages, du très bon, du bon, du moins bon, mais globalement l'enthousiasme l'emporte. On assiste à la vision de la mort de réalisateurs débutants ou chevronnés, beaucoup de pays différents sont représentés (des USA au Japon en passant par la France, etc..) et les styles varient selon les sensibilités de chacun. Certains courts sont fait en animation voire même en pâte à modeler (le très fun T is for Toilet). Si certains segments sont marrants, d'autres flirtent carrément avec le glauque à l'état pur, comme le L et le X qui sont les moments chocs du programme (le premier nous questionne sur notre voyeurisme tandis que le second taille la dictature de la mode dans le vif façon "Cutting moments"). Le segment de Spasojevic (réal de Serbian film) et celui de Jake West (Evil Aliens, Doghouse..) sont également très réussis. Le film culmine dans une explosion de trash finale entre WTF total et apocalypse japonaise où le mauvais goût assumé tutoie le dantesque. A voir absolument pour les amateurs de compilations..

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Pffff Pffff
Graine de psychopathe - 87 critiques
publié le 08/01/2014 - 14:48
8
 

Mon avis

Film de 26 courts métrages, il y a des chefs d'½uvres comme des daubes, au pire on se fait chier 5 minutes, pas plus. Il y en a 4 qui je trouve sont parfaits : Duel de chiens, magnifique combat entre un chien et un boxeur, tout simplement sublime. Flatulence, exceptionnel, l'histoire d'une fille qui ne croit pas en Dieu mais à la flatulence, elle est accro aux pets. Lorsque sa prof pète, elle ne sait plus s'en passer et demande à sa prof de lui fournir ses flatulences tout les jours après les cours, jusqu'au jour ou l'anus de la prof aspire la jeune écolière et se retrouve heureuse dans le ventre de l'institutrice. C'est japonais, c'est fou et hallucinant, donc incontournable et magnifique. Libido est un chef d'½uvre de perversité. 2 hommes attachés sur une chaise sous le regard de bourgeois qui parient. Les 2 hommes doivent se masturber devant une femme nue, le premier qui jouit à la vie sauve, l'autre meurt sodomisé jusqu'à la gorge. Au niveau 8 ,c'est devant une femme handicapée aux jolis moignons, l'excitation est déjà plus compliquée. Niveau 12, c'est devant un enfant abusé par un gros porc redneck au marcel sali de sueur, là, il perd face à un concurrent pédophile. Du grand ar,t ce court métrage devrait être un long, dans la pure lignée de SERBIAN FILM, bref magistral. XXL (de Xavier Gans) : une femme obèse ne supporte plus les critiques des autres et décide de faire un régime radical à sa façon, en se coupant les bourlets de graisses au couteau électrique : fascinant. Quant aux autres courts métrage, il y a des bons comme des totalement absurdes à ne rien comprendre. Je conseille fortement ce dvd sous champignons et Chimay Bleu.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?