Wonder Woman 1984

4.0/10
Wonder Woman 1984

Critiques spectateurs

Réalisateur: Patty Jenkins Avec Gal Gadot, Kristen Wiig, Chris Pine, Robin Wright, Connie Nielsen

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1839 critiques
publié le 23/01/2021 - 22:32
4
 

Mon souhait: Qu'on refasse le film intégralement !

Ma première pensée face à une catastrophe pareille avant d'énumérer les nombreux défauts, c'est "Mais comment est-ce donc possible qu'un tel scénario soit validé ??"
Et surtout pour un investissement de... 200 millions de dollars !
On est dans le niveau d'écriture des productions Asylum là, qui ont au moins le mérite d'être concises elles.

Peu de scènes d'action, un scénario avec quelques bonnes idées mais super suuuuper mal exploitées, le tout virant dans un n'importe quoi absolu qu'un gamin de 4 ans sous l'emprise de l'alcool aurait été embarrassé d'avoir écrit, des scènes d'action inégales et confuses avec des SFX pas toujours convaincants (mais où sont les 200 M de $ putain ?!??).
Euuh, que dire...

Quelques bons et beaux moments, mais si rares dans un ensemble trop long et blindé d'incohérences hallucinantes...
Elles s'enchaînent, elles s'enchaînent !

Exemple: la séquence de l'avion.
Diana et Steve doivent aller en Egypte, mais sont bien embêtés parce que Steve est mort y'a 40 ans et n'a donc pas de passeport. ... Ok, sauf que là Steve n'est pas dans son corps, il occupe le corps d'un gars des 80's. Il doit avoir un passeport lui non ?
Bref, ils décident d'aller piquer un avion, je sais plus trop où, mais y'a plein d'avions au choix. Le plein est fait et y'a les clefs de contact sur le tableau de bord même si aucun vol n'est prévu. ... Okayyyyy...
Steve Trevor prend les commandes car c'est un pilote hors-pair... Hors-pair du temps des biplaces dans les années 40, là on est en 1984, et il sait piloter un avion avec plus de 40 années d'évolution technologique ?
Pour passer inaperçus aux radars, Diana rend l'avion invisible en se concentrant très fort. Elle l'a déjà fait dit-elle, sans déconner, une fois y'a quelques années sur... un mug ! Ouais bah pourquoi pas un avion maintenant...
Donc les autorités ne peuvent plus les détecter avec leurs radars. Sauf qu'un radar ne fonctionne pas par rapport à des images visibles, mais des objets tangibles en déplacement. Alors les autorités sont incompétentes ou les scénaristes sont dramatiquement cons ?
Et que dire d'un avion qui a l'autonomie de 2000 km pour un déplacement USA/Egypte ?

Vous vous rendez compte du nombre de conneries pour seulement quelques minutes de film ?
Et bien dites-vous que plus le film avance, plus ça empire, jusqu'à un final absolument hallucinant tellement il vire au n'importe quoi !

Au fait, Diana apprend à voler vers la fin du film dans une scène émouvante et magnifique(ment nanarde).
Dommage que dans la continuité chronologique des films du DCU, aucun mention ne soit faite de ce pouvoir.
(Mais rassurez-vous, on n'se fout pas de votre gueule hein, elle n'y arrive pas tout de suite: D'abord elle attrape un avion avec son lasso magique, puis ensuite se tire dans les airs en attrapant un nuage avec. C'est seulement progressivement qu'elle y parvient en se souvenant que Steve lui avait expliqué que s'il volait aussi bien dans les jolis-z'avions et ben c'est parce qu'il faut juste savoir se laisser porter dans les z'airs, se laisser aller. Du coup, elle y arrive et c'est plein de poésie. Mais vu que les films suivants sont moins poétiques, elle n'y arrive plus. T'as compris ?)
Et aussi quand on voit le mal que Bruce Wayne a eu à dénicher la moindre info sur l'existence de Wonder Woman dans 'Batman V Superman' (qui se passe donc après WW84), on peut dire qu'il a dû faire ses recherches avec une canne blanche et un cerveau laissé dans la Batcave, vu le nombre d'apparitions peu discrètes en public que fait l'héroïne dans ce 2nd opus et le bordel cataclysmique qu'elle laisse derrière elle à la fin.

La réalisatrice Patty Jenkin, co-scénariste avec un autre mongolo bercé trop près du mur, s'est plaint que les studios lui ont imposé une autre fin plus spectaculaire et dynamique, alors que la sienne était plus calme et dans la continuité du reste.
Ok, je suis très souvent contre l'ingérence des studios et leurs costards-cravates incompétents, mais tu réalises que ton film est vide et stupide, se traîne pendant 2h30 en alignant poncifs et incohérences avec des scènes dignes d'une télénova ??
Avec de tels films, le DCU est plutôt DCD !

Je...
Whaaooouuuuuu...
Mais que dire ?!??
Pour moi la catastrophe scénariste atteint celle de 'Highlander II'. C'est une des séquences ineptes de la fin qui m'y a fait penser. Vous y penserez peut-être aussi en la voyant. Mais Sssshhhhhh, je veux pas vous spoiler (c'est surtout que c'est tellement con et incompréhensible que je ne sais même pas comment la décrire).
C'est impressionnant en tout cas d'arriver à une telle accumulation de foutaises scénaristiques...
Whaaooouuuuuu...
Mais que dire ?!??

Sinon vous saviez que l'anglais est la langue parlée dans tous les pays ?
Ben oui, forcément, le méchant à la fin connecté à toute la planète et qui fait faire des voeux à tous ses habitants, même dans le plus profond des trous du cul du monde.
Et même les pays musulmans qui raffolent de l'anglais l'ont compris et lui répondent...

Donc scénario débile, une pierre qui réalise des souhaits et même que les humains sont égoïstes mais pas tant que ça y'a l'amour et aussi l'amour tout ça quoi et tout et tout; peu de scènes d'action parfois très mal filmées (la poursuite en voiture est une cata), des FX parfois sans "substance" qui font vraiment rajoutés (mais où sont les 200 M de $, MeeeeeRDeeuuuuuuhhh ?!??), des dialogues pour ménagères lobotomisées aux "Feux de l'Amour", des "méchants" ridicules totalement en roue-libre, un film interminable qui pourtant n'approfondit pas ses enjeux, se perd en scènes grotesques et inutiles, et ne boucle même pas ses intrigues (Que devient Max Lord ? Et Barbara ?); le tout pour une sortie repoussée d'un an "à cause" de la méchante pandémie (sauf que les projections-tests fin 2019 étaient désastreuses).

La mise en scène est parfois d'une rare incompétence, ne respectant même pas les règles cinématographiques les plus élémentaires, comme celle des 180°:
Dans une succession de plans, mieux vaut que les mouvements en continuité restent tous dans un axe à 180°, sinon cela a tendance à perdre le spectateur dans l'espace et rendre la séquence laide et illisible.
Aussi, dans celle de la poursuite en voiture, quand Wonder Woman passe sous un camion elle arrive par la droite de l'écran, mais vu que la réalisatrice est une buse, elle a filmé la suite de l'autre côté, donc plan suivant: WW part de la gauche de l'écran pour se déplacer vers la droite.

Reconnaissons une séquence d'ouverture sympa avec une Diana jeune, mais parfaitement inutile et illogique (dans le 1er film Diana était censée ne pas avoir eu le droit de s'entraîner avec les autres amazones. 1ère seconde, 1er illogisme, trop fort !), quelques passages d'action assez réussis (notamment la scène du centre commercial; la fin et son combat foireux, bouillie de FX mais marrante), et une émouvante scène de séparation entre Diana et Steve, juste avant une vertigineuse montée en puissance dans le "WtF?!?".
En fait, y'a tellement de choses qui ne vont pas, tellement d'incompétences incompréhensibles pour une production de ce niveau...
Mais à la base, avant toutes vraies dépenses et erreurs, comment un tel scénario a-t-il pu être validé ??

Et où sont les 200 millions de dollars ?
Je l'ai déjà dit ? Ok, ok, mais ils sont où ???

Par contre la musique de Hans Zimmer est absolument magnifique !
Ce qui créé d'ailleurs un décalage incroyable dans la dernière 1/2h.
T'as les conneries qui s'enchaînent à un rythme métronomique et hystérique, t'en reviens pas d'un tel portnawak nanar, et en même temps t'as une musique splendide qui te porte et te soulève comme si c'était le film du siècle.
Ça fait un effet vraiment très très étrange...

Bref, t'as un wonder mollard en pleine gueule là, tu l'as vu ?

Avez-vous apprécié ce commentaire ?