Chroniques de Tchernobyl

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Dariofulcio13
Graine de psychopathe - 142 critiques
publié le 31/12/2012 - 13:28
4
 

La recette du succès selon Oren

Merci à Oren Pelli, heureux créateur des discutables Paranormal activity qui nous offre la recette d'une nouvelle arnaque sur pellicule. Prenez un crayon et notez:

1°) Prenez une poignée de jeunes gens aussi idiots qu'insignifiants dont le sort nous laissera désespérément indifférent. Pas la peine d'étoffer leurs personnalités avec de vrais dialogues, une bonne poitrine généreusement mise en valeur par de beaux décolletés et des gueules de lover suffiront à compenser l'absence de cerveau.

2°) Partez d'une situation basique vue dans les 1243394 survival précédents (un coin paumé + une panne de voiture + des habitants locaux pas très amicaux) et rajoutez-y l'alibi pseudo historique en brodant sur un fait encore trop frais dans les mémoires (pas étonnant que les associations des survivants de la catastrophe aient crié au scandale à la sortie du film) pour justifier sa mise en place.

3°) Subtilisez deux ou trois éléments de The Descent et de La Colline a des yeux et comblez l'absence de fil rouge par une interminable course-poursuite à base de cris hystériques et de jump-scares prévisibles (seule exception: le coup de l'ours squatteur où là c'est juste ridicule) le tout dans un black-out quasi permanent dès moitié film (ça repose les yeux et ça permet de cacher le fait qu'il n'y'a rien à voir).

4°) Secouez très fort la caméra en permanence que vous portez sur l'épaule: ça vous évite de vous compliquer la vie avec des plans chiadés et de concocter une ambiance anxiogène sur l'excuse bidon de faire "réaliste"...Comment ça aucun personnage ne filme les autres dans l'histoire????!!! Soyez heureux vous venez d'inventer un nouveau concept à peu de frais: le "found footage" qui n'est pas un "found footage", c'est ça avoir des ambitions artistiques mon petit.

5°) Mettez un beau titre qui accrochera les plus sceptiques. Chroniques de Tchernobyl ça le fait non? Bon évidemment le film n'a de chroniques que son titre et se passe en réalité à Prypiat mais le public s'en fout il fera pas la différence... BONUS DU CUISTOT: rajoutez de beaux décors fantomatiques, ça relèvera un peu la sauce.

Voilà,bravo vous venez de préparer un plat tout à fait indigeste sans en avoir l'air tout en économisant un scénariste et un cameraman, merci Oren!!!

Portrait de G.C. G.C.
Graine de psychopathe - 200 critiques
publié le 28/12/2012 - 23:10
8
 

Mon avis

On reconnaît bien la patte d'Oren Peli : un métrage qui joue beaucoup sur la suggestion, la bande-son, l'ambiance et le hors-champ. On peut lui reprocher de rester trop classique dans son déroulement et trop politiquement correct lors des séquences pseudo-choc, mais hormis cela force est d'admettre que le film est réussi. Les acteurs sont crédibles, certains passages font peur et SURTOUT, les décors sont plus vrais que nature ! On s'y croirait ! Une ambiance donc réussie pour un divertissement sympathique et modeste.
Portrait de Seblechien Seblechien
America's Most Wanted - 271 critiques
publié le 25/11/2012 - 21:28
8
 

Coup de flip sur Tchernobyl

Utiliser Tchernobyl comme lieu d' un survivor est une très bonne idée. Un film aux décors post apocalyptique qui en font son principal atout. Car en dehors de ça, pas grand chose d' original. Et ces pseudo faux documentaires, prétextant une mise en scène foireuse et une caméra secouée dans tout les sens dés qu' il y a un peu d' action, commence a me sortir par les yeux. Même si ici il met bien les cotés stressant et réaliste du film en valeur. Ses deux gros points forts. Pour ce qui est des acteurs, c' est pas mauvais. Ces chroniques de Tchernobyl m' ont quand même un poil déçu du fait qu' on reste dans le politiquement correct, tout particulièrement visuellement. Vraisemblablement histoire de jouir d' une sortie sur le grand écran.
PowerCorine
Graine de psychopathe - 94 critiques
publié le 21/10/2012 - 15:40
8
 

Mon avis

Belle surprise que ce film. Très bien filmé avec un décor tellement réaliste qu'on se serait vraiment cru à Prypiat. Époustouflant.

Quant au film, la tension est présente presque tout le long. Par contre, c'est très suggestif à savoir qui sont ou que sont les vilains.

La fin me laisse un peu perplexe... trop de questions sans réponses, malheureusement. Un final qui se veut coup de poing, mais qui m'a un peu gâché le film. Mais ça, c'est une opinion! À visionner!

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2308 critiques
publié le 18/10/2012 - 00:34
10
 

Une monstruosité créee par l'homme

Effectivement le début du film laisse à penser que c'est un metrage en mode subjectif. Et puis en fait non, mais la manière de filmer est un peu particulière, c'est comme si une tierce-personne accompagnait le groupe tout en le filmant. Pour revenir au film c'est l'histoire d'un groupe de jeunes américains qui visitent l'Europe, un peu comme dans "hostel", mais heureusement la comparaison s'arrete là. Et comme ils sont adeptes de tourisme extreme, qui est une pratique qui consiste à visiter soit des endroits les plus dangereux du monde, ou les endroits théatre de grandes tragédies (auchwitz, ouradour), ils décident de passage en Ukraine, à l'aide d'un guide de visiter pipriat, qui est une ville fantôme abandonée après la catastrophe de tchernobyl du 26/04/86.

Ceci dit, ce n'est pas le premier film ou on évoque la centrale, car elle sert de décort (fictif) à un des "retour des morts-vivants, au moins au début du film. Mais alors ce qui est incroyable, ce sont les décors du film, en trois mots, on s'y croirait ! Bien sur, ce n'est pas filmé à pipriat pour des raisons de securité, mais à Budapest, en Hongrie. Et la visite de la ville est tellement bien faite qu'elle pourrait à elle toute seule justifier le film. Et on sent une certaine tension s'installer au fur et à mesure que le film s'avance. Et là au moment de repartir, c'est la panne !, oui je sais, c'est un peu télephoné. Mais on se rend compte soudainement de l'horreur de la situation, coincé au milieu d'une ville abandonée, sans âme qui vive à des kilomètres à la ronde, avec en plus de la radioactivité. Après le film glisse doucement vers quelque chose de plus classique. Avec un final plus qu'étrange. Le film a au moins pour effet de s'interroger sur la tragédie que cela à due être, et sur les conséquences des hommes et de leurs monstruosités tout droit sorties de leur folie.

Portrait de K-nife K-nife
Graine de psychopathe - 132 critiques
publié le 12/10/2012 - 03:53
8
 

Mon avis

Pas mal comme filmdu genre: survival avec cette touche plutot original, pour le decors de tchernonyl... et cette tension qui progresse. Par contre une seule chose que je reprocherai, c'est qu'il n'y a aucune scene gore, on ne voit rien... dommage ,ce film est plus tiré vers l'angoisse. Le casting est plutot correct. Les effets visuels sont pas terribles, ça se passe toujours ou presque dans l'obscurité. Bref, sinon il vaut le coup d'oeil. Sur ce, bon film à vous.
Portrait de Yeril Yeril
Newbie - 13 critiques
publié le 09/10/2012 - 23:23
6
 

Mon avis

Pas mal, la trame est très classique mais l'environnement est bien là, les joueurs de Stalker ne seront pas dépaysés. Les acteurs jouent bien (juste un bémol sur le pleurnichard du groupe à qui on mettrait bien une balle au bout d'un moment parce que là y'à aucune variation du début des hostilités à la fin...). On se laisse emporter par l'action qui suit un bon rythme au point qu'on a l'impression que ça se termine trop vite un peu comme une musique rapide qui n'a pas de final. Si vous voulez passer un moment il y a pire comme film.
Portrait de Jojo-reactor Jojo-reactor
Graine de psychopathe - 186 critiques
publié le 17/07/2012 - 21:31
10
 

Un grand frisson garantie

Au début j'ai cru que ça allait etre un film genre "caméra à l'épaule" jusqu'a la fin mais en faite pas du tout. Tout est filmé normalement. Bon va pas s'attarder sur l'histoire, une bande d'amis à la recherche de sensations fortes se rendent sur la catastrophe de Tchernobyl; bien entendu c'est sans compter les mystérieux occupants qui s'avèrent peu amical... Rien de plus basique, mais le fait que nos vacanciers soient les uniques personnes sur les lieux et que l'endroit est abandonné cela rend le film angoissant. Quant à la fin, en voyant la tournure que le film prenait je me doutais que ça allait finir comme ça, bien que j'ai été un peu surpris.

Pages

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.