Geostorm

Portrait de Lebreihz

Le projet Harrp ?

Lebreihz (I am Legend - 2264 critiques)

alors certes les films du sous-genre catastrophe climatique ont vu le jour depuis "le jour d'après".

je crois que le genre a peu près tout dit !, et ceci parfois en sombrant dans des nanars made in "azylum production";

Donc voilà qu'un réalisateur a décidé de se creuser la tête avec un scénario assez hybride !

l'humanité a réussit, et n'a pas eut le choix que de contrôler le climat, via des satellites , contrôlée par la station spatiale internationale , sous commandement , que pensiez-vous donc ! ...du président des USA.

Et voilà que cette belle mécanique se met à déconner , les ouragans frappent ici et là la planète bleue !

Alors dans cette histoire interviennent t deux frères , au profil assez différents l'un est un scientifique qui dit tout haut ce qu'il pense , l'autre est plutôt un bureaucrate qui se coule dans le moule , vous devinerez sans surprise que leurs relations sont assez compliquées.

Au final le réalisateur s'est cru bon de pondre cette histoire de station spatiale ,ne serait-ce que pour justifier des séquences "sorties dans l’espace"

Sans parle du fait que le réalisateur produit une tramer scénaristique assez facile ! On se doute qu'il y a complot , en l’occurrence "le projet Zeus"

En fait cette conspiration me fait penser un peu "au projet haarp ", c'est quoi ?, c'est une des théories du complot les plus farfelues qui courent, sur youtube !

publié le 05/01/2018 - 22:18
Portrait de Alol7

Un peu de nouveauté dans le ciel

Alol7 (America's Most Wanted - 503 critiques)
7
 

Geostorm est un bon film catastrophe qui se démarque un peu des autres productions.

En effet, l’histoire est simplement écrite (aux allures de série B) mais efficace. Cette production propose une nouvelle vision des films catastrophes. Nous ne sommes pas en présence d’un film aux catastrophes naturelles. Ici, c’est plus la science (fiction?) et la politique qui sont mises en évidence. Hormis des scènes catastrophes, le film présente des scènes dans l’espace avec le réseau satellite et des scènes sur Terre pour des aspects plus politiques. De plus, même si le film est fait avec simplicité, ça ne l’empêche pas d’être écrit sous de bons sentiments avec notamment des personnages attachants (une relation entre frères intéressante par exemple). Le film présente par ailleurs un bon petit casting avec un Gérard Butler convaincant et sympathique. Il y a donc de quoi susciter pas mal d’intérêts même si le spectateur se montrera très impatients de voir principalement les scènes catastrophes. C’est pour ça qu’il me paraît judicieux de le revoir plusieurs fois pour apprécier tous les ingrédients scénaristiques du film.
Au niveau visuel, le film est bien malgré des scènes parfois un peu courtes (ou parfois l’action coupée). Il y a des scènes de catastrophes plutôt nouvelles ou rarement produites (vagues de glace et le tonnerre). Visuellement, c’est bien fait et ça reste dans la veine de ce qui a été déjà montré jusque-là. Mais en même temps j’ai envie de vous dire : un tsunami c’est un tsunami, un tremblement de terre est un tremblement de terre. Il n’y a pas cent mille façons de montrer une même catastrophe.

Geostorm est donc un bon petit film catastrophe qui a su proposer quelque chose de différent. C’est pour ça que cette production, sans être exceptionnelle, a le mérite d’avoir fait cet effort de ne pas faire de copier-coller à ce qui a déjà été produit auparavant. Ce serait dommage de la part de certaines personnes (comme j’ai pu le lire avant la sortie du film) de lui porter un jugement sans l’avoir vu ou, pire encore, d’oser dire que ce genre de productions a fait son temps et dire qu’il est maintenant inutile (moi personnellement j’aime beaucoup les films catastrophes et je suis toujours gourmand d’en voir un au cinéma). Geostorm a donc pour moi, rempli son rôle de divertir tout en proposant un peu de nouveauté.

publié le 10/11/2017 - 11:53

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Sur Horreur.net