Horns

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Nandrolone

Horns Potter

Nandrolone (Serial Killer - 725 critiques)
8
 

Au visionnage, on ressent bien qu'il s'agit d'une adaptation de livre, le scénario est détaillé et bien découpé. on ressent aussi la patte d'Alexandre Aja à la réalisation, sa façon de filmer, ses couleurs.. c'est maîtrisé de bout en bout, un vrai plaisir à suivre.

J'ai passé un bon moment, l'histoire est très originale et nous fait passer par beaucoup de sentiments, c'est tragique mais parfois aussi comique dans les situations que le héros provoque. c'est aussi une belle histoire d'amour.

Daniel radcliffe est impeccable et crédible, je n'ai pas pensé à Harry Potter, rôle qui dans mon esprit lui collait à la peau.

Bon film !

publié le 09/06/2020 - 04:22
Portrait de MrSpikeBones

J'ai les cornes...

MrSpikeBones (Newbie - 3 critiques)

Fan de Stephen King, j'avais évidemment entendu parler de Joe Hill et du roman de ce dernier "Horns". Pourtant, j'ai préféré abandonner l'idée de lire ce récit pour ne pas avoir une opinion hors film de l'oeuvre qui nous concerne ici.
Je voulais voir le film pour le film et savoir si j'aimais bien ou pas sans un autre matériel.

Aussi, je n'ai pas été déçu de mon idée puisque l'avis global que j'ai après le visionnage est que c'est plutôt bon, de la réalisation au jeu des acteurs en passant par la case histoire.

En effet, Alexandre Aja n'est pas un manche et est capable de nous offrir des films presqu'indépendant à l'ambiance sale (Haute Tension) ainsi que des blockbusters décomplexés et funs (Pirahnas). Je dirais que Horns se situe entre les deux car même si l'ensemble semble relevé du film "popcorn", force est de constater que dans le fond, c'est un peu plus complexe que ça. Les relations humaines, la confiance, l'amitié, l'amour, le mensonge, la vengeance, sont tant de thèmes évoqués dans ce film. Même si certains passage sentent bons le second degré maîtrisé et qui ne nuit en rien à l'intrigue sombre du film, on a en effet ici une écriture soignée pour nous donner des personnages complexes qui nous poussent à nous demander qui, au final, peut prétendre être à 100% une bonne personne.
Aja filme donc tout ce beau monde en nous montrant la complexité de l'être humain et, paradoxalement, sa simplicité aussi. Les gens agissent comme les gens agiraient probablement, que ça soit dans le bon ou bien le mauvais sens.

Qu'en est-il des acteurs ? Alors, Daniel R. m'avait déjà assez surpris dans "La Dame en noir" par la maturité de son jeu, seul son visage encore un peu "jeune" décrédibilisant légèrement son personnage. Ici, il est magistral. Son âge n'est pas clairement défini et on peut s'imaginer qu'il est à l'aube de sa vie d'adulte confirmé (il n'est pas marié, n'a pas d'enfants, etc...). Il incarne son personnage à merveille et nous montre qu'il est capable de passer la ligne entre le bien et le mal également, même si le tout reste encore un peu trop propre et gentil. Je serais curieux de le voir dans un rôle à 100% de composition !
Les autres se débrouillent très bien également mais son un peu en retrait par rapport au héro.

L'histoire quant à elle est assez originale mais, c'est là que le film a son point négatif pour moi, certaines choses sont beaucoup trop prévisibles. Ainsi, je n'ai eu aucune surprise quant à l'identité du meurtrier et de ses motivations. Je sais que le "but" du film n'est pas uniquement de nous montrer un thriller incroyablement ficelé avec un Twist final digne d'"Usual Suspects", mais tout de même, je pense qu'on aurait encore pu gagner en intérêt.

Mais ne boudez pas votre plaisir, c'est plaisant, bien joué, une touche de gore, un peu d'humour noir, bref, un film qui saura trouver son public.

publié le 08/02/2015 - 22:09
Portrait de Lebreihz

Inspectez donc votre front !

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)

Eh bien j'espère que des comme ça Messieurs vous n'en avez pas, ou alors engagez donc un privé pour suivre votre petite amie !

Trêve de plaisanteries, ce film est une excellente surprise. Remarquez , le nom Aja au générique laissait présumé quelque chose de bon.

Alors pourquoi ?,eh bien parce que déjà au niveau du scénario, l'home s'est cassé la tête, et peut-être ses propres cornes qui sait !, voyez vous dans les films souvent le mal est....stéréotypé ! là on ne sait plus très bien ou on en est !. Notre homme est-il un démon ou un ange ?

En plus le film a un coté carrément comique, surtout quand le gars fait révéler ses proches leur nature profonde leur coté les plus sombres, leur fantasmes même je dirais !

Assez curieusement on se croirait un peu dans un roman de Kafka , pour ce qui est du fait que personne ne semble remarquer ces fameuses cornes, je pensais à la métamorphose, ou le héro se change en insecte, mais tout le monde s'en fout, on lui reproche simplement d'emmerder tout le monde !

Oui le film est ...complexe ! les cartes sont brouillées. Finalement les cornes du malin et celle du cocu , de la tromperie sont similaires, comme celle du bouc émissaire d'ailleurs.

En plus en ce qui concerne l'interprétation, Ratcliffe est encore un une fois impeccable dan son rôle. Parfois ça vire un peu au grotesque, voir même au ridicule.

publié le 06/01/2015 - 19:14

Derniers commentaires