Liste des Critiques pour L'Agence Nostradamus

L'Agence Nostradamus
Année: 1950
Réalisateur: Claude Barma
Scénario: Jean Luc, Pierre Dumayet
Durée: 84 mn
Pays: France
Tags : -
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Echap
Depuis l'avènement des caméras numériques, je ne vous apprends rien, il est devenu beaucoup plus simple pour n'importe quel cinéaste amateur de mettre en images ses créations. Cela étant, s'il sont bourrés d'idées, ces réalisateurs en herbe n'ont souvent pas les moyens de leurs ambitions. C'est ainsi qu'une profusion de films au budget rachitique ont vu le jour ces...
Le Territoire des Loups
Après le déplorable remake de L'agence tout risques , le moins que l'on puisse dire c'est que le nouveau film de Joe Carnahan n'était pas attendu au tournant. L'on pouvait simplement espérer une erreur de parcours au vu de Narc et du sympathique (mais pas transcendant) Mise à prix . Le territoire des loups se propose donc de partager le calvaire d'un groupe de survivants...
Silent Night, Bloody Night
Attention, cette critique contient des spoilers. Suite à la mort de son propriétaire, brûlé vif, en 1950, un manoir est conservé en l'état durant vingt ans. En 1970, son petit-fils, en manque de liquidité, décide de le revendre à la mairie de la bourgade, qui souhaite détruire cette maison, considérée comme maudite. Après la Nuit des Morts-Vivants , le cinéma d'horreur américain entame...
Regression
Avec le très éculé «inspiré d’une histoire vraie», nombre de longs-métrages suscitent à juste titre (ou pas) le buzz autour de leur histoire. Cette approche est surtout prisée par les faux documentaires, dont le format permet mieux d’entretenir le doute si la forme demeure crédible. Or, cet argument marketing peut, de temps à autre, réellement s’appuyer sur un ou plusieurs faits divers. Avec...
Stake Land
A l'époque de ma critique de Mulberry Street , j'avais déjà loué la capacité du réalisateur Jim Mickle à tirer le maximum des maigres moyens mis à sa disposition et force est de constater qu'avec Stake Land , il a encore augmenté son niveau d'un cran, en gommant les imperfections de son précédent essai. Ce faisant, il réalise le sans-faute, propulsant son road-movie vampirique au rang de film à...